Changer d'édition

Le sous-variant Omicron BA.5 est toujours majoritaire
Luxembourg 3 min. 12.08.2022
Des vaccins spécifiques en préparation

Le sous-variant Omicron BA.5 est toujours majoritaire

Outre le covid, d'autres virus respiratoires circulent actuellement au Grand-Duché.
Des vaccins spécifiques en préparation

Le sous-variant Omicron BA.5 est toujours majoritaire

Outre le covid, d'autres virus respiratoires circulent actuellement au Grand-Duché.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 12.08.2022
Des vaccins spécifiques en préparation

Le sous-variant Omicron BA.5 est toujours majoritaire

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Il n'aura suffi que d'une poignée de jours pour que ce sous-variant, plus contagieux mais pas plus dangereux, représente plus de 90% des contaminations au covid-19 au Luxembourg. Voici ce que l'on sait sur lui.

Entre les apparitions successives des sous-variants d'Omicron et les vagues de contaminations qui se sont succédé ces derniers mois sans pour autant causer une pression monstre sur le système de santé, difficile d'y voir clair. Malgré la récente accalmie autour de la pandémie, le virus continue de se propager, notamment grâce à ces variants capables d'échapper aux vaccins


Achtung gespiegelt. Polizei Corona Covid Kontrolle
La police a effectué 9.500 contrôles liés au covid en 2021
L'an dernier, les agents de police ont également retiré 1.630 permis et contrôlé 6.640 personnes pour de l'alcoolémie au volant.

Ces derniers mois, il a énormément été question du variant Omicron qui a supplanté en un temps éclair tous les autres variants. Ce même variant, considéré comme moins dangereux mais beaucoup plus contagieux, a muté à plusieurs reprises puisque aujourd'hui, la souche dominante du virus au Luxembourg et dans bien d'autres pays est Omicron BA.5.

Le variant le plus répandu au Luxembourg et ailleurs

Deux lettres et un chiffre responsables de l'explosion des cas de ces derniers mois, bien que l'on assiste aujourd'hui à une baisse des contaminations. La grande différence de ce sous-variant tiendrait d'ailleurs dans la durée des symptômes, qui peuvent mettre jusqu'à dix jours pour disparaître. Le Laboratoire national de santé (LNS) est revenu sur cet épisode dans le cadre de sa traditionnelle surveillance génomique hebdomadaire. Il en ressort qu'Omicron BA.5 reste le variant le plus répandu dans tout le pays, ainsi que dans les pays voisins. «Cette lignée est la plus fréquente, avec environ 93,3% des contaminations, suivie par la lignée Omicron BA.4 avec 5% des contaminations», détaille le LNS.


Au Luxembourg, le gouvernement a tout un temps parlé de 10% de personnes présentant une affection post-covid.
Covid: un patient sur huit garde au moins un symptôme
Une étude menée sur 4.000 patients aux Pays-Bas et parue dans la revue scientifique médicale The Lancet montre que 12% de personnes frappées par le covid développent une séquelle spécifiquement liée à la maladie.

Le rapport met en exergue un point assez intéressant: le covid-19 ne représente «que» 67,9% des échantillons étudiés sur ces quatre dernières semaines. Rappelons que la mission du LNS est de surveiller la circulation des virus respiratoires dans le pays et donc pas seulement le virus responsable de cette pandémie mondiale. Ainsi, on remarque que les infections à un virus parainfluenza représentent 14,3% des échantillons tandis que 7,1% concernent un rhinovirus humain, agent responsable de la rhinite ou encore de la rhinopharyngite. En d'autres termes, ces différents virus circulent actuellement au Grand-Duché.

Des vaccins spécifiques en préparation

Quid de l'évolution du virus du covid-19? Doit-on craindre de nouvelles mutations plus dangereuses? Difficile à prévoir. Toujours est-il que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré il y a quelques jours qu'elle visait l'approbation dès l'automne d'un vaccin anti-covid de Pfizer/BioNTech ciblant Omicron BA.4 et BA.5. Moderna travaille également sur un vaccin nouvelle génération. 

Au Luxembourg, le nouveau vaccin est attendu pour le mois de septembre. Le pays devrait recevoir d'ici la fin de l'année 500.000 doses de Moderna et 260.000 doses de Pfizer, rappellent nos confrères de RTL.  

Reste à savoir si la population luxembourgeoise sera à nouveau prête à passer sous l'aiguille, la seconde vaccination de rappel peinant toujours à décoller. Seules 45.000 personnes ont reçu à l'heure actuelle une quatrième dose de vaccin anti-Covid au Luxembourg, selon des chiffres de la Santé fournis à RTL. Mais les autorités se disent prêtes à rouvrir les centres de vaccination si cela s'avère nécessaire. 

Rappelons que le dernier centre de vaccination encore actif au Luxembourg, installé dans le Hall Victor Hugo au Limpertsberg, a fermé ses portes ce samedi.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après plus de deux ans de négociations, la Fédération des hôpitaux luxembourgeois et les syndicats OGBL et LCGB ont signé une nouvelle convention collective de travail. Elle comporte plusieurs avancées substantielles.
Lokales, Reportage auf der Covid-Station im CHEM, Covid-19, Coronavirus, Corona, Centre Hospitalier Emile Mayrisch, Hopital, Urgence, Notfall, Krankenhaus, Infirmiere, Krankenschwester, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Après une surmortalité constatée en 2020 en raison du virus, la situation s'est globalement apaisée en 2021, comme l'indique le Statec dans une étude publiée ce jeudi.
Covid patient being treated in a Luxembourg hospital ward in 2020