Changer d'édition

Les TER circuleront normalement ce vendredi
Luxembourg 24.02.2022 Cet article est archivé
Préavis de grève levé

Les TER circuleront normalement ce vendredi

Un mouvement social local devait occasionner plusieurs suppressions de trains entre Metz et Luxembourg.
Préavis de grève levé

Les TER circuleront normalement ce vendredi

Un mouvement social local devait occasionner plusieurs suppressions de trains entre Metz et Luxembourg.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 24.02.2022 Cet article est archivé
Préavis de grève levé

Les TER circuleront normalement ce vendredi

Laura BANNIER
Laura BANNIER
La liaison ferroviaire Metz-Luxembourg devait être touchée par un mouvement social local ce vendredi 25 février, mais des négociations ont permis de lever le préavis de grève.

Pas de grève finalement, sur l'axe ferroviaire qui relie Metz à Luxembourg-ville. La SNCF avait annoncé un mouvement social local, devant être à l'origine d'importantes perturbations sur la ligne 90, il n'en sera rien. Les travailleurs frontaliers pourront donc se rendre au Luxembourg sans faire les frais des suppressions multiples qui devaient s'échelonner tout au long de la journée.


Thionville, Diedenhofen, Gare, Bahnhof, SNCF, TER, Zug, Train,  Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Bientôt la fin des galères de train pour les frontaliers
A partir du lundi 21 février, onze trains feront leur retour sur la ligne 90 qui relie Luxembourg-ville à Nancy. De quoi faciliter la vie des frontaliers français, qui font face à une réduction du service depuis début janvier.

«Dans la mesure du possible, nous vous recommandons de reporter votre déplacement», avait conseillé la SNCF dans un tweet publié mercredi soir. Un message qui avait immédiatement fait réagir les premiers concernés par les suppressions de trains: «Non je ne peux pas reporter, je ne peux pas télétravailler et je ne vais pas prendre congé pour la grève», soulignait ainsi un usager.

Cette grève devait entraîner une vingtaine de suppressions dans la journée, dont certaines aux heures de pointe. Ainsi, les trains au départ de Metz vers Luxembourg de 6h46 et de 7h46 ne devaient pas circuler, à l'image du train de 7h36 reliant Thionville à la capitale du Grand-Duché. En fin de journée, dans le sens des retours, les trains de 15h16, 16h46, 16h58, 18h16, 20h09 et 21h39 devaient également être supprimés depuis Luxembourg-ville. Il n'était par ailleurs pas exclu que d'autres trains soient impactés au cours de la journée par ce mouvement social local. 

Des négociations

Ce mouvement social local a cependant été évité grâce à des négociations, informe la SNCF sur son fil Twitter TER Nancy-Metz-Luxembourg. Pour rappel, depuis début janvier, l'offre avait été réduite de 15% sur la ligne 90, avant d'être à nouveau augmentée en cette fin février. Si 9 trains sur 10 circulent actuellement, la ligne ne retrouvera pas l'ensemble de ses horaires habituels avant l'été, en raison de la maintenance du parc de matériels.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Présent à Paris mercredi pour rencontrer son homologue des Transports, François Bausch indique jeudi que les gouvernements français et luxembourgeois se sont accordés sur la création d'un nouvel atelier d'entretien de trains qui doit améliorer le cadencement sur cet axe stratégique.
Thionville, Diedenhofen, Gare, Bahnhof, SNCF, TER, Zug, Train,  Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
C'est officiel: la grève "perlée" de la SNCF prend fin ce jeudi 28 juin. Enfin, presque. Depuis le début de cette semaine, la CGT Cheminots et SUD-Rail appellent à poursuivre le mouvement, malgré l'adoption de la réforme ferroviaire tant controversée le 14 juin dernier. Comment les voyageurs ont-ils vécu ces trois mois de galère?