Changer d'édition

Le virus ne fait pas de nouvelle victime au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 21.01.2021

Le virus ne fait pas de nouvelle victime au Luxembourg

6.981 personnes ont été testées ces dernières 24 heures.

Le virus ne fait pas de nouvelle victime au Luxembourg

6.981 personnes ont été testées ces dernières 24 heures.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 21.01.2021

Le virus ne fait pas de nouvelle victime au Luxembourg

Si pour la deuxième fois en moins d'une semaine aucun décès lié au covid n'a été enregistré, le virus continue de circuler au Grand-Duché. 115 personnes ont été testées positives ces dernières 24 heures.

Un million de tests ont déjà pu être proposés grâce au réseau de dépistage covid au Luxembourg. Mais ce système qui s'appuie sur huit centres va être modifié à compter du 25 janvier. Le ministère de la Santé a annoncé que le site de Roost cessera son activité ce samedi. Un nouveau centre sera en effet ouvert à Mersch, à partir de lundi, dans le but d'accélérer l'accès des usagers aux tests. 

Ces dernières 24 heures et pour la deuxième fois en moins d'une semaine, le virus n'a causé aucun décès au Luxembourg, même s'il a déjà fait 562 victimes depuis le début de l'épidémie en mars. 

Le virus reste néanmoins actif, puisque 115 personnes ont été testées positives au covid sur 6.981 tests effectués ces dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé. 

Depuis mars, le Luxembourg dénombre donc 49.319 cas dépistés. Pour mémoire, les chiffres fournis par les autorités ne prennent plus en compte les cas positifs enregistrés chez les non-résidents depuis le 27 août dernier.

72 malades atteints du virus sont toujours hospitalisés au Luxembourg, dont 14 en soins intensifs. 48 patients suspectés d'être atteints du covid étaient aussi soignés en centre hospitalier ces dernières 24 heures. 

La campagne de vaccination avance puisque 451 volontaires ont reçu une première dose de vaccin ces dernières 24 heures et 449 personnes une seconde injection. 6.193 hommes et femmes ont donc déjà été vaccinés au Grand-Duché. 

Alors que l'épidémie a fait plus de deux millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie, beaucoup de pays resserrent la vis, craignant l'émergence d'une troisième vague. Ainsi le gouvernement français n'exclut pas un nouveau confinement. Il «deviendrait probablement une nécessité absolue» si la circulation du variant anglais du coronavirus augmentait «de façon sensible» en France, a prévenu jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

Le Portugal, lui, a décidé de fermer l'accès aux écoles du pays afin de limiter la propagation du virus.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des vaccins pour 1,2 million de personnes
Si l'Europe perçoit bien les commandes passées auprès des différents laboratoires pharmaceutiques, le Luxembourg aura de quoi vacciner non seulement sa population mais plus de monde encore.
A helper waits inside the Erika-Hess ice stadium that serves as the second vaccination center against the novel coronavirus in Berlin, on January 14, 2021. (Photo by Kay Nietfeld / POOL / AFP)
Bientôt des masques FFP2 pour les enseignants
Claude Meisch (DP) a confirmé vendredi que le ministère de l'Education nationale comptait doter les équipes pédagogiques de protections filtrant au moins 94 % des aérosols dans les meilleurs délais.
ARCHIV - 15.12.2020, Bayern, Garmisch-Partenkirchen: Eine Mitarbeiterin (r) gibt in einer Apotheke FFP2 Masken an einen Kunden aus. Durch mehrfaches Tragen gealterte und zerfusselte Einwegmasken können unter Umständen zu gesundheitlichen Problemen führen. (zu dpa «Mehr Fasern aus Masken bei langer Nutzung - Reizungen möglich») Foto: Angelika Warmuth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les variants japonais et sud-africain non repérés
La ministre de la Santé a confirmé que le Laboratoire national de Santé avait confirmé 6 cas positifs au variant britannique du covid-19. Mais aucun échantillon n'a mis en lumière d'autres formes du virus.
A scientist works on Covid-19 samples to find variations of the virus, at the Croix-Rousse hospital laboratory in Lyon, central eastern France, on January 14, 2021. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)