Changer d'édition

Le Sherman de Clervaux part en tournée
Luxembourg 1 04.09.2019

Le Sherman de Clervaux part en tournée

Le Sherman de Clervaux part en tournée

Photo: John Lamberty
Luxembourg 1 04.09.2019

Le Sherman de Clervaux part en tournée

Symbole de la bataille des Ardennes à Clervaux, le char américain de 36 tonnes vient de prendre la route, direction les Pays-Bas, puis Bastogne. A son retour, il ne retrouvera plus sa place devant le château.

(MF avec John Lamberry) – Du débarquement en Normandie jusqu'à Berlin, le char M4 Sherman était véritablement le cheval de bataille des armées alliées au cours de la Seconde Guerre mondiale. Soixante-quinze ans après avoir été endommagé lors des bombardements allemands en défendant Clervaux, cet exemplaire répertorié, avait été abandonné par les soldats américains battant en retraite, devant la porte du château.

Lundi, le char d'assaut a d'abord dû négocier un passage millimétré sous le porche d'entrée dans la cour du château.
Lundi, le char d'assaut a d'abord dû négocier un passage millimétré sous le porche d'entrée dans la cour du château.
Photo: Commune de Clervaux

Véritable «monument» de la région des Ardennes, trônant depuis dans la cour du château de Clervaux, il  vient de partir pour la première fois en voyage. Une tournée qui a démarré par un déplacement millimétré pour passer le porche d'entrée des murailles du château.   

Restauration prévue à Bastogne

Le char Sherman s'en va à Eijsden-Margraten, commune néerlandaise de la province du Limbourg, jumelée avec Clervaux. Du 12 au 15 septembre, il sera une pièce maîtresse lors des cérémonies commémoratives de la libération à Mesch. Le couple royal néerlandais se rendra dans le petit village de Mesch, premier village du pays à avoir été libéré par les Américains.

En 1945, le char Sherman attira l'attention de la grande-duchesse Charlotte dans la cour du château. Elle avait fait le déplacement pour sonder les dégâts de la bataille des Ardennes.
En 1945, le char Sherman attira l'attention de la grande-duchesse Charlotte dans la cour du château. Elle avait fait le déplacement pour sonder les dégâts de la bataille des Ardennes.
Photo: CEBA

Le char sera ensuite présenté à la grande exposition consacrée à la Seconde Guerre mondiale à Pétange qui fête ce week-end et jusqu'au 14 septembre le 75e anniversaire de sa libération. 

La relique sera ensuite transférée à Bastogne où elle doit être restaurée dans les Barracks, haut lieu de la bataille des Ardennes aménagé en Centre d'interprétation de la Seconde Guerre mondiale.    

Comme l'a expliqué le bourgmestre Emile Eicher au Luxemburger Wort, le char ne retournera probablement pas dans l'enceinte historique du château qui doit être agrandie. Une petite place lui sera trouvée au cœur de la cité.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.