Changer d'édition

Le virus régresse dans les eaux usées
Luxembourg 19.04.2021

Le virus régresse dans les eaux usées

La plupart des 13 stations d'épuration étudiées ont vu les concentrations de SARS-CoV2 diminuer ces derniers jours.

Le virus régresse dans les eaux usées

La plupart des 13 stations d'épuration étudiées ont vu les concentrations de SARS-CoV2 diminuer ces derniers jours.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 19.04.2021

Le virus régresse dans les eaux usées

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Jamais les concentrations covid notées en arrivée de station d'épuration n'avaient été aussi basses depuis six mois au Luxembourg. Mais le LIST invite à la prudence tant que la tendance n'est pas confirmée sur plusieurs semaines.

Stabilité des infections, une situation «gérable» en soins intensifs. Ces éléments, vendredi dernier, Xavier Bettel les a mentionnés en dressant le bilan sanitaire du pays à la veille d'une 12ème révision de la loi covid. Mais le Premier ministre a aussi tenu à souligner une autre bonne nouvelle : la présence de moins en moins significative du virus dans les stations d'épuration luxembourgeoises. «Le niveau est revenu au vert», a-t-il indiqué.


Um die gesammelten Proben zu analysieren, müssen sie ins Labor gebracht werden. In Schifflingen übernahm vergangene Woche Projektleiter Henry-Michel Cauchie (r.) selbst diese Aufgabe. Das LIST wird beim Transport der Proben aber unter anderem auch von Mitarbeitern des Wasserwirtschaftsamts unterstützt.
Plongée en eaux troubles pour repérer le virus
Depuis bientôt un an, les chercheurs du LIST traquent le covid dans les eaux usées des ménages du pays. De quoi repérer l'évolution de l'épidémie avant même que le dépistage ne signale une évolution.

Vert, couleur de l'espoir. Vert, couleur d'une situation qui semble s'améliorer. Vert, couleur que les équipes du LIST qui traquent les traces résiduelles de SARS-CoV2 dans les eaux sales des particuliers n'avaient plus affichée depuis... depuis septembre dernier. Mais point d'euphorie tout de même à avoir. Les chercheurs du Luxembourg institute of Science & Technology qui analysent les concentrations virales sur 13 sites différents le soulignent bien : «Les prochains échantillonnages confirmeront ou non la dynamique observée».

Bref, il est un peu tôt pour exploser de joie, mais l'on peut déjà se réjouir que la prévalence du virus est passée à un niveau «modéré» désormais. Le rouge vif des mesures d'octobre semble loin. Mieux encore, selon le dernier bilan établi pour la semaine du 12 avril, la tendance générale est à la baisse. Baisse légère mais diminution tout de même.

L'information est d'autant plus importante que, depuis le lancement de ces mesures par le LIST voilà tout juste un an, chaque mouvement quantifié dans les stations d'épuration se retrouvait corroboré dans les chiffres d'infections enregistrés parmi la population. Actuellement, le nombre de contaminations actives covid-19 parmi la population représente toujours plus de 3.000 personnes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Culture et sports grappillent quelques concessions
C'est a minima que la future loi covid allégera les mesures sanitaires covid actuelles. Le gouvernement ne souhaite accorder de nouvelles tolérances que pour la pratique de la musique, du chant et des activités physiques.
«Irresponsable de laisser des vaccins au frigo»
Pas question pour le Luxembourg de se priver du vaccin AstraZeneca. Xavier Bettel estime toujours que la balance bénéfice/risques plaide en faveur du sérum. A compter de la semaine prochaine, ce vaccin sera d'ailleurs proposé aux 30-54 ans qui en feront la demande.
15.04.2021, Rheinland-Pfalz, Ludwigshafen: Zwei Mitarbeiter sind im BASF-Impfzentrum mit der Aufbereitung des Corona-Impfstoffs beschäftigt. Foto: Uwe Anspach/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le virus s'invite derrière les barreaux
Quinze détenus ayant été dépistés covid positif, le centre pénitentiaire de Luxembourg se retrouve confiné. Certains contacts ne sont plus autorisés, mais les visites restent possibles jusqu'au rétablissement de la situation sanitaire.
Gefängnis Schrassig , Centre pénitentiaire de Schrassig , strafvollzug , Prison , Justice , Justiz  - Prisonnier - Gefangener  - Détention provisoire - einzelhaft - Gefängniswärter - gardien de prison - gefängnisstrafe - prisong -   - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Même les chevaux manquent de vaccins
Au Luxembourg, comme ailleurs en Europe, une épidémie de rhinopneumonie sévit dans les écuries. Et les vétérinaires ont bien des difficultés à se procurer les sérums protecteurs pour les montures.
Horses stick their heads out of stables as actors and media, not seen, walk by, after a press conference to present a new TV reality show called "La fattoria" (The farm) in Concorezzo, near Milan, Italy, Monday, April 5, 2004. (AP Photo/Luca Bruno)