Changer d'édition

Le testing généralisé dans les écoles attendra
Luxembourg 2 min. 26.05.2020 Cet article est archivé

Le testing généralisé dans les écoles attendra

Les tests généralisés dans les écoles auront bien lieu mais pas dans l'immédiat.

Le testing généralisé dans les écoles attendra

Les tests généralisés dans les écoles auront bien lieu mais pas dans l'immédiat.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 26.05.2020 Cet article est archivé

Le testing généralisé dans les écoles attendra

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Les députés ont évoqué ce mardi la stratégie des tests mise en place par le gouvernement. Une approche qui semble porter ses fruits si l'on se réfère aux derniers chiffres publiés par le ministère de la Santé. Bien plus que le principe de l'immunité collective.

«Identifier les chaînes d'infection au virus Covid-19 pour pouvoir les briser.» Paulette Lenert (LSPA) a rappelé devant les députés des Commissions Santé et Education nationale l'objectif principal des tests à grande échelle mis en place au Luxembourg. Une stratégie qui doit permettre d'éviter de reconfiner la population au cours des prochaines semaines.

Face notamment aux députés CSV et Piraten, la ministre de la Santé a rappelé que cette méthode fait partie du plan de déconfinement décidé par le gouvernement. «Le principe général reste le même: toute personne testée positive sera isolée et les personnes qu'elle a fréquentées seront identifiées», a rappelé Paulette Lenert. 


Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Scanner , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La stratégie de dépistage du gouvernement à la loupe
Le Luxembourg a débloqué un budget de 4,7 millions d'euros pour tester l'ensemble de sa population. Avec l'objectif d'éviter une seconde vague. Mais comment s'y prennent concrètement les autorités sanitaires ? Explications.

Pour rappel, la stratégie de tests au Luxembourg se décline en trois catégories différentes: la population à risque à cause de son activité professionnelle dans le domaine de la santé, les personnes qui sont retournées en activités (construction, coiffeurs, écoles,...) et l'ensemble de la population sur base volontaire

Au cours des discussions, les députés ont évoqué le principe de l'immunité collective. Selon les experts présents, cette approche ne doit pas être une piste. «Seulement 2%  de la population a développé une immunité contre le virus alors qu'il est généralement admis qu'il faudrait atteindre un taux de 70% pour atteindre cette immunité collective», disent-ils.


A teacher works in a classroom with a few pupils preparing for their Abitur exam at the the Phoenix Gymnasium secondary school in Dortmund, western Germany, on April 23, 2020, as social distancing is practiced amid the novel coronavirus COVID-19 pandemic. - Students preparing for the Abitur high school graduation with exams taking place in May are allowed to turn back to school in small groups with six students in a classroom. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
Meisch invite élèves et enseignants au dépistage
Le ministre de l'Education et de la Recherche a annoncé que les élèves, qui s'apprêtent à retrouver le chemin des lycées dans quelques jours, peuvent être testés sur base volontaire depuis ce mardi. Une opération qui vise avant tout à rassurer mais aussi à collecter un maximum d'informations sur le mode de propagation du covid-19.

Autre sujet abordé: les tests généralisés dans les écoles. «Ils auront bien lieu mais pas tout de suite», selon Claude Meisch (DP) qui estime «plus utile de tester la population scolaire avec un certain recul par rapport à la reprise». Le ministre de l'Education nationale faisant référence aux tests réalisés sur les élèves en dernière année et de leurs enseignants. Avant de reprendre le chemin des cours le 4 mai dernier, 1% des élèves et 0,6% des professeurs ont présenté un résultat positif. 

Enfin, les députés ont abordé les différents modèles de prévision concernant le déroulement potentiel de la pandémie. Ces simulations servent de base au gouvernement dans la mise en place du déconfinement. Le pays dispose désormais de modèles qui reposent exclusivement sur des données luxembourgeoises ce qui n'était pas le cas il y a quelques semaines au moment où le coronavirus a commencé à se répandre en Europe

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La stratégie luxembourgeoise de lutte contre le covid-19 est montrée en exemple et la ministre de la Santé Paulette Lenert a réaffirmé, ce vendredi, les principes qui guident l'action du gouvernement. Dans la lutte contre le virus, il ciblera encore davantage les familles et les secteurs d'activité.
IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
D'après le dépistage effectué parmi les écoliers et élèves volontaires, les jeunes du pays sont nettement moins infectés par le covid-19 que les adultes. Le ministère de la Santé a révélé mardi les premiers bilans de ces tests effectués avant les rentrées de début mai.
Lokales, Rentrée in Bettemburg (Schoul am Duerf), Schule, Maske, Maskenpflicht, Corona, Covid-19, Schoulrentrée, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Du 27 mai au 28 juillet, 20 stations de dépistage du coronavirus fonctionneront sur l'ensemble du Grand-Duché. Comme ces tests reposent sur une base volontaire, le gouvernement lance un appel à la solidarité tant chez les résidents que parmi les frontaliers.
Lokales,Laboratoires Réunis-Corona-Test Drive-In.Junglinster. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Ettelbruck et Grevenmacher seront les deux premiers CSA à cesser leur activité, à compter du 29 mai. Une annonce faite par la ministre de la Santé, signe que l'épidémie au covid-19 ralentit.
ze4z4e
Comme annoncé, le test de dépistage au covid-19 est en cours dans les maisons de soins au Luxembourg. Jusqu'ici révèle la ministre de la Santé, un peu plus de 1.500 pensionnaires et plus de 2.700 salariés ont déjà été testés. Très peu étaient positifs.
Paulette Lenert, la ministre de la Santé a dévoilé ce mardi un ambitieux projet de vaste détection du covid-19 au Luxembourg. Grâce à un partenariat étroit avec le monde de la recherche, la ministre LSAP vise la réalisation de «20.000 tests par jour» à partir du 19 mai.
A medical worker tests a key worker for the novel coronavirus COVID-19 at a drive-in testing facility at the Chessington World of Adventures Resort in Greater London on April 28, 2020. - Britain's health ministry on April 27 said the total toll of those having died after testing positive for COVID-19 in hospital had risen to 21,092. (Photo by Ben STANSALL / AFP)