Les bâtiments publics neufs ne devront plus consommer d'énergie dès 2019

Le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, a présenté lundi après-midi les nouveautés en matière de performance énergétique des bâtiments. Un des objectifs principaux étant d'augmenter le nombre de bâtiments à consommation d'énergie quasi nulle.

Dès le 1er juillet, la classe B sera exigée pour toutes les nouvelles constructions, en ce qui concerne la performance énergétique.
Dès le 1er juillet, la classe B sera exigée pour toutes les nouvelles constructions, en ce qui concerne la performance énergétique.
Photo: Energy Consult

Selon les directives européennes, les bâtiments publics neufs ne devront quasiment plus consommer d'énergie jusqu'en 2019. Quant aux maisons privées, elles devront être standardisées jusqu'en 2021.

Pour atteindre cet objectif, il faut toutefois procéder par étapes. Ainsi, à partir du 1er juillet, toutes les nouvelles constructions devront passer à une classe énergétique C, en matière d'isolation thermique, et à une classe B, en ce qui concerne la performance énergétique. La classe D, jusqu'ici en vigueur, ne sera plus tolérée.

A partir du 1er juillet également, toute annonce immobilière de vente ou de location devra obligatoirement publier la classe de performance énergétique et la classe d'isolation thermique. Le tout dans un souci de transparence.

Etienne Schneider précise d'ailleurs que la qualité des certificats de performance énergétique est contrôlée par des experts agréés, au nombre de 900 au Luxembourg. Il est également prévu de créer des bases de données dans le futur afin de faciliter le contrôle des certificats.

A savoir que, jusqu'en 2020, les directives européennes prévoient de réduire de 20% les émissions de CO2 et de renforcer de 11% les énergies renouvelables. En ce qui concerne l'efficacité énergétique, le Luxembourg veut atteindre les 14% jusqu'en 2016, alors que la directive européenne prévoit un taux de 9%.

Cindy Garcia