Changer d'édition

Les autotests VIH seront bientôt disponibles au Luxembourg
Luxembourg 3 min. 02.03.2018

Les autotests VIH seront bientôt disponibles au Luxembourg

Après 15 minutes, le test montre si vous êtes séropositif ou non.

Les autotests VIH seront bientôt disponibles au Luxembourg

Après 15 minutes, le test montre si vous êtes séropositif ou non.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 02.03.2018

Les autotests VIH seront bientôt disponibles au Luxembourg

Un autotest du VIH fonctionne un peu comme un test de grossesse. La manipulation est très simple, le résultat fiable. En France et en Belgique, il existe déjà des tests à acheter en pharmacie. Pas au Luxembourg. Du moins, pas encore.

(DH trad. SW) - Cela risque de changer d'ici quelques mois. "Pour le moment, les tests de diagnostic du VIH sont réservés aux laboratoires. Une modification de la législation autorisant les autotests dans les pharmacies devrait être finalisée avant l'été ", explique l'un des responsables du ministère de la Santé.

Des autotests seront ainsi disponibles dans les pharmacies du pays cette année. Mais pourquoi avoir attendu si longtemps avant de proposer la commercialisation de ces produits? Un scepticisme, justifié pendant de nombreuses années.

En 2014, plusieurs échantillons d'autotests VIH en Suisse ont montré que le taux d'erreur était encore très élevé. En septembre 2015, la majorité des membres du comité SIDA ont exprimé leurs inquiétudes quant à la fiabilité de ces tests. À peu près au même moment, ils étaient déjà commercialisés en France. 

Quatre ans plus tard pourtant, beaucoup de choses ont changé. Les tests sont devenus fiables et, selon l'Organisation mondiale de la santé, ils sont bien reçus par le groupe cible.

Changement de loi

Au Luxembourg, "le comité national de lutte contre le sida est favorable à ce que les tests soient effectués dès que possible dans les pharmacies. L'adaptation de la loi, cependant, prend un peu de temps", explique la présidente de la commission du sida, Carole Devaux. 

Tout d'abord, il est important que les tests soient proposés dans les pharmacies et donc par du personnel qualifié, afin qu'ils ne soient pas vendus dans les supermarchés. Beaucoup d'ajustements sont nécessaires, et suggèrent donc qu'il faudra patienter plusieurs mois avant que les tests soient disponibles. 

Un test de dépistage du sida peut toutefois déjà être effectué au Luxembourg, de manière gratuite et anonyme. Alors pourquoi introduire les tests à domicile? "Le groupe cible est avant tout des personnes qui vivent une sexualité cachée. On estime que 40% des personnes qui utilisent un tel test sont homosexuels ou bisexuels", répond Carole Devaux.

«On estime que 144 personnes dans ce pays ne savent pas qu'elles sont infectées par le VIH»

Ce test pourra donc non seulement aider les patients en cas de maladie mais permettra également un diagnostic et un traitement préventif. Le partenaire sexuel de la personne concernée pourra également mieux se protéger, en connaissance de cause, explique Carole Devaux.

Une goutte de sang suffit pour le test.
Une goutte de sang suffit pour le test.
Photo: Lex Kleren

La crainte que le test puisse indiquer des résultats erronés n'est jamais complètement infondée, mais leur fiabilité, lorsqu'ils sont utilisés correctement, se situe entre 98 et 99%. Dans un laboratoire, lorsque le test est effectué par prélèvement sanguin, il se situe entre 99 et 100%. 

Si le résultat est positif sur l'autotest, c'est auprès d'un laboratoire confirmé que le traitement nécessaire sera prescrit. 

Dans les pharmacies en Belgique et en France, il existe déjà de tels tests à acheter. «Par exemple, nous savons qu'une pharmacie en Belgique a déjà vendu de nombreux autotests à des clients luxembourgeois», explique Carole Devaux. 

En France, les responsables parlent de 650 autotests VIH vendus chaque semaine. Mais attention: il est important que les tests effectués portent la marque CE de l'Union européenne. Cela garantit des normes de qualité et prouve que les tests peuvent être utilisés légalement dans toute l'Union européenne.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Première baisse depuis 2015 des infections au VIH
Au Luxembourg, le nombre de personnes nouvellement infectées par le virus d'immunodéficience humaine (VIH) a baissé pour la première fois depuis 2015. 43 cas ont été recensés en 2018 contre 60 en 2017 et 68 en 2016.