Changer d'édition

Le virus s'invite dans 275 classes en une semaine
Luxembourg 2 min. 29.04.2021

Le virus s'invite dans 275 classes en une semaine

Au lycée Vauban toutes les classes de Terminale ont été invitées à rester à la maison du 25 au 29 avril.

Le virus s'invite dans 275 classes en une semaine

Au lycée Vauban toutes les classes de Terminale ont été invitées à rester à la maison du 25 au 29 avril.
Photo Archives : Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 29.04.2021

Le virus s'invite dans 275 classes en une semaine

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Nettement moins d'élèves et de personnels scolaires ont été dépistés positifs au covid pour la première semaine de cours post-congés de Pâques. La seule chaîne d'infection repérée a impacté le fonctionnement du lycée Vauban.

Après les vacances, comment le virus allait-il faire sa rentrée? Visiblement timidement, à en croire les chiffres publiés jeudi par le ministère de l'Education nationale. Ainsi, pour cette première semaine de reprise de cours, «seulement» 275 cas positifs ont été signalés dans les établissements scolaires du pays. A relativiser en comparaison des plus de 800 signalements qui avaient été d'actualité à la veille des congés de Noël... 


La viande restera au menu des cantines
Si le service de restauration scolaire entend réviser les menus proposés aux écoliers, lycéens et étudiants fréquentant ses établissements, pas question de ne servir que légumes, fruits et produits laitiers (aussi bio et locaux soient-ils).

Ainsi, comme dans le reste de la population, le covid se fait plus discret. Cela même si les nouvelles souches, plus préoccupantes dans la vitesse de contamination, sont de plus en plus présentes au Grand-Duché. Toujours est-il que cette même semaine d'enseignement était aussi celle de l'apparition des tests rapides pour tous les élèves volontaires. S'il est encore trop tôt pour en mesurer l'efficacité de dépistage précoce des cas infectieux, le ministre Claude Meisch (DP) a d'ores et déjà décidé que leur usage serait généralisé jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Au total, entre enseignement fondamental, secondaire et centres de compétences, pas moins de 261 élèves auront été signalés comme positifs au virus, pour 23 personnels durant ces cinq premiers jours de classe du dernier trimestre. De quoi quelque peu désorganiser le planning de 75 écoles, deux centres de compétences et un lycée.

Ce lycée, c'est Vauban. L'établissement de la Cloche d'Or a vécu un drôle de scénario, «suite à une fête privée d'élèves» de Terminale. Six adolescents positifs ont ainsi entraîné la mise en quarantaine de trois classes et l'isolement d'une autre. Mais «par mesure de précaution», il a finalement été retenu l'option de mettre en quarantaine l'ensemble des classes de Terminale de l'établissement pendant cinq jours. Pour ces élèves, la préparation du baccalauréat reprendra ce lundi 3 mai.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis lundi, écoliers et lycéens se doivent de pratiquer des tests rapides pour lutter contre la pandémie. Une nouvelle pratique plutôt bien acceptée par les principaux concernés qui assurent «contribuer à la sécurité de tous».
Lok , Grundschule Cents , Luxemburg-Stadt ,Covid Schnelltest Schulen , Corona , Covid-19 , Schule Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Estimant que l'égalité entre les femmes et les hommes s'inculque dès le plus jeune âge, le ministère de l'Egalité organise cette semaine des ateliers pour combattre les stéréotypes. Une boîte à outils à destination des parents et enseignants est également disponible.
Publiée mi-avril, une étude de l'Uni sur les offres d'emploi au Luxembourg entre 1984 et 2019 montre que l'anglais prend de plus en plus d'importance, même si le français reste la langue dominante. Explications avec Fernand Fehlen, sociologue à l'Uni.
Op Lëtzebuergesch w.e.g., Sprooch, Letzebuerger Sprooch, Petitioun 698, Petition, Luxemburger Sprache, luxemburgisch sprechen, langue luxembourgeoise, parler luxembourgeois, mir schwätzen (Foto Shutterstoc
Présentant ce jeudi les résultats des Épreuves standardisées, Claude Meisch (DP) a relevé que le niveau des élèves a été peu impacté par le covid. En revanche, les inégalités déjà existantes ont été exacerbées, notamment dans la maîtrise des langues.