Changer d'édition

Les anti-Knauf mordent la poussière mais contre-attaqueront
Luxembourg 3 min. 21.06.2019

Les anti-Knauf mordent la poussière mais contre-attaqueront

Les anti-Knauf mordent la poussière mais contre-attaqueront

Photo: Maurice Fick
Luxembourg 3 min. 21.06.2019

Les anti-Knauf mordent la poussière mais contre-attaqueront

Maurice FICK
Maurice FICK
1-0 pour l'allemand Knauf Insulation contre ses détracteurs mosellans. Alors que l'usine pousse dans la mégazone d'Illange, trois juges des référés du tribunal administratif de Strasbourg ont rejeté le recours des anti-Knauf. Ils ne baissent pas les bras.

«Même si pour l'instant on est à 1-0 dans le match», le match entre le géant Knauf et les associations et riverains de la future usine de laine de roche, n'est pas fini. Les riverains sont inquiets pour leur qualité de vie. En attendant, l'usine de fabrication de laine de roche qui a divisé les ministres au Luxembourg, avant d'obtenir le feu vert de l'Etat français,  s'étend dans la mégazone d'Illange, juste au bord de l'A31.


Members of "Stop Knauf Illange" residents group pose with placards, one of them reading in French "Do you know how to spare me this ? So what are you waiting for?" in front of the Knauf Insulation stone wool manufacturing plant which is under construction in Illange, north-eastern France, on May 15, 2019. - Some residents of Illange oppose the implementation of the Germain plant which they say will represent an important source of pollution. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les riverains d'Illange montent au créneau face à Knauf
L'implantation par le groupe industriel allemand d'une usine de laine de roche fonctionnant au coke, sur la mégazone d'activités mosellane, inquiète associations et riverains. Ses défenseurs assurent que tout est mis en oeuvre pour limiter la pollution.

La sentence, jeudi, du tribunal administratif de Strasbourg est claire. Il a rejeté le recours en référé déposé le 16 mai 2019 par les militants des associations Stop Knauf Illange et MIRABEL et d'une vingtaine de riverains de la mégazone. Leur but étant d'obtenir la suspension de l'arrêté préfectoral (21 décembre 2018) qui autorise l'allemand Knauf insulation à exploiter cette usine à Illange.

L'usine Knauf en cours de construction au bord de l'A31 à hauteur de la bifurcation vers la D918 juste avant la sortie Yutz.
L'usine Knauf en cours de construction au bord de l'A31 à hauteur de la bifurcation vers la D918 juste avant la sortie Yutz.
Photo: Maurice Fick

«Comme l'usine ne fonctionne pas encore, nous ne pouvions pas demander la suspension de l'autorisation du préfet au motif d'un danger imminent ou d'un trouble manifeste grave», précise Guy Vignard, président de Stop Knauf Illange. Bien que déboutés, il retient que les anti-Knauf «ont quand même été pris au sérieux» et en veut pour plus belle preuve trois juges des référés ont statué sur le dossier à Strasbourg cette semaine. Ce que le tribunal justifie par «la nature de l'affaire».


Knauf? "Qu'ils la mettent au Luxembourg!"
350 personnes ont participé mardi soir à Illange à l'unique débat public de l'enquête qui précède l'installation de Knauf Insulation sur l'ancienne mégazone destinée aux Chinois. Ambiance tendue pour les politiciens locaux.

Les juges n'ont retenu aucun des arguments soulevés par les avocats des anti-Knauf portant sur les réserves non levées émises par le commissaire-enquêteur, les insuffisances et omissions de l'étude d’impact ou le traitement du dossier par l'administration.

L'usine qui tourne, n'empêche rien

Dans leur ordonnance de rejet, les trois jugent estiment qu'«en l'état de l'instruction aucun des moyens invoqués n'est de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée».


Knauf Insulation factory - England
Knauf peut s'installer à Illange
L'usine dont le Luxembourg ne voulait pas obtient le feu vert des autorités françaises en Lorraine.

Mais le match est loin d'être joué. Les arguments n'ont pas suffi pour cette procédure d'urgence mais Stop Knauf Illange «a lancé le 17 avril 2019 une procédure au fond, un recours de plein contentieux contre l'arrêté du préfet de Moselle», rappelle son président. Cette procédure sera longue et le premier jugement «n'interviendra pas avant mi, voire fin 2020», estime Guy Vignard.

Troisième référé «avant la fin de l'année»

Entre-temps l'usine Knauf produira vraisemblablement de la laine de roche à Illange en brûlant du coke pour chauffer la roche. La première cheminée est debout ; une deuxième et troisième seront encore érigées.

«Pour l'instant on ne sait pas ce que vont être les conséquences de l'usine. On le verra quand elle fonctionnera», pose M. Vignard qui n'exclut pas de «déposer un autre référé entre-temps. Pas dans les quinze jours mais vraisemblablement avant la fin de l'année». Les cheminées qui fument ne marqueront pas, pour lui, le coup de sifflet final. Car «ce n'est pas pour ça que l'arrêté d'exploitation est inattaquable».