Changer d'édition

Lendemain d'élections communales: Le CSV gagne, le LSAP dégringole
Luxembourg 2 min. 09.10.2017

Lendemain d'élections communales: Le CSV gagne, le LSAP dégringole

Dans la plupart des communes à scrutin proportionnel, le CSV est sorti vainqueur comme c'était le cas à Esch-sur-Alzette, jusqu'ici fief de la gauche, où Georges Mischo (CSV) a ravi la vedette à la bourgmestre sortante, Vera Spautz (LSAP).

Lendemain d'élections communales: Le CSV gagne, le LSAP dégringole

Dans la plupart des communes à scrutin proportionnel, le CSV est sorti vainqueur comme c'était le cas à Esch-sur-Alzette, jusqu'ici fief de la gauche, où Georges Mischo (CSV) a ravi la vedette à la bourgmestre sortante, Vera Spautz (LSAP).
Photos: Christophe Olinger
Luxembourg 2 min. 09.10.2017

Lendemain d'élections communales: Le CSV gagne, le LSAP dégringole

Teddy JAANS
Teddy JAANS
Les élections du 8 octobre marquent un retour en force du CSV sur la scène communale. La coalition gouvernementale, DP-LSAP-Déi Gréng, s'en trouve fragilisée dans la perspective des élections législatives en 2018.

Les élections du 8 octobre marquent un retour en force du CSV sur la scène communale. La coalition gouvernementale, DP-LSAP-Déi Gréng, s'en trouve fragilisée dans la perspective des élections législatives en 2018.

Le CSV arrive en tête dans la majeure partie des 46 communes à scrutin proportionnel. Et fait un retour en force dans les communes de Clervaux, Hobscheid, Hesperange et Rambrouch, où il remporte la majorité absolue, mais surtout aux conseils communaux des deux plus grandes villes du pays:  Luxembourg-Ville (7 sièges pour le CSV, 9 pour le DP, 3 pour le LSAP, 5 pour Déi Gréng) et Esch-sur-Alzette (6 sièges pour le CSV, ex-aequo avec le LSAP).

Le CSV et le DP, emmené par une Lydie Polfer (DP) pesant à elle seule plus de 12.600 voix, vont devoir s'entendre pour gérer ensemble la capitale. La liste de Serge Wilmes (CSV) remporte près de 6% et deux sièges supplémentaires. La liste de Georges Mischo à Esch-sur-Alzette a propulsé le CSV sur le devant de la scène dans cette ville historiquement de gauche et au grand dam du LSAP. Le CSV y est redevenu, 18 ans après, le parti le plus fort, via un bond de 10% des suffrages et deux sièges supplémentaires.

La débâcle du LSAP

C'était la débâcle pour le LSAP, dimanche soir, dans la métropole du fer. Les socialistes perdent environ 10% de toutes leurs voix et, par conséquent, trois sièges au conseil communal. Bilan: LSAP et CSV occupent désormais 6 sièges chacun au conseil.

Les socialistes sont en net recul dans leurs fiefs du sud, que ce soit à Mondercange, Kayl, Rumelange, Schifflange ou Sanem. Seul à Dudelange, Dan Biancalana (LSAP) conserve la majorité absolue, de justesse. 

Dans la capitale, la majorité DP-Déi Gréng est remise en question par la victoire éclatante du CSV.
Dans la capitale, la majorité DP-Déi Gréng est remise en question par la victoire éclatante du CSV.
Photo: Anouk Antony

Dans l'ensemble, les résultats de ces élections ne sont pas bons pour la gauche. Le parti Déi Lenk est loin de ses attentes, à l'exception de la commune de Sanem. À Esch-sur-Alzette, la place de la gauche au conseil communal est devenue symbolique. Quant aux communistes, ils en sont tout simplement absents.

Résultats mitigés pour DP et Verts

À Bertrange et Mondorf ,les bourgmestres Frank Colabianchi et Lex Delles (tous deux du Parti Démocratique) l'emportent avec la majorité absolue. Le DP remporte un siège supplémentaire à Esch, mais s'effondre à Differdange. Le DP est en net recul à Walferdange et la députée-maire Joëlle Elvinger se retrouve dans l'opposition. Les libéraux ne siégeront plus au conseil échevinal d'Hesperange et perdent un siège à Luxembourg-Ville.

Quant aux Verts, ils confirment leur avance des communales de 2011, notamment à Luxembourg-Ville et Esch-sur-Alzette. Reste à savoir si cette avancée leur permettra de se placer comme l'un des principaux partis du pays?

À Differdange, cette question ne se pose plus puisque le bourgmestre Roberto Traversini s'envole avec 20% de voix de plus qu'en 2011, offrant quatre sièges supplémentaires à Déi Gréng. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Communales 2017: Les enjeux, les résultats et les réactions
Ce dimanche ont eu lieu les élections communales au Luxembourg. Les citoyens des 105 communes du pays ont élu leurs nouveaux représentants pour 6 ans. Les enjeux, les résultats, les réactions: l'équipe francophone de wort.lu vous a fait vivre ce scrutin en direct.
Vers une coalition CSV-Les Verts à Schifflange
Surprenant revirement à Schifflange où des discussions de coalition auront lieu à partir de ce mercredi entre le CSV et Les Verts. Le LSAP du bourgmestre sortant Roland Schreiner, se verrait reléguer sur le banc de l'opposition.
Pierrot Feiereisen (CSV) et Carlo Feiereisen (LSAP) ont tous deux été confortablement élus dimanche. Mais au conseil communal il n'en restera qu'un.
Elections communales: Tout saisir en 10 photos
Le Luxembourg a voté et a mis la barre un peu plus à droite. Plus d'un tiers des 600 élus sont issus des rangs du CSV, «le» vainqueur des élections communales 2017. Ce test en vue des élections législatives n'a pas été aussi concluant pour les trois partis de la coalition gouvernementale DP-LSAP-Les Verts. Les socialistes y ont laissé beaucoup de plumes. Ce qu'il faut retenir des élections en 10 photos.
Gemeindewahlen, élections communales 2017. Parteizentrale DP. IPSO. Photo: Guy Wolff