Changer d'édition

Le virus plus visible encore en station d'épuration
Luxembourg 2 min. 06.04.2021

Le virus plus visible encore en station d'épuration

La situation reste préoccupante au regard des analyses d'eaux sales des stations d'épuration du pays.

Le virus plus visible encore en station d'épuration

La situation reste préoccupante au regard des analyses d'eaux sales des stations d'épuration du pays.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 06.04.2021

Le virus plus visible encore en station d'épuration

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les scientifiques du LIST ont pu noter une concentration de covid-19 à la hausse au travers de leurs mesures des eaux usées des foyers luxembourgeois.

Hespérange, Bettembourg, Pétange, Mersch, Grevenmacher, Echternach et Bleesbruck se partagent un point commun. Dans ces sept stations d'épuration, les équipes en charge de l'étude Coronastep ont noté, d'une semaine à l'autre, une charge virale covid plus fortement intense dans les eaux analysées. Certes la tendance à une concentration plus forte du virus est marquée, selon le dernier rapport publié par le Luxembourg Institute of Science & Technology (LIST), mais il convient de relativiser l'information. 


A biologist of the OSE Immunotherapeutics pharmaceutical laboratory works on a program to develop a vaccine against the Covid-19 infection on March 31, 2021 in Nantes, western France. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
Le variant britannique progresse encore
La souche infectieuse a été repérée dans 68% des échantillons de tests covid+ analysés par le laboratoire national de santé. Contre 64% la semaine passée. Mais la déclinaison du virus est loin d'être la seule en circulation.

Ainsi, les chercheurs du LIST indiquent: «Les valeurs moyennes au niveau national restent cependant toujours dans la même fourchette que celles obtenues au cours des trois dernières semaines». Il n'empêche que près de treize mois après l'apparition du virus dans les eaux sales du Grand-Duché, la situation reste préoccupante. D'autant que la situation sanitaire ''visible'' ne prête guère à l'optimisme. 

Même si la vaccination progresse (plus de 105.000 doses injectées), le nombre d'infections reste élevé. Au dernier rapport hebdomadaire, le ministère de la Santé annonçait 1.684 cas positifs dépistés en sept jours, pour un nombre de malades du covid hospitalisés de 128, et un nombre de contaminations en progrès dans les établissements scolaires à la veille des vacances de Pâques.

Les plus optimistes noteront toutefois que la situation mesurée dans les stations mesurées n'est en rien comparable. Les indicateurs, orange aujourd'hui, avaient alors viré au rouge pendant plus de deux mois, entre fin novembre et début janvier.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le virus toujours plus présent dans les eaux usées
Après plusieurs semaines marquées par une relative stagnation de la présence du SARS-CoV-2 dans les échantillons prélevés dans les stations d'épuration du Luxembourg, le LIST fait état d'une «tendance à la hausse» dans son rapport hebdomadaire, publié mardi.
Lokales, Visite Kläranlage Schifflingen - Coronastep, List, Coronavirus, Covid-19, Sivec, Gewässeranalyse, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Plongée en eaux troubles pour repérer le virus
Depuis bientôt un an, les chercheurs du LIST traquent le covid dans les eaux usées des ménages du pays. De quoi repérer l'évolution de l'épidémie avant même que le dépistage ne signale une évolution.
Um die gesammelten Proben zu analysieren, müssen sie ins Labor gebracht werden. In Schifflingen übernahm vergangene Woche Projektleiter Henry-Michel Cauchie (r.) selbst diese Aufgabe. Das LIST wird beim Transport der Proben aber unter anderem auch von Mitarbeitern des Wasserwirtschaftsamts unterstützt.