Changer d'édition

Les asymptomatiques aussi contagieux que les autres
Luxembourg 2 min. 02.03.2021

Les asymptomatiques aussi contagieux que les autres

Depuis mai, la participation au Large Scale Testing aura permis de pratiquer plus de la moitié des dépistages covid sur le Grand-Duché.

Les asymptomatiques aussi contagieux que les autres

Depuis mai, la participation au Large Scale Testing aura permis de pratiquer plus de la moitié des dépistages covid sur le Grand-Duché.
Photo : Guy Wolff
Luxembourg 2 min. 02.03.2021

Les asymptomatiques aussi contagieux que les autres

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Qu'un individu présente ou non des signes d'infection au covid, il dispose de la même capacité à transmettre le virus. C'est un des faits mis en avant par la première campagne de dépistage massif au Luxembourg.

Tester, tester, tester. Dès mai 2020, cela a été le credo du Luxembourg. Le Grand-Duché devenant l'un des premiers pays du globe à instaurer ce dépistage covid à grande échelle, régulier et gratuit. Le Luxembourg institute of health (LIH) a vite été impliqué dans l'analyse des données ainsi recueillies. Et de la phase n°1 du Large scale testing (mai à septembre), ces scientifiques tirent comme première conclusion que le LST aurait permis d'éviter 43% de cas d'infection supplémentaires dans le pays.


Nursing students desinfect each other at the Covid-19 testing facility on the Spoor Oost site in Antwerp, on November 3, 2020. - Belgium is in a second lockdown as hospitalisations of COVID-19 patients reach record highs. (Photo by DIRK WAEM / Belga / AFP) / Belgium OUT
Chaque semaine de tests coûte 2,2 millions d'euros
Alors que la troisième phase du Large Scale Testing débutera certainement à la mi-mars, le ministère de la Santé a fait ses comptes. Cette nouvelle étape de dépistage covid nécessite une enveloppe de 64 millions d'euros.

En effet, en dépistant précocement des cas d'infection et en demandant aux personnes de s'isoler et de prévenir leur entourage, l'opération aurait ralenti la diffusion du virus. Un coup de frein sanitaire appréciable et qui a eu pour conséquence d'avoir une première vague moins abrupte que dans certains autres Etats.

Mais alors que le gouvernement s'apprête à engager la phase n°3 de Large scale testing, le LIH met en avant une information essentielle : «Les porteurs asymptomatiques du SARS-CovV-2 sont probablement aussi contagieux que les individus symptomatiques», témoignent les chercheurs dans un article paru dans la revue de santé de référence, Lancet. Ainsi, les personnes chez qui le virus ne provoque aucune infection pulmonaire, poussée de fièvre ou maux divers transmettraient aussi facilement le virus à leur entourage que les malades.

La conclusion porte sur les 566.320 premiers tests réalisés dans le pays. Séquence qui impliquait aussi bien des sujets exposés de par leur profession, des salariés ayant repris le travail au terme du premier confinement ou différents échantillons représentatifs de la société luxembourgeoise, résidents comme frontaliers. 

Pour Paul Wilmes, du Luxembourg centre for systems Biomedecine, «les données montrent que les porteurs du virus infectent en moyenne un nombre similaire de personnes, qu'ils soient symptomatiques ou pas». 


08.02.2021, Großbritannien, Leeds: Eine Person wird im Impfzentrum Elland Road mit dem Astrazeneca-Impfstoff gegen das Coronavirus geimpft. Foto: Danny Lawson/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La vaccination n'empêchera pas le testing
Les personnes qui auront reçu les injections anti-covid recevront encore des invitations à participer au dépistage massif. Une façon de s'assurer de la réussite de la campagne vaccinale.

Pour le scientifique  de l'Université de Luxembourg, l'analyse des caractéristiques du LST, démontre bien que les «porteurs asymptomatiques représentent un facteur important dans le déclenchement ou la persistance des chaînes d'infection». 

Une conclusion qui démontre tout l'intérêt que l'ensemble de la population respecte bien la série de gestes barrières, à commencer par le port du masque. Car, à défaut même de se savoir contaminé, chacun peut devenir maillon de la diffusion du virus qui, à ce jour, a fait 639 victimes dans le pays, contre un peu plus de 2,5 millions de morts dans le monde.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Autriche mise sur des millions de tests
Pris au dépourvu à l'automne par la seconde vague, le pays a cette fois pris les devants: avec 3 millions de tests par semaine, dont la moitié dans les écoles, le petit Etat s'érige désormais en champion de l'exercice.
(FILES) In this file photo taken on February 4, 2021 a health worker takes a coronavirus antigen rapid test swab at the new coronavirus test center in the Orangery of the Schoenbrunn Palace as Vienna expands its capacities for the rapid antigen test, amid the ongoing Covid-19 pandemic. - While Austria has struggled to contain the second wave of the coronavirus pandemic, it is fast emerging as a world leader in testing as a way of opening schools and businesses. (Photo by ALEX HALADA / AFP)
L'autotest covid au programme des élèves
L'obligation du masque en cours n'est pas le seul changement à venir dans les écoles luxembourgeoises. En mars, le ministère de l'Education envisage de proposer des tests de dépistage pour que jeunes et enseignants puissent contrôler leur situation covid.
Student of a graduating class at the Geschwister-Scholl school in Tuebingen, southern Germany,, conduct an antigen rapid test for COVID-19 in a class room on February 11, 2021 amid the ongoing new coronavirus pandemic. - In collaboration with the city of Tuebingen the school tests teachers and students of the graduating classes regulary free to ensure present teaching in the class room instead of online teaching. (Photo by THOMAS KIENZLE / AFP)
7% de la population immunisée contre le covid-19
Contrairement aux idées reçues, si une frange de la population a déjà été infectée par le virus, cela n'implique pas pour autant qu'elle est désormais protégée contre le covid-19. Tout comme son entourage. Explications avec le virologue Thomas Dentzer.