Changer d'édition

Le Syvicol souhaite le report du recensement
Luxembourg 3 min. 25.03.2021 Cet article est archivé

Le Syvicol souhaite le report du recensement

Selon les dernières données officielles du Statec, le Luxembourg comptait officiellement 626.100 habitants.

Le Syvicol souhaite le report du recensement

Selon les dernières données officielles du Statec, le Luxembourg comptait officiellement 626.100 habitants.
Crédit: Pixabay
Luxembourg 3 min. 25.03.2021 Cet article est archivé

Le Syvicol souhaite le report du recensement

Si elle doit avoir lieu en juin 2021, le syndicat des communes demande à ce que la photographie de la population résidente au Luxembourg soit décalée à l'automne en raison de la pandémie. Et s'interroge sur les véritables raisons d'être de l'opération.

(ASdN avec David Thinnes) - Tous les dix ans, c'est le même rituel. Règle européenne oblige, le Luxembourg effectue ainsi un recensement à grande échelle. Si le prochain doit commencer le 1er juin, le covid-19 pourrait bien repousser l'échéance. Du moins, telle est la requête du Syvicol. 

Argument principal du syndicat : le rôle des «recenseurs», chargés de récolter les informations. En ces temps de pandémie, «ce n'est pas très heureux d'aller sonner à la porte d'inconnus», commente néanmoins Emile Eicher (CSV) à nos confrères du Luxemburger Wort. Le président du Syvicol souhaiterait ainsi voir l'opération repoussée à l'automne. 

Néanmoins, si le traditionnel questionnaire papier restera en vigueur, le Statec mettra cette année l'accent sur les réponses en ligne. Entre le 1er et 20 juin, l'ensemble des résidents recevront ainsi un appel au recensement sur internet, via MyGuichet.lu. Outre l'aspect pratique, cette méthode numérique permettra de limiter les interactions avec les quelque 3.000 recenseurs qui seront recrutés par les communes pour l'occasion.  

Les réfractaires du web recevront toutefois un questionnaire papier à compter du 14 juin. Les recenseurs auront alors pour fonction de transmettre ces documents dans les boîtes aux lettres aux concernés, et de les récolter une fois remplis. Un rôle limité qui interroge. «La poste et ses facteurs seraient prédestinés à distribuer ces lettres», commente ainsi Emile Eischer avant d'ajouter que ces personnes «savent mieux qui habite où». 


Lokales, Wiedereröffnung der Geschäfte, Covid-19, Coronavirus, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Un recensement à la sauce covid
Règle européenne oblige, la photographie de la population résidente au Luxembourg aura lieu en juin 2021. Adapté à la pandémie, le recensement se déroulera aussi sur Internet, pour limiter autant que possible les interactions avec les recenseurs.

Le Statec campe néanmoins sur sa position. Selon l'institut des statistiques en charge du recensement, les recenseurs connaissent «mieux la situation de terrain». S'ils sont payés par l'Etat, le recrutement des agents incombe néanmoins aux municipalités. 

S'il n'est pas toujours aisé de trouver des recenseurs, certaines municipalités tentent de contourner la difficulté. A Dudelange, ces missions sont proposées à des employés et fonctionnaires municipaux. «Nous essayons également de déployer les agents de recensement dans leurs propres quartiers», souligne le bourgmestre Dan Biancalana (LSAP).

Mais outre l'organisation, se pose également la question du véritable objectif d'un tel recensement. Car au-delà de sa valeur statistique, celui-ci a aussi et surtout une raison d'être juridique. Les données recueillies sont en effet utilisées pour déterminer le nombre de membres du conseil local pour chaque municipalité. Un élément que critique vivement le Syvicol. 

Pour le syndicat, il serait en effet plus juste de fixer ce nombre par rapport au Registre national des personnes physiques (RNPP). Les données de ce dernier sont en effet «plus fiables qu'une étude», écrit ainsi le Syvicol dans un communiqué. 


Au cours des trois décennies à venir, le Luxembourg devrait être le point de chute de 131.210 nouveaux salariés, selon les prévisions des offices statistiques de la Grande Région. Soit une hausse d'un tiers par rapport à la population active actuelle.
Les résidents font bloc face à la pandémie
Malgré les nombreuses restrictions imposées par la situation sanitaire, huit résidents sur dix accordent leur confiance au gouvernement pour parvenir à une sortie de crise, selon un sondage commandité par le «Luxemburger Wort» et «RTL» et publié mardi par TNS-Ilres.

Si le recensement est prévu par un règlement européen, Emile Eischer s'interroge également sur le sens d'une telle obligation. En 2011, rappelle le député CSV, seuls douze des 28 Etats membres avaient organisé une telle opération. Pour le président du Syvicol, il est donc primordial de repenser ces photographies de la population avant la prochaine échéance, en 2031. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si elle devait initialement démarrer dans deux mois, la photographie de la population luxembourgeoise n'aura finalement lieu qu'à partir du 8 novembre. Un changement lié à la pandémie que réclamait notamment le Syvicol.
5.9.2016 Luxembourg, ville, Braderie, stadter braderie, soldes, Solden, population photo Anouk Antony
Malgré les nombreuses restrictions imposées par la situation sanitaire, huit résidents sur dix accordent leur confiance au gouvernement pour parvenir à une sortie de crise, selon un sondage commandité par le «Luxemburger Wort» et «RTL» et publié mardi par TNS-Ilres.
Au cours des trois décennies à venir, le Luxembourg devrait être le point de chute de 131.210 nouveaux salariés, selon les prévisions des offices statistiques de la Grande Région. Soit une hausse d'un tiers par rapport à la population active actuelle.
Règle européenne oblige, la photographie de la population résidente au Luxembourg aura lieu en juin 2021. Adapté à la pandémie, le recensement se déroulera aussi sur Internet, pour limiter autant que possible les interactions avec les recenseurs.
Lokales, Wiedereröffnung der Geschäfte, Covid-19, Coronavirus, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Dans un an tout juste, en février 2021, le Statec se lancera dans une vaste opération de recensement de la population du Grand-Duché. Un dénombrement qui n'avait plus été entrepris depuis 2011.
Lokales.Nationalfeiertag 2019,Fête nationale,Visite de LL.AA.RR le Grand-Duc et la Grande-Duchesse à Bourscheid.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort