Changer d'édition

Les auteurs de dépôts sauvages dans la ligne de mire
Luxembourg 2 min. 11.06.2020 Cet article est archivé

Les auteurs de dépôts sauvages dans la ligne de mire

Actuellement, les auteurs de dépôts sauvages d'immondices encourent une amende de 250 euros

Les auteurs de dépôts sauvages dans la ligne de mire

Actuellement, les auteurs de dépôts sauvages d'immondices encourent une amende de 250 euros
Photo privée
Luxembourg 2 min. 11.06.2020 Cet article est archivé

Les auteurs de dépôts sauvages dans la ligne de mire

La commission parlementaire des pétitions a adopté cinq nouvelles demandes. Il y aura bien un débat sur la prime unique pour les travailleurs du secteur de la santé et des soins en période de crise sanitaire.

(JFC, avec Marc Hoscheid) - La Commission des pétitions a donné son feu vert à cinq nouvelles requêtes mercredi. En réponse à une enquête, la présidente, Nancy Kemp-Arendt (CSV) a déclaré qu'il y aurait bien un débat sur une prime unique pour le personnel de santé et de soins pour les efforts accomplis pendant la crise sanitaire. Le pétitionnaire avait accepté qu'un débat ait lieu en séance plénière et renoncé à la possibilité de recueillir des signatures, même sur papier, après la fin de l'état d'urgence. En ligne, la pétition a recueilli 4.624 signatures, dépassant ainsi le quorum requis de 4.500. Afin de clarifier quel ministre est responsable de cette question, une lettre a été envoyée au Premier ministre Xavier Bettel (DP) ce mercredi.

L'une des pétitions adoptées demande des sanctions plus sévères pour les atteintes à l'environnement. A l'heure actuelle, toute personne qui abandonne un objet de manière sauvage encourt une amende de 250 euros. La création d'un système de consigne pour les canettes et les bouteilles est également suggérée. Une autre demande porte sur le stationnement gratuit entre 12 et 14 heures les jours ouvrables et les samedis dans tout le pays. Ainsi, les gens devraient être encouragés à faire leurs achats, histoire de stimuler la reprise du commerce de détail.


Quand les dépôts sauvages refleurissent
Conséquence sans doute directe de la fermeture des centres de recyclage, trois décharges illégales ont été mises au jour au Luxembourg. Entre Bettembourg et Abweiler, comme à Howald et à Sanem, elles sont le fait de particuliers isolés.

Par ailleurs, les critères de recrutement des chargés de cours font aussi l'objet d'une pétition. Compte tenu de la pénurie d'enseignants temporaires, le niveau minimum requis pour les langues, en particulier le luxembourgeois, devrait être revu à la baisse, ce qui faciliterait le démarrage. Les compétences pourraient alors être acquises plus tard dans le cadre du tutorat.

A l'inverse, plusieurs pétitions ont été rejetées ou leur acceptation reportée. Ainsi, selon Nancy Kemp-Arendt, il est prévu de vérifier d'abord si l'interdiction de la publicité au moyen de dépliants et de cartes de visite apposés sur les voitures n'est pas déjà ancrée dans une loi existante. De plus, la demande d'une augmentation de la valeur maximale légale du THC (le principal agent cannabinoïde) dans les produits contenant du cannabidiol de 0,3 à 1% a été rejetée. Le pétitionnaire avait prétendu dans son exposé des motifs qu'une augmentation du dosage entraînerait une meilleure qualité, mais ce n'est pas le cas.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La commission parlementaire compétente vient d’accepter sept nouvelles pétitions dont une nouvelle concernant un référendum au sujet de la cinquième génération des standards de téléphonie mobile. Celle-ci fait suite à une requête sur le même sujet qui a déjà recueilli 6.000 signatures.
A journalist takes pictures of a projection screen prior to the start of Germany's auction for the construction of an ultra-fast 5G mobile network on March 19, 2019 at the German Federal Network Agency (BNA, Bundesnetzagentur) in Mainz, western Germany. - Germany launched the action as a transatlantic dispute rages over security concerns surrounding giant Chinese telecoms equipment maker Huawei. '5G' -- 'fifth generation' -- is the latest, high-speed generation of cellular mobile communications and Berlin will require winning bidders to offer 5G service to at least 98 percent of German households and along motorways and rail lines. (Photo by Arne Dedert / dpa / AFP) / Germany OUT
Alors que le report de la rentrée continue de cristalliser l'incompréhension, la pétition pour récompenser le personnel soignant et celle visant à stopper définitivement l'installation de relais pour la téléphonie 5G sont un succès sur le site de la Chambre.
En suspens en raison de la pandémie du covid-19, la période de signature des pétitions publiques reprend ce mercredi. A l'image de ces dernières semaines, la crise sanitaire demeure au centre des préoccupations des pétitionnaires.
TOPSHOT - Medical personnel carry out an electrocardiogram on a firefighter in a CODIV-19 medical examination centre at the SDIS 34 headquarters on April 14, 2020, on the twenty-ninth day of a lockdown in France aimed at curbing the spread of the COVID-19 disease, caused by the novel coronavirus. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Conséquence sans doute directe de la fermeture des centres de recyclage, trois décharges illégales ont été mises au jour au Luxembourg. Entre Bettembourg et Abweiler, comme à Howald et à Sanem, elles sont le fait de particuliers isolés.
Transformer le 8 mars en jour férié, débarrasser le Luxembourg du tabac et verser une prime au personnel soignant pour lui dire «merci». Les députés ont validé mercredi la moitié des demandes de pétition, bien que ces dernières ne puissent être signées tout de suite.