Changer d'édition

Le télétravail encore utile à la bonne santé du pays
Luxembourg 3 min. 26.06.2020

Le télétravail encore utile à la bonne santé du pays

Le Liser étudie en quoi le déconfinement peut servir l'économie du pays, sans nuire à la santé des populations. Equilibre délicat.

Le télétravail encore utile à la bonne santé du pays

Le Liser étudie en quoi le déconfinement peut servir l'économie du pays, sans nuire à la santé des populations. Equilibre délicat.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 26.06.2020

Le télétravail encore utile à la bonne santé du pays

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Dans sa dernière publication, le Liser souligne combien le lockdown et la mise en place du travail à distance a permis (et permet encore) au Luxembourg de contenir l'infection au covid-19. Sans oublier son impact pour atténuer la chute de l'activité économique.

Le Luxembourg n'est pas près de se remettre de l'épidémie de covid-19. Il y a ces 110 victimes du virus à déplorer, mais aussi un ralentissement économique aussi inattendu que brutal à constater. Le Statec, en se penchant sur le sort du pays, parle désormais d'un repli possible du PIB de l'ordre de 6% d'ici la fin de l'année. Mais tout cela aurait pu être pire, relativise la dernière publication du Liser. Et un de ses auteurs, Frédéric Docquier d'expliquer : «A chaque semaine de lockdown, la production nationale diminuait de 28%. Un confinement global comme nous l'avons vécu rapporté sur toute l'année aurait entraîné une baisse du PIB national de l'ordre de 28%...»

Avec la levée graduelle du confinement, et la reprise pas à pas des activités, le Luxembourg Institute of socio-economic research estime que le pays a pris la meilleure voie pour recouvrer la santé. Ainsi, le blocage de l'activité économique a permis de diviser par 20 le taux de transmission de la maladie, dans la plupart des secteurs. Et la reprise de l'activité a également permis d'éviter un scénario catastrophe pour bien des pans de l'économie locale.


Même règle pour le télétravail belge et français
Le ministre des Finances luxembourgeois a confirmé, mercredi, que les frontaliers de l'Hexagone pourraient poursuivre leur mission en télétravail jusqu'au 31 août, sans risque de pénalité fiscale. Deux jours plus tôt, Bruxelles avait adopté le même calendrier.

«En supposant que les mesures d'endiguement n'aient pas été levées avant la fin 2020, les secteurs les plus touchés auraient été la construction (-66% d'activité), l'hôtellerie-restauration (-62%) ou le commerce de gros et les services du commerce de détail (-42%).» L'impact étant moindre pour les finances (-6%) ou l'éducation et l'administration (-10%).

Mais à partir du 11 mai, la courbe d'infection était proche de zéro au Luxembourg, ce qui suggère que c'était un bon moment pour la levée des mesures de confinement. Et c'est là où les chercheurs du Liser font jouer leur matière grise en étudiant par exemple en quoi le retour au travail de tels ou tels salariés pouvait s'avérer utile ou contre-productif aussi bien sur l'aspect sanitaire qu'économique. «Alors que des grands pans d'activité ont repris, rien n'indique de rebond de l'infection : c'était donc la bonne voie à suivre».

Mais attention, loin de Frédéric Docquier la volonté de crier victoire. Il est clair, selon lui, que si l'ensemble des salariés venaient à retrouver leur poste, un deuxième pic d'infection arriverait illico. «En cela, le retour progressif ou partiel des personnes en télétravail constitue un scénario idéal pour le Luxembourg. Sans cela, on se retrouverait sans respect des distanciations possible et donc une augmentation du risque de contamination.» Aussi voir que des grandes structures, comme les institutions européennes ou les cabinets d'audit, rappellent leurs personnels au compte-goutte constitue une nouvelle positive.


online.fr, FEDIL, Präsidentin Michèle Detaille,   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'industrie prête à franchir le pas du télétravail
Elle l'a pratiqué en tant que cheffe d'entreprise, mais c'est comme présidente de la Fédération des industriels luxembourgeois que Michèle Detaille presse l'Etat d'agir pour organiser au mieux l'activité professionnelle à distance.

Positive si cela n'affecte pas trop la productivité. Car si les indicateurs n'ont pas noté de dégradation de cet indice au bout d'un mois de confinement, rien ne dit que dans le temps le télétravail s'avère aussi efficace que le présentiel... A ce titre, la Chambre de commerce devrait d'ici peu présenter des chiffres qui permettront de constater si oui ou non la mesure ne ralentit pas trop l'activité des sociétés encore massivement en activité sur ce mode à distance.

Et puis si le Liser propose différents scénarios d'évolution de la maladie et de l'état économique du pays, plusieurs inconnues restent à venir. Combien de faillites vont suivre cet épisode de crise? Quel rôle joueront les vacances d'été sur la reprise ou non de la maladie autant que sur la production du pays? Même l'influence des frontaliers (soumis à d'autres mesures selon leur pays de résidence) va être analysée par l'Institut pour présenter à la Task Force luxembourgeoise un maximum d'éléments pouvant aider à la prise de décisions. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Statec prévoit un déficit inédit pour 2020
Le marché du travail et les finances publiques vont être sérieusement impactés par les conséquences économiques de la pandémie de covid-19 annonce ce jeudi l'institut de statistiques. Ce dernier s'attend d'ailleurs à ce que le PIB luxembourgeois enregistre «un repli de 6%» cette année.
Wissen, Wirtschaft, Bau, Bauarbeiter, Hammer, Handwerker, Sonnenuntergang (Foto: Shutterstock)
Ces trois mois qui auront changé la vie du Luxembourg
Depuis le 24 mars et jusqu'à ce mercredi, le Luxembourg se trouve dans une parenthèse autorisée par l'article 32.4 de la Constitution. Celle où le gouvernement possède les pleins pouvoirs pour affronter la pandémie de covid-19. Retour sur ces trois derniers mois, marqués par quelque 160 règlements grand-ducaux.
Poliotik, Conseil de gouvernement Briefing presse, Xavier Bettel une Paulette Lenert: Nouvelles mesures de déconfinement Briefing. Corona Virus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
L'Aleba réclame le télétravail jusqu'en septembre
Le premier syndicat du secteur bancaire et des assurances conteste l'accord aujourd'hui en place avec la Belgique. Les frontaliers français et allemands sont aussi concernés par la prolongation du travail à domicile.
Le coronavirus circulait au Luxembourg dès février
L'étude Coronastep mise en place par le Luxembourg Institute of Science and Technology (List) a annoncé ce jeudi que les premières traces du covid-19 ont été détectées entre le 12 et le 25 février. Soit près d'un mois avant que le premier décès ne soit officiellement confirmé.
Le télétravail a sauvé des vies
Ce n'est pas un nouvel appel pour contrer le virus mais un constat. Le travail à domicile a fortement prémuni la santé des salariés luxembourgeois jusqu'ici, indique la directrice du LISER. Alors même que le télétravail a explosé, constate le Statec.
Présentation de la nouvelle directrice générale du LISER,Aline Muller. Foto:Gerry Huberty
Le Luxembourg placé sous monitoring
La fondation Idea a présenté vendredi son nouveau tableau de bord économique et social. Un suivi mensuel détaillé et adapté à la crise actuelle, visant d'une part à comprendre les conséquences du covid-19 et d'autre part, à aider les décideurs dans leurs décisions.
Lokales, Politik, Wirtschaft, Illustration, Lockerung der Ausgangsbeschränkung, Einschränkung, Kontaktbeschränkung, Corona  Krise  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort