Changer d'édition

Le Syprolux pour une police du train dédiée
Luxembourg 17.06.2019

Le Syprolux pour une police du train dédiée

Le Syprolux pour une police du train dédiée

Photo: Caroline Martin
Luxembourg 17.06.2019

Le Syprolux pour une police du train dédiée

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Le syndicat du personnel des transports souhaite la présence d'unités spécialisées dans les gares et rames publiques, en réponse à la violence physique contre les agents des CFL.

Face aux agressions accrues dans les gares et les trains, Mylène Bianchy souhaite «une présence physique dans les transports en commun, avec la création d’une unité de police dédiée». Une revendication que la présidente du syndicat du personnel des transports (Syprolux), interrogée ce lundi par nos confrères de RTL radio, justifie par «le nombre d’agressions physiques contre des personnels des transports en commun qui a augmenté de 10% entre 2017 et 2018, pour se monter à 62 cas».

222 agressions

Ainsi, en 2017, les agents des CFL ont été victimes de 222 agressions contre 160 en 2016. Sur les 224 cas recensés, la majorité était des agressions verbales (87) et des menaces (85). Seules 47 avaient été qualifiées d'agressions physiques. Plus récemment, en mars dernier, un contrôleur et un conducteur de train avaient été attaqués par une dizaine d'adolescents en gare d'Oetrange. Tous deux avaient dû être transportés à l'hôpital. 


Service Client Gare CFL
Agression violente contre des agents des CFL
Un contrôleur et un conducteur de train ont été attaqués, samedi soir, par une dizaine d'adolescents en gare d'Oetrange. Tous deux ont dû être transportés à l'hôpital. Une pièce métallique a également été retrouvée sur les rails.

Pour tenter de contrer ce phénomène, les CFL misent sur le déploiement de nouvelles mesures de vidéosurveillance, la poursuite des formations pour les personnels et le renforcement de la présence d'agents de sécurité dans les gares et dans les trains. Pour Mylène Bianchy, les quelque 1.660 caméras équipant les gares et les trains contribueraient certes à accroître la sécurité des passagers et du personnel CFL. 

Selon la présidente du Syprolux, ces équipes de police spécifiques permettraient également de réduire encore plus le nombre d'actes d'incivilité et de vandalisme, dont le nombre «a diminué de 20% entre 2017 et 2018», a-t-elle indiqué.


Sur le même sujet

Nouveau record de fréquentation pour les CFL
L'opérateur ferroviaire luxembourgeois annonce mardi un bénéfice annuel 2018 de 10 millions d'euros, une légère augmentation de ses passagers à 23,3 millions, et un taux de ponctualité constant à 89%.
Agression violente contre des agents des CFL
Un contrôleur et un conducteur de train ont été attaqués, samedi soir, par une dizaine d'adolescents en gare d'Oetrange. Tous deux ont dû être transportés à l'hôpital. Une pièce métallique a également été retrouvée sur les rails.
Service Client Gare CFL