Changer d'édition

Le vaccin Pfizer obtient son passeport européen
Luxembourg 3 min. 21.12.2020 Cet article est archivé

Le vaccin Pfizer obtient son passeport européen

Pour le Luxembourg, comme le restant de l'UE, les doses Pfizer/BioNTech seront produites en Belgique.

Le vaccin Pfizer obtient son passeport européen

Pour le Luxembourg, comme le restant de l'UE, les doses Pfizer/BioNTech seront produites en Belgique.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 21.12.2020 Cet article est archivé

Le vaccin Pfizer obtient son passeport européen

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le régulateur européen des médicaments a validé le vaccin conçu pour lutter contre l'épidémie de covid.

L'Agence européenne des médicaments a autorisé, lundi, le vaccin Pfizer-BioNTech. Une décision ouvrant la voie à un possible début des vaccinations dans l'Union européenne avant la fin de l'année. «Je suis ravie d'annoncer que le comité scientifique de l'AEM s'est réuni aujourd'hui et s'est montré favorable à une autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans l'UE pour le vaccin développé par Pfizer et BioNTech», a déclaré la directrice générale de l'AEM, Emer Cooke, au cours d'une conférence de presse en ligne.


LAS VEGAS, NEVADA - DECEMBER 16: Dr. David Obert gives a thumbs-up after receiving a Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccination at University Medical Center of Southern Nevada on December 16, 2020, in Las Vegas, Nevada. UMCSN received its first allotment of the vaccine on Monday and began vaccinating its front-line workers treating patients with COVID-19, including staff from the hospital�s intensive care units and emergency department. The state has averaged 20 deaths from COVID-19 per day over the past two weeks.   Ethan Miller/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Von der Leyen annonce le vaccin pour le 27 décembre
La présidente de la Commission européenne a dévoilé l'information, jeudi. Et cela alors même que l'Agence européenne des médicaments n'a pas encore statué sur la formule élaborée par Pfizer/BioNTech.

Il est à noter que l'autorisation validée concerne «les personnes âgées de 16 ans et plus». L'autorité scientifique déclare avoir pris sa décision après l'étude des résultats d'efficacité du vaccin selon un test effectué auprès de 44.000 personnes. «L'efficacité a été calculée chez plus de 36 000 personnes de 16 ans (y compris les personnes de plus de 75 ans) qui ne présentaient aucun signe d'infection antérieure. L'étude a montré une réduction de 95% du nombre de cas symptomatiques de covid-19 chez les personnes ayant reçu le vaccin (8 cas sur 18 198 ont eu des symptômes par la suite) par rapport aux personnes ayant reçu une injection factice (162 cas sur 18 325 ont eu des symptômes de COVID-19)», indique l'indique l'Agence.

Cela signifie que le vaccin a démontré «une efficacité de 95%» lors de l'essai clinique. Dans un communiqué, l'EMA précise d'ailleurs que ce niveau de performance concerne «notamment ceux qui souffrent d'asthme, de maladie pulmonaire chronique, de diabète, d'hypertension ou d'un indice de masse corporelle ≥ 30 kg/m2» (soit des personnes dites vulnérables). De même, l'efficacité élevée a été «maintenue pour tous les sexes et tous les groupes raciaux et ethniques».


Les femmes enceintes privées de vaccination
Déjà considérées comme personnes vulnérables face au covid-19, les futures mamans ne pourront pas bénéficier du futur sérum en l'absence de tests efficaces menés, indique jeudi Paulette Lenert.

C'est donc ce vaccin qui arrivera en premier au Luxembourg. Pays qui a fait le choix de protéger d'abord l'ensemble des soignants, aussi bien ceux des hôpitaux, maisons de soins ou intervenant à domicile ou encore les infirmiers et médecins de ville.

Le pays organisera ensuite les prochaines étapes de la vaccination à grande échelle en s'appuyant sur cinq centres de vaccinations, et diverses équipes mobiles chargées notamment d'aller faire l'injection auprès des personnes âgées (résidents de homes seniors ou à leur domicile).


Sur le même sujet

Alors que les premiers flacons du sérum anti-covid arrivent ce samedi 26 décembre, voilà des mois que le Luxembourg élabore sa campagne de vaccination. Explications avec Luc Feller, haut-commissaire à la Protection nationale.
An employee works on a production line at the factory of British multinational pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Saint-Amand-les-Eaux, northern France, on December 3, 2020, where the adjuvant for Covid-19 vaccines will be manufactured. - Canada's Medicago and British pharmaceutical giant GlaxoSmithKline (GSK) announced on December 3, 2020 the launch of phase 2 and 3 clinical trials on a Covid-19 vaccine, one of a series of candidates being developed worldwide. Final phase 3 trials of the plant-derived vaccine candidate will begin by year's end and will be tested on 30,000 volunteers in North America, Latin America and Europe, according to a joint statement. (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)
Les premières doses vaccinales livrées au Grand-Duché n'auront probablement que 260 km de route à faire. C'est en effet l'usine Pfizer de Puurs, en région flamande, qui devrait produire les doses validées par l'Agence du médicament.
17.12.2020, Belgien, Mechelen: Das Etikett des Pharmaherstellers Pfizer klebt auf einer Box während eines Testlaufs des Corona-Impfstofftransports vom Pharmaunternehmen zur Impfstelle. Foto: Luc Claessen/BELGA/dpa - ACHTUNG: Teile der Etiketten wurden aus rechtlichen Gründen von BELGA gepixelt +++ dpa-Bildfunk +++
L'entreprise, basée au Nord du Luxembourg, a vu son carnet de commandes gonfler à vue ces dernières semaines. Il est vrai que les Etats s'arrachent ses frigos capables de conserver à très basse température les doses anti-covid avant vaccination.
online.fr: Kühlaggregat-Hersteller B Medical Systems.Baut Kühlaggregate für Covid-Impfstoffe. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les experts de l'Agence américaine des médicaments (FDA) ont estimé dans un rapport publié mardi que le vaccin de Pfizer et BioNTech contre le covid-19 ne présentait pas de risque de sécurité empêchant son autorisation, qui pourrait intervenir d'ici la fin de la semaine.
A nurse prepares the a dose of the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine at the Northern General Hospital in Sheffield, Yorkshire on December 8, 2020. - Britain on December 8 hailed a turning point in the fight against the coronavirus pandemic, as it begins the biggest vaccination programme in the country's history with a new Covid-19 jab. (Photo by Andy Stenning / POOL / AFP)