Changer d'édition

Le système éducatif affronterait «une crise grave»
Luxembourg 11.09.2019

Le système éducatif affronterait «une crise grave»

Selon une enquête réalisée par SEW/OGBL, de nombreux enseignants sont insatisfaits des réformes des dernières années.

Le système éducatif affronterait «une crise grave»

Selon une enquête réalisée par SEW/OGBL, de nombreux enseignants sont insatisfaits des réformes des dernières années.
photo: Pierre Matgé
Luxembourg 11.09.2019

Le système éducatif affronterait «une crise grave»

Les enseignants du secondaire vivent leur travail comme stressant et le déconseillent aux jeunes, selon les conclusions d'un sondage commandité par le syndicat SEW, présenté mercredi. Explications.

(Jmh avec Michèle Gantenbein) - Sentiment de non-reconnaissance professionnelle, métier perçu comme «stressant ou très stressant» ou absence de respect. Telles sont les principales réponses du sondage commandité par le syndicat d'enseignants SEW/OGBL et présenté mercredi. Une enquête menée auprès de 370 professeurs du secondaire - et donc non représentatif -, mais qui viendrait corroborer les résultats obtenus par un sondage similaire effectué en 2018 auprès des enseignants du fondamental.


Cinq changements pour les enseignants à la rentrée
Les députés ont adopté, jeudi 11 juillet, le projet de loi visant à réformer le stage du personnel enseignant dans la fonction publique. Des mesures qui seront effectives dès septembre prochain.

Si le syndicat reconnaît l'étroitesse de l'échantillon, il estime cependant pouvoir «tirer des conclusions générales» et dénonce donc les dérives d'un métier que 57% des sondés «déconseillent aux plus jeunes». Pour expliquer cette situation, qualifiée de «crise grave», Patrick Arendt, président du SEW et Jules Barthel, vice-président, mettent en avant notamment «les différentes réformes» mises en place au cours des dix dernières années, ou bien encore «le manque de personnel et d'infrastructures pour mettre en œuvre les choses correctement» ou bien la baisse du nombre d'heures de soutien aux élèves en difficulté.


Grundschule - Photo : Pierre Matgé
25 instituteurs spécialisés de plus feront leur rentrée
L'encadrement des élèves à besoins spécifiques fera un grand pas cet automne. Le recrutement d'enseignants spécialisés ne fait même que commencer. Leur nombre devrait atteindre les 150, à terme.

Afin de lutter contre la pénurie d'enseignants, des candidats issus de l'institut de formation et de formation continue de l'IFEN ont été recrutés depuis 2018 . «Nous avons besoin d'eux», assure Patrick Arendt, qui estime toutefois qu'«à long terme, ce n'est pas une solution». Et ce dernier de plaider pour que «tout soit fait pour que suffisamment d'enseignants soient à nouveau formés.»  


Sur le même sujet