Changer d'édition

Le virus déclenche une vague de demandes de pétitions
Luxembourg 2 min. 01.04.2020 Cet article est archivé

Le virus déclenche une vague de demandes de pétitions

Le virus déclenche une vague de demandes de pétitions

Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 01.04.2020 Cet article est archivé

Le virus déclenche une vague de demandes de pétitions

Maurice FICK
Maurice FICK
Prime unique pour le personnel hospitalier et des maisons de soins, administration immédiate de chloroquine et de hydroxychloroquine ou création d'un fonds de solidarité pour les commerces fermés. Les députés ont du pain sur la planche ce mercredi.

Après Pâques, les députés se retrouveront au Cercle municipal pour mieux se protéger du coronavirus en mettant une plus grande distance entre eux, ce qui n'est pas possible à la Chambre des députés. Les membres de la Commission des pétitions n'auront pas à craindre de contamination en plénière ce mercredi matin puisqu'ils se retrouveront seuls devant leur écran pour examiner, par visioconférence, les 30 demandes de pétitions publiques


Politik, Petition 1319, Recht auf Leitungswasser,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les pétitions en ligne gelées jusqu'au 15 avril
Les onze requêtes ouvertes à la signature le 13 mars dernier sont bloquées pendant trois semaines en raison de la crise du covid-19 au pays. Ainsi en a décidé la commission ad hoc réunie pour la première fois en vidéoconférence ce mercredi.

Réunie pour la première fois sous cette forme le 25 mars, la commission avait décidé à l'unanimité de geler la période de signature des pétitions publiques en raison de la crise sanitaire du COVID-19 jusqu'au 15 avril 2020. Un gel qui touche pour l'heure 11 pétitions dont celle liée à la réduction du temps de travail. Les députés partageant le constat de Nancy Arendt (CSV), la présidente, de maintenir l'«instrument de démocratie par excellence entre les citoyens et la Chambre» que sont les pétitions.

Depuis 30 personnes ont introduit autant de demandes dont la très grande majorité portent directement ou indirectement sur l'omniprésente pandémie du coronavirus et toutes les questions qu'elle peut susciter. 

Prime pour personnel de santé et suspension des prêts 

En lien direct avec le Covid-19, des pétitionnaires aimeraient voir une campagne massive et continue de dépistage du coronavirus, l'administration immédiate de chloroquine et de hydroxychloroquine comme remède spontané au virus ou encore l'instauration d'une prime unique pour le personnel des hôpitaux et maisons de soins pour leur engagement exceptionnel.

Des demandeurs proposent aussi la création d'un fonds de solidarité pour les commerces fermés durant l'état de crise sanitaire, le soutien des intérimaires  ou encore la suspension du paiement des prêts immobiliers et des prêts personnels. D'autres exigent carrément la démission de Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères ou l'annulation des examens de fin d'études secondaires pour l'année scolaire en cours. Sans que le lien puisse être établi avec le virus, une personne demande que cessent les devoirs à domicile pour les élèves du fondamental.   

A noter encore cette demande de pétition interdisant les animaux de compagnie dans les complexes d'appartements ou celle de créer un nouveau jour férié qui serait alors le jour international de la femme.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le répit n'aura été que temporaire: dimanche, les autorités ont annoncé que le pays déplorait désormais 107 décès en lien avec l'épidémie. 65 personnes restent hospitalisées en raison du virus.
A scientist wearing her Personal protective equipment (PPE) enters the lab at the Szentgothai Research Center of Pecs University, in Pecs, Hungary on May 13, 2020 during their diagnostic activity to locate the nature of the virus strain and the connection to novel coronavirus COVID-19. (Photo by KAROLY ARVAI / POOL / AFP)
Alors que les premiers élèves doivent retourner dans leur établissement scolaire dans une dizaine de jours, de nombreux citoyens se sont mobilisés pour retarder ce début de retour à la normale. Des demandes adressées à la commission des Pétitions, qui s'est tenue ce mercredi.
Colin, 10 years old, whose school was closed following the Coronavirus outbreak, does school exercises at home in Washington on March 20, 2020. - As millions of families hunker down amid the coronavirus crisis, the sudden reality of schooling from home risks widening the education gap between those with the means and support to keep up with lessons, and those who risk falling behind. (Photo by Eric BARADAT / AFP)
En suspens en raison de la pandémie du covid-19, la période de signature des pétitions publiques reprend ce mercredi. A l'image de ces dernières semaines, la crise sanitaire demeure au centre des préoccupations des pétitionnaires.
TOPSHOT - Medical personnel carry out an electrocardiogram on a firefighter in a CODIV-19 medical examination centre at the SDIS 34 headquarters on April 14, 2020, on the twenty-ninth day of a lockdown in France aimed at curbing the spread of the COVID-19 disease, caused by the novel coronavirus. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Transformer le 8 mars en jour férié, débarrasser le Luxembourg du tabac et verser une prime au personnel soignant pour lui dire «merci». Les députés ont validé mercredi la moitié des demandes de pétition, bien que ces dernières ne puissent être signées tout de suite.
Les onze requêtes ouvertes à la signature le 13 mars dernier sont bloquées pendant trois semaines en raison de la crise du covid-19 au pays. Ainsi en a décidé la commission ad hoc réunie pour la première fois en vidéoconférence ce mercredi.
Politik, Petition 1319, Recht auf Leitungswasser,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Avec des dizaines d'infections officiellement recensées, le Grand-Duché a choisi de prendre des mesures drastiques pour limiter la propagation du covid-19. Des mesures qui impactent le quotidien des 614.000 résidents et des 200.000 frontaliers du pays.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Dankeschön an die Helfer  , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort