Changer d'édition

Le virus progresse en stations d'épuration
Luxembourg 17.08.2021 Cet article est archivé
Covid-19 au Luxembourg

Le virus progresse en stations d'épuration

La station de Beggen (qui accueille notamment les eaux sales des habitants de la capitale) fait partie des 13 sites analysés par le LIST.
Covid-19 au Luxembourg

Le virus progresse en stations d'épuration

La station de Beggen (qui accueille notamment les eaux sales des habitants de la capitale) fait partie des 13 sites analysés par le LIST.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 17.08.2021 Cet article est archivé
Covid-19 au Luxembourg

Le virus progresse en stations d'épuration

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pétange, Wiltz ou Troisvierges : tels sont les trois sites de prélèvements où le LIST a enregistré les plus hautes concentrations de coronavirus ces derniers jours. Mais la hausse est généralisée à tout le pays.

Si les infections covid marquent le pas depuis quelque temps, les analyses du LIST trahissent toujours une présence du virus dans les eaux usées des ménages luxembourgeois. Une concentration qui a même tendance à s'aggraver ces derniers temps. Voilà ce qu'indique le dernier bulletin du Luxembourg Institute of Science & Technology. Ainsi, pour son 91ème rapport depuis le début de l'épidémie, l'étude Coronastep pointe une «prévalence nationale élevée».


«Un petit vaccin, juste en passant ?»
Alors que les grands centres de vaccination se mettent en sommeil, le ministère de la Santé multiplie les initiatives de proximité. But : permettre à plus de monde encore d'avoir accès au sérum, sans rendez-vous.

L'information est donc nettement moins encourageante en ce début août qu'elle ne l'était en juin. A l'époque, la plupart des mesures pratiquées dans les 13 stations d'épuration du pays revenaient au vert, signe d'une épidémie en recul. Cette fois, les compteurs grimpent à nouveau, et les feux virent à l'orange. Le LIST constatant un niveau général de contamination «légèrement supérieur à celui de début juillet».

Evolution des concentrations covid-19 depuis le début de l'année.
Evolution des concentrations covid-19 depuis le début de l'année.
Données : LIST

Les relevés effectués indiquent notamment des progressions significatives dans deux stations du nord du Grand-Duché : Troisvierges et Wiltz. Un phénomène semblable étant aussi signalé au sud, dans les installations de Pétange. La station de Mersch (et donc le secteur collecté) restant la moins impactée pour cette fois par la présence du virus et ses variants.

Pour mémoire, le LIST a débuté au printemps 2020 à quantifier la charge virale covid présente dans les eaux usées des ménages luxembourgeois. Les liquides arrivant en station constituant un marqueur géographique permettant aux autorités sanitaires de dépister les principales localisations de foyers ou nouvelles zones de circulation du virus qui, à ce jour, est à l'origine de 828 décès au Luxembourg pour 74.690 signalements de cas positifs.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les autorités sanitaires s'attendent à voir diminuer les arrivées de flacons de sérum anti-covid. Jusqu'à fin septembre, pas plus de 63.300 doses seraient ainsi à recevoir. Mais rien d'inquiétant.
A défaut de se prononcer déjà sur la nécessité du masque en classe, la ministre de la Santé a indiqué que les dépistages se poursuivraient dans les écoles et lycées dès septembre et «au moins jusqu'en décembre».
02.08.2021, Mecklenburg-Vorpommern, Rostock: Schulanfängerin Ida meldet sich mit Mund-Nasen-Schutzmaske in der ersten Unterrichtsstunde der Klasse 1b in der Grundschule "Werner Lindemann". Für die rund 155.600 Schülerinnen und Schüler in Mecklenburg-Vorpommern beginnt das neue Schuljahr. Um das Coronavirus von den Schulen fernzuhalten, gilt in den ersten beiden Schulwochen Maskenpflicht im Unterricht. Foto: Jens Büttner/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Contrairement à ses voisins qui connaissent un regain d'infections ces dernières semaines, le Luxembourg se trouve «dans une situation stable», assure mercredi la ministre de la Santé. Pour Paulette Lenert, l'explication se trouve dans l'avancée de la campagne vaccinale, amenée à évoluer.
Pour l'heure, la proposition a recueilli un peu moins de 400 soutiens. Mais elle vient relancer le projet d'une contrainte sanitaire qui s'imposerait à certains professionnels, comme les soignants, les policiers, les enseignants voire fonctionnaires au contact du public.
(FILES) In this file photo taken on April 19, 2021 Health workers wait prior to administer Moderna vaccines against the Covid-19 at a newly-opened vaccination center in Lausanne, on April 19, 2021. - Switzerland on August 9, 2021, approved Moderna's Covid-19 vaccine for youngsters aged between 12 and 17 years old, weeks after EU regulators authorised the drug for the same age group. (Photo by Valentin FLAURAUD / AFP)
A compter du 14 août, d'abord trois puis un quatrième site d'injection feront une pause. Kirchberg, Ettelbruck, Mondorf et Sandweiler restant «mobilisables» si une nouvelle campagne de vaccination massive se profilait.
Voilà 75 semaines que le LIST analyse la teneur en covid-19 des eaux sales arrivant dans les 13 stations d'épuration du pays. Et pour la première fois son rapport fait état d'un virus quasi disparu sur une partie des sites.
Lokales, Visite Kläranlage Schifflingen - Coronastep, List, Coronavirus, Covid-19, Sivec, Gewässeranalyse, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort