Changer d'édition

Le variant Delta conserve sa mainmise sur le Luxembourg
Luxembourg 01.10.2021
Pandémie de covid-19

Le variant Delta conserve sa mainmise sur le Luxembourg

Le variant Delta se trouve à l'origine de 100% des nouvelles infections recensées au Luxembourg entre le 13 et le 19 septembre, indique vendredi le LNS.
Pandémie de covid-19

Le variant Delta conserve sa mainmise sur le Luxembourg

Le variant Delta se trouve à l'origine de 100% des nouvelles infections recensées au Luxembourg entre le 13 et le 19 septembre, indique vendredi le LNS.
Photo: AFP
Luxembourg 01.10.2021
Pandémie de covid-19

Le variant Delta conserve sa mainmise sur le Luxembourg

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Pour la quatrième semaine consécutive, la souche du SARS-CoV-2 née en Inde représente 100% des nouvelles infections détectées, selon les dernières analyses du Laboratoire national de santé (LNS), publiées vendredi.

Comme c'est le cas depuis la fin août, le variant Delta se trouve à l'origine de 100% des nouveaux cas signalés au Luxembourg. En l'occurrence, des 542 infections enregistrées dans le pays au cours de la semaine du 13 au 19 septembre, indique vendredi le LNS en se basant sur l'étude de 360 échantillons. Si la semaine précédente les analyses avaient mis en avant la présence modeste du variant Alpha dans les échantillons, l'hégémonie de la souche indienne est bel et bien totale dans le dernier rapport Revilux.

Bien que plus contagieux que la version initiale du virus apparue en Chine à l'automne 2019, le variant Delta ne se traduit pas par une affluence record dans les services hospitaliers, la situation sanitaire étant globalement stable depuis la mi-août. Une situation en lien avec le taux de vaccination au Luxembourg, puisque toutes les tranches d'âge possèdent un schéma vaccinal complet d'au moins 50%, selon les dernières données du ministère de la Santé.


29.09.2021, Baden-Württemberg, Stuttgart: Spritzen mit Impfstoff gegen Covid 19 werden im Impfzentrum am Robert-Bosch-Krankenhaus vorbereitet. Am 30. September schließen die Impfzentren im Land. Foto: Bernd Weißbrod/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
0,24% d’effets indésirables déclarés après vaccination
Entre décembre et septembre, 1.864 signalements ont été reçus par le ministère de la Santé. Dans neuf cas cependant, la personne vaccinée est décédée des suites de l'injection. A relativiser par rapport aux 773.945 doses administrées alors.

A noter enfin que si trois quarts des résidents disposent désormais d'une protection immunitaire contre le covid-19, quelque 1.800 signalements d'anomalies ont été indiqués entre décembre et septembre. Dans neuf cas, la personne vaccinée est décédée des suites de l'injection. Soit 0,24% du total des individus ayant reçu les doses recommandées par l'OMS.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si la fin de semaine a vu un nouveau patient covid+ décéder du virus (837 au total), l'épidémie reste sous contrôle au Luxembourg. En tout, 1.200 infections actives restent enregistrées au pays.
ARCHIV - 03.12.2020, Schleswig-Holstein, Kiel: Ein Krankenpfleger und eine Pflegerin kümmern sich um eine Patientin auf der Intensivstation am Universitätsklinikum Schleswig-Holstein. Die Intensivstationen im Norden sind momentan normal ausgelastet.     (zu dpa «Intensivstationen im Norden derzeit normal ausgelastet») Foto: Frank Molter/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Entre décembre et septembre, 1.864 signalements ont été reçus par le ministère de la Santé. Dans neuf cas cependant, la personne vaccinée est décédée des suites de l'injection. A relativiser par rapport aux 773.945 doses administrées alors.
29.09.2021, Baden-Württemberg, Stuttgart: Spritzen mit Impfstoff gegen Covid 19 werden im Impfzentrum am Robert-Bosch-Krankenhaus vorbereitet. Am 30. September schließen die Impfzentren im Land. Foto: Bernd Weißbrod/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Sur 366 échantillons de tests positifs au coronavirus analysés en une semaine, les chercheurs du Laboratoire national de santé n'ont détecté qu'une seule contagion liée à un autre variant que la souche indienne.
online.fr, Covid-Test, Corona, Test-Station, Spucktest, Schnelltest,  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
On prend la même (souche) et on recommence : pour la deuxième semaine consécutive, les analyses du laboratoire national de santé sur les nouveaux cas d'infection covid n'ont repéré que le variant indien dans 100% des échantillonnages effectués.
DBS
Présente dans 73,7% des échantillons testés par le laboratoire national de santé au cours de la semaine écoulée, la mutation indienne du covid prévaut à nouveau sur la souche brésilienne, selon les analyses publiées vendredi.
Au dernier rapport du Laboratoire national de santé, les souches Gamma et Delta sont quasi à égalité parmi les échantillons covid+ analysés. Cocasse mais presque logique.
ARCHIV - 08.02.2021, Bayern, München: Eine Frau hält am Flughafen München in einem Covid-19 Testcenter die Probe von einem Rachenabstrich in den Händen. (zu dpa: "Vor Kabinettsbeschluss: Scholz verteidigt breitere Testpflichten") Foto: Matthias Balk/dpa +++ dpa-Bildfunk +++