Changer d'édition

Le sort de la rue du Fossé en pleine réflexion
Luxembourg 2 min. 02.10.2020 Cet article est archivé

Le sort de la rue du Fossé en pleine réflexion

Entre palais grand-ducal et Knuedler, la rue du Fossé a gagné en quiétude.

Le sort de la rue du Fossé en pleine réflexion

Entre palais grand-ducal et Knuedler, la rue du Fossé a gagné en quiétude.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 02.10.2020 Cet article est archivé

Le sort de la rue du Fossé en pleine réflexion

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Faut-il ou non rendre cette voie de la Ville-haute à nouveau accessible aux voitures après une expérimentation en zone piétonne? La Ville rendra son avis à la fin du mois.

Il n'y a pas que l'ouverture de la nouvelle liaison du tram (pour le 13 décembre) qui fait l'actualité de la mobilité à Luxembourg. Loin de la liaison Gare-Place de l'Etoile, la rue du Fossé fait aussi parler d'elle. Mais cette fois, il est question de piétons, cyclistes et automobilistes. Car, depuis août dernier, l'artère est placée en zone piétonne entre la rue de l'Eau et la rue du Nord. Une expérimentation d'un trimestre qui doit prendre fin avec ce mois d'octobre.

Mais pourquoi ne pas conserver ce statut piétonnier à cette rue située dans le prolongement de la rue Notre-Dame? Cette possibilité est soutenue par les élus Déi Gréng de la capitale qui voient dans cet axe le point de connexion permettant de relier facilement -en mode doux de déplacement- le nord et le sud de la ville. Pile dans le prolongement de la piste cyclable de la passerelle Al Bréck qui vient d'être rouverte ou de la piste à venir le long de l'avenue de la Liberté en parallèle du tracé du tram.


Lokales, Mobilität, Fahrrad, Al Bréck Passerelle, Fahrradweg, pont Adolphe,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'«Al Bréck» à nouveau accessible aux vélos et piétons
La nouvelle piste cyclable et un trottoir qui relient le quartier de la gare de Luxembourg via le viaduc ont été inaugurés mercredi. Un investissement qui devrait faciliter les déplacements des usagers de la mobilité douce en centre-ville.

«Pour ou contre, ce n'est pas mon avis personnel qui compte, répond la bourgmestre de Luxembourg. Je vais prendre en considération le plus d'opinions possible.» D'où la tenue, mercredi soir, d'une réunion avec les riverains de la rue du Fossé. Deux heures d'échanges «très constructifs» aux yeux de la bourgmestre Lydie Polfer (DP).

Des pour, des contre, des modérés mais une cinquantaine d'habitants ou de commerçants soucieux de faire connaître leur position sur le retour ou non des voitures. Pour mémoire, la piétonisation avait été pensée d'abord pour «assurer aux boutiques du quartier un cadre plus tranquille et propice aux achats». Avec la crise covid et le confinement du printemps, le choix devait redynamiser le secteur. 

Marché et bus de rigueur

La rue du Fossé l'a-t-elle été? La fréquentation a-t-elle été au rendez-vous? Quid des nuisances rencontrées par les uns et les autres? La Ville enquête à ce sujet, et aucune conclusion ne filtrera avant que toutes les pièces ne soient rassemblées, d'ici au 30 octobre.

Une certitude cependant : la rue devra toujours vivre avec deux éléments importants. D'un côté, le marché qui rend la chaussée interdite aux véhicules les mercredis et samedis. De l'autre, le passage du bus. «Le 100% piétons n'est donc pas envisageable, pas plus que le 100% voitures ou camionnettes», constate donc la bourgmestre qui veille sur ce dossier avec, notamment, l'échevin Patrick Goldschmidt (DP). 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'ouverture de l'enseigne d'accessoires sportifs a été reportée en raison de la crise sanitaire. Envisagée initialement pour mai dernier, le magasin ouvrira finalement début 2021 mais bien au Royal-Hamilius.
KAZAN, RUSSIA - MARCH 27, 2020: A family shop for bicycles in a Decathlon sports store in Kazan, Tatarstan. Yegor Aleyev/TASS (Photo by Yegor Aleyev\TASS via Getty Images)
Lancée ce mardi, la nouvelle «cityapp – VDL» propose à ses utilisateurs toute une série de services utiles et renforce le lien entre la Ville de Luxembourg et sa population. L'outil est disponible en trois langues: français, allemand et anglais. Dont coût: 347.000 euros.
Illustration, neue App, Cityapp-VDL, Stadt Luxemburg hat eine neue App Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
A compter de la mi-octobre, le site de stationnement devrait faire l'objet d'un vaste chantier de rénovation. Au total, 18 mois de travaux ont été programmés par le gestionnaire.
Lokales, Entrée Parking Saint-Esprit Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Eis stad» prône pour davantage de participation citoyenne dans les aménagements urbains au Luxembourg. L'association veut même aller plus loin dans sa réflexion et souhaite l'institutionnaliser.
Das Bauvorhaben auf dem Gelände Schoettermarial in Kirchberg/Weimerskirch ist eines von insgesamt 30 Großprojekten, bei denen die Bürger laut „Eis Stad“ mitentscheiden sollten.