Changer d'édition

Le virus cible adolescents et jeunes adultes
Luxembourg 2 min. 14.07.2021 Cet article est archivé
Pandémie covid-19 au Luxembourg

Le virus cible adolescents et jeunes adultes

Si la vaccination est désormais accessible aux 12-15 ans, combien d'adolescents iront recevoir leur première dose et le rappel? De la réponse dépend la remontée ou non des cas positifs à moyen terme.
Pandémie covid-19 au Luxembourg

Le virus cible adolescents et jeunes adultes

Si la vaccination est désormais accessible aux 12-15 ans, combien d'adolescents iront recevoir leur première dose et le rappel? De la réponse dépend la remontée ou non des cas positifs à moyen terme.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 14.07.2021 Cet article est archivé
Pandémie covid-19 au Luxembourg

Le virus cible adolescents et jeunes adultes

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Contrairement aux premiers mois de crise, ce début de 4ème vague d'infection affecte les tranches d'âge basses parmi la population luxembourgeoise. 80% de tous les cas covid+ de la semaine dernière ont été enregistrés parmi les 15-44 ans.

Jour après jour, la moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives au covid-19 baisse désormais. En une semaine, elle a même ''perdu douze mois", passant de 28,9 à 27,9 ans. Il faut d'ailleurs croire que la vaccination prioritaire des personnes les plus fragiles (seniors en tête) face au virus paye puisqu'au dernier rapport hebdomadaire du ministère de la Santé le taux d’incidence le plus bas est enregistré dans les tranches d’âge des 60-74 ans et 75 ans et plus...


Close-up shot of doctor's hand with protective gloves holding a positive test device to senior patient. Doctor documented the result after a positive test. Doctor hand holding positive Coronavirus/Covid-19 rapid test. Focus is on the test.
Les autotests valables jusqu'à 1h du matin
Suivant le Conseil d'Etat, le ministère de la Santé a adapté l'heure de validité des kits de dépistage. Les clients rentrés dans un bar ou restaurant grâce à ce dispositif ne seront pas obligés d'en sortir passé minuit comme envisagé. Les établissements fermeront à 1h et les test resteront valides jusque-là.

La bonne nouvelle est que la campagne vaccinale atteint désormais les adolescents, tandis que les jeunes adultes se voient proposer des accès plus rapides à certaines formules anti-covid. Autrement dit les catégories qui apparaissent comme les plus facilement contaminées par un variant Delta désormais bien installé.

Reste à savoir au bout de combien de jours (semaines?), les premières injections puis leur rappel courant août feront effet et se traduiront par une baisse du rythme des infections parmi ces catégories. Reste aussi à savoir quel engouement suscitera le recours aux vaccins parmi cette jeunesse. Peu de volontaires dans les six centres de vaccination serait un mauvais signe. 

Entre le 5 et le 11 juillet, les autorités sanitaires ont remarqué la plus grande augmentation du nombre de cas positifs parmi les 0-14 ans (+76%). Une plus légère accentuation étant signalée dans les tranches d’âge des 15-29 ans (+2%), 45-59 ans (+5%) et 60-74 ans (+6%). 

On sait combien les rassemblements en lien avec la Fête nationale et les fêtes de ce début d'été ont pu jouer un rôle important dans la reprise de l'infection. On saura aussi d'ici peu si, les retransmissions publiques de la finale de l'Euro ici ou là dans le pays ont pu avoir pareille influence.

Une maigre consolation : si le virus retrouve de la vigueur dans son rythme de contamination, il semble avoir un effet moins violent sur la santé de ses cibles. En une semaine, un seul décès a été signalé (819 au total aujourd'hui) et cela après une trêve de plus d'un mois sans mort de l'épidémie. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au Luxembourg, l'Ilnas et l'administration de l'environnement poursuivent leurs tests et ses contrôles notamment sur la qualité des produits désinfectants recommandés dans le cadre de la protection face au covid. Et pas de cadeau en cas de manquement.
Hände desinfizieren
Les classes n'échappent pas à la remontée des contaminations covid au Luxembourg. Ainsi, en une semaine, 163 classes ont été impactées par la survenue du virus, principalement dans le secondaire.
06.07.2021, Nordrhein-Westfalen, Beckum: Yvonne Gebauer (FDP), Schulministerin von Nordrhein-Westfalen, sitzt mit einem Jungen an einem Tisch in einem Klassenzimmer an der Sonnenschule. Sie besucht ein Projekt des Landesprogramms "Extra-Zeit zum Lernen", mit dem Schülerinnen und Schüler pandemiebedingte Lernlücken aufarbeiten können. Das Projekt der Sonnenschule Beckum heißt "Fit für den Übergang in Klasse 5". Foto: David Inderlied/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le ministre de l'Education nationale envisage de libérer élèves et enseignants de l'obligation de porter un masque en cours, à compter de septembre prochain. Mais les services de Claude Meisch restent vigilants à l'évolution virale.
High school students at school, wearing N95 Face masks. Teenage boy sitting at the school desk, looking away and thinking.
A cause du virus, les filles et garçons issus des classes sociales les plus basses ont davantage été confrontés au décrochage scolaire et parfois aux violences conjugales, selon Marie-Josée Jacobs. La présidente de Caritas appelle à la mise en place d'«un réel accompagnement psychologique».
Que ce soit en termes de consommation de médicaments psychotropes ou dans l'évolution du nombre de consultations psy, les effets de la crise sanitaire ne peuvent pas encore être observés avec les chiffres actuels, indique mardi le ministère de la Sécurité sociale.