Changer d'édition

Le son des cloches reconnu au patrimoine immatériel
Luxembourg 2 min. 21.04.2021

Le son des cloches reconnu au patrimoine immatériel

Les propriétaires et gestionnaires des églises abritant les cloches peuvent faire la demande de classification sur le site dédié au patrimoine culturel immatériel luxembourgeois.

Le son des cloches reconnu au patrimoine immatériel

Les propriétaires et gestionnaires des églises abritant les cloches peuvent faire la demande de classification sur le site dédié au patrimoine culturel immatériel luxembourgeois.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 21.04.2021

Le son des cloches reconnu au patrimoine immatériel

Sam Tanson a indiqué ce mardi que les sonorités de ces instruments avaient «une valeur socioculturelle distincte» correspondant à la définition de l'Unesco. Elles peuvent donc être inscrites sur l'inventaire national au même titre que l'art musical des sonneurs de trompe.

(m.d.) Après les pas de danse de la procession d'Echternach ou les fêtes de la Saint-Nicolas, le patrimoine culturel immatériel du Luxembourg pourrait bientôt compter un nouvel élément: le son des cloches du pays. Sam Tanson (Déi Gréng) reconnait en effet que les carillons des églises correspondent bien à la définition de ce type de patrimoine donnée par l'Unesco. 


kultur.FOTOSTRECKE: Expo: Luxembourg-Ville de la forteresse au patrimoine mondial UNESCO Fotos vorher/nachher.Hier Bild von Seite 71,Rue Saint-Ulric ,Grund.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Bientôt un observatoire pour le patrimoine?
Alors qu’une pétition visant à préserver les richesses architecturales a recueilli 5.300 signatures, les députés planchent sur un projet de loi visant à les préserver davantage. Si le consensus existe sur le sujet, fixer l'année 1955 comme date de référence des constructions pose problème.

La ministre de la Culture note ainsi que leurs sonorités «confèrent un sentiment d'identité et de continuité», leur donnant «une valeur socioculturelle distincte». De quoi faire battre à toute volée le cœur du député André Bauler (DP) qui l'a interrogée sur le possible classement des campanes, clarines et autres bourdons luxembourgeois. 

Au Grand-Duché, déjà 216 cloches sont protégées du fait qu'elles se trouvent dans une chapelle nationale. Ainsi, pour tout travaux sur ces chapelles (et par extension leurs cloches), les experts du Service des sites et monuments nationaux doivent être sollicités. Ceux-ci sont chargés de superviser l'entretien, la rénovation ou la réparation des quelque 1.457 objets et bâtiments classés au patrimoine national

En ce qui concerne le son des cloches, Sam Tanson rappelle que c'est aux «propriétaires et gestionnaires» des églises d'adresser une demande de classification au patrimoine culturel immatériel. Elle souligne également que cette potentielle inscription «n'offre pas de protection au sens juridique du terme». En effet, la convention de l'Unesco pour la sauvegarde de ce patrimoine (ratifiée en 2003) ne prévoit pas de recours juridique en cas de détérioration de la tonalité de la cloche, après un éventuel incident extérieur.  


Lokales, Häuser unter Denkmalschutz, Abriss, rue Mühlenbach, place d'Eich Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Conserver le patrimoine architectural à tout prix
Alors que l'urbanisation bat son plein, les défenseurs du bâti ancien tirent la sonnette d'alarme afin d'éviter toute démolition massive et irrémédiable. Si la pétition remporte un franc succès, cet engouement n'est pas au goût de tous, y voyant un autre aspect : celui des coûts engendrés.

Les candidats peuvent compléter un formulaire sur le site du patrimoine culturel immatériel. Lequel sera ensuite étudié par Patrick Dondelinger, chargé de l'inventaire national par le ministère de la Culture depuis 2017. A terme, le son des cloches pourrait ainsi être inscrit dans des programmes éducatifs ou des actions de sauvegarde comme le prévoit la loi

Si cette inscription se concrétise, le son des cloches du Grand-Duché viendra s'ajouter aux onze autres éléments déjà recensés dans l'inventaire national du patrimoine culturel immatériel.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bientôt un observatoire pour le patrimoine?
Alors qu’une pétition visant à préserver les richesses architecturales a recueilli 5.300 signatures, les députés planchent sur un projet de loi visant à les préserver davantage. Si le consensus existe sur le sujet, fixer l'année 1955 comme date de référence des constructions pose problème.
kultur.FOTOSTRECKE: Expo: Luxembourg-Ville de la forteresse au patrimoine mondial UNESCO Fotos vorher/nachher.Hier Bild von Seite 71,Rue Saint-Ulric ,Grund.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Conserver le patrimoine architectural à tout prix
Alors que l'urbanisation bat son plein, les défenseurs du bâti ancien tirent la sonnette d'alarme afin d'éviter toute démolition massive et irrémédiable. Si la pétition remporte un franc succès, cet engouement n'est pas au goût de tous, y voyant un autre aspect : celui des coûts engendrés.
Lokales, Häuser unter Denkmalschutz, Abriss, rue Mühlenbach, place d'Eich Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Esch 2022 se devra de «rencontrer le succès»
Pour Sam Tanson, le Luxembourg ne peut se permettre de manquer le rendez-vous de la Capitale européenne de la culture. La ministre de la Culture (Déi Gréng) évoque les pistes suivies pour promouvoir la culture régionale et le patrimoine local.
Sommerinterview Sam Tanson, Ministerin Kultur und Wohnungsbau,   Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort