Changer d'édition

Le vaccin anti-grippe se fait déjà désirer
Luxembourg 3 min. 16.10.2020

Le vaccin anti-grippe se fait déjà désirer

Le ministère de la Santé n'a pas reçu de réponse positive à son appel d'offres pour 110.000 doses vaccinales anti-grippe.

Le vaccin anti-grippe se fait déjà désirer

Le ministère de la Santé n'a pas reçu de réponse positive à son appel d'offres pour 110.000 doses vaccinales anti-grippe.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 16.10.2020

Le vaccin anti-grippe se fait déjà désirer

Selon l'association des pharmaciens, les officines luxembourgeoises ont déjà vendu l'ensemble des dosettes de sérum. Autant dire que les prochaines livraisons sont attendues avec anxiété.

(pj avec Jacques Ganser) La saison grippale n'est pas encore déclarée que déjà le Grand-Duché manque de vaccins. Certes, de là à revivre le scénario désastreux de l'hiver 2018, il y a encore un pas. Mais les professionnels de santé ne cachent pas leurs craintes. A commencer par le président de l'Association des pharmaciens. Pour Alain de Bourcy, aucun doute : «La demande était énorme cette année. Deux fois plus de clients sont venus en officine réclamer leur dosette. Nous avions commandé plus de quantité que l'an dernier, mais ce n'était pas suffisant».

Visiblement, les appels du ministère de la Santé à ce que chacun se fasse bien vacciner contre la grippe ont été suivis à la lettre. Pas encore pour la piqûre (il est trop tôt), mais au moins pour l'achat du précieux sérum, les résidents ont répondu à la demande de Paulette Lenert. L'idée étant que plus la population se protégerait de la grippe saisonnière, moins le pays risquait un engorgement de ses services de santé face à une double infection.


asdf
Le vaccin anti-grippe plus indispensable que jamais
De nombreux infectiologues craignent que la combinaison des épidémies de covid à celle attendue de la grippe ne provoque un engorgement des services de soins. Pour parer à ce risque, le ministère de la Santé luxembourgeois tente d'acheter 110.000 doses de sérum.

Le problème aujourd'hui est que le ministère vient d'adresser aux pharmaciens et médecins du pays une demande pour qu'ils réservent d'abord la vaccination aux personnels soignants ainsi qu'aux personnes vulnérables (seniors, diabétiques, femmes enceintes, patients souffrant de problèmes respiratoires ou cardiovasculaires, etc). 

La réclamation arrive donc au milieu d'étagères vides; d'où un risque d'infection particulier pour cette partie de population fragilisée. De quoi mettre encore un peu plus sous pression le gouvernement de Bettel qui, dans le même temps, enregistre une flambée préoccupante des cas de covid. Au point d'envisager l'organisation ce week-end d'un conseil de gouvernement exceptionnel.

Dans l'édition d'octobre de MedinLux déjà, le syndicat des pharmaciens annonçait que «l'approvisionnement du Luxembourg en vaccins contre la grippe est loin d’être assuré». En effet, grossistes-répartiteurs ne devaient être livrés, tardivement, par une seule marque et seulement pour deux tiers des quantités précommandées par les officines luxembourgeoises.

De son côté, le gouvernement avait annoncé mettre les bouchées doubles pour parer à toute rupture en essayant de mettre la main sur 110.000 vaccins. Vain effort, son appel d'offres n'a pas trouvé preneur, semble-t-il.

Le 23 octobre, le laboratoire GlaxoSmithKline devrait être en mesure de réapprovisionner le pays à hauteur de 30.000 dosettes. Début décembre, une autre livraison d'une quantité similaire devrait aussi être livrée. Mais rien de moins sûr sur un marché international où la demande a explosé en tous points du globe. 30.000 flacons, c'est aussi la part que doit obtenir le ministère de la Santé pour conforter sa réserve sanitaire destinée à la protection des personnels infirmiers et médecins.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

120.000 vaccins anti-grippe commandés par le Luxembourg
Le ministère de la Santé révèle ce lundi qu'environ 55.000 doses sont déjà arrivées à la fin septembre. 65.000 autres suivront d'ici la fin de l'année, mais vu «la pénurie générale dans toute l'Europe», «il ne faut pas s'attendre à un arrivage supplémentaire».
Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg
C'est notamment le cas du sérum préventif contre le méningocoque C dont la commande vient tout juste d'être passée. Le ministère de la Santé fait le point sur ces défauts d'approvisionnement.
6285606 13.07.2020 In this handout photo released by the Russian Defence Ministry, medical workers wearing protective gear conduct daily rounds with a participant in a coronavirus vaccine trial during tests at the Burdenko Main Military Clinical Hospital in Moscow, Russia. Editorial use only, no archive, no commercial use.

 Russian Defence Ministry
Le Grand-Duché ne négocie aucun vaccin
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.
(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)
Le Luxembourg a bien manqué de vaccins
Concentré sur la lutte contre le covid-19, le ministère de la Santé aurait négligé de renouveler certains marchés de livraison de vaccins. Du coup, même la réserve de la Direction de la Santé est épuisée pour certaines substances pathogènes.
A worker holds flu vaccine dispensers at the Sinovac Biotech Ltd. laboratory in Beijing, China, Monday, June 15, 2009. The dispensers are similar to those which the company will use for the Swine Flu vaccine. The company, which obtained the virus seed on June 8 from the United States Center of Disease Control, on Monday launched large scale cultivation of the virus in preparation for production of the vaccine for the Swine Flu virus. (AP Photo/Greg Baker)