Changer d'édition

Le secteur public reprend la truelle
Luxembourg 3 min. 27.05.2020

Le secteur public reprend la truelle

Pour Henri Kox, la puissance publique doit avoir une vraie politique d'acquisition de parcelles.

Le secteur public reprend la truelle

Pour Henri Kox, la puissance publique doit avoir une vraie politique d'acquisition de parcelles.
SIP/JULIEN WARNAND
Luxembourg 3 min. 27.05.2020

Le secteur public reprend la truelle

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministre du Logement, Henri Kox, a expliqué mercredi en quoi le nouveau Fonds spécial créé début avril allait soutenir la construction de plus de logements ciblés, publics, abordables et durables. Premier exemple: Elmen. Avant Wiltz et Dudelange.

Il a tout juste un mois et demi, et déjà le Fonds spécial de soutien au développement du logement fait parler lui. Né le 1er avril, le «bébé» a même été le point central de la conférence de presse du ministre du Logement, ce mercredi. Henri Kox (Déi Gréng) voyant dans ce nouvel instrument le meilleur moyen pour l'Etat, les communes et les sociétés d'habitat public d'améliorer -quantitativement et qualitativement - l'offre en habitats sur le pays. 

Et le projet d'Elmen sera la première démonstration de l'utilité du nouveau fonds. Ainsi, sur ce «village nouveau» qui d'ici dix ans accueillera 2.000 habitants, 28% du coût des travaux vont être pris en charge via ce dispositif. Soit 40 des 268 millions d'euros de la facture annoncée pour cet ensemble de 375 maisons et 375 appartements qui vont sortir de terre entre Kehlen et Olm. Une somme à la hauteur du projet (dans les tuyaux depuis une décennie) qui doit aboutir à une commune, 76 sur 102 par l'importance de sa population.


Projet Elmen in Kehlen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Elmen choisi comme site de référence
Principal chantier de la SNHBM destiné à accueillir quelque 2.000 habitants, le projet a été déclaré «d'intérêt général» par le Conseil de gouvernement. Une première qui ouvre la voie à un financement au-delà de 40 millions d'euros pour ce site de 27 hectares situé entre Kehlen et Olm

Mais au-delà de la somme investie, c'est la destination précise de l'argent qu'Henri Kox souhaite défendre. A Elmen, la SNHBM compte bâtir selon les quatre points du credo ministériel : ciblé (essentiellement de la location), via une opération publique, des logements abordables et durables («tant dans leur mode de construction qu'à l'usage ou pour leur maintenance», insiste le ministre écolo.

Ici, pas question que le bien public ne reparte entre les mains du privé. Même les logements achetés en emphytéose ne pourront être ensuite revendus «qu'à la main publique», insiste Henri Kox. L'idée étant que le parc immobilier bâti par l'Etat, les communes ou les promoteurs publics ne vienne pas alimenter un marché déjà largement spéculatif.

Un comité d'acquisition

Et ce qui est vrai pour le bâti le sera aussi pour les terrains appartenant au secteur public que le ministre souhaite conserver. Mieux même un comité d'acquisition a été mis en place, informe-t-il. Comité qui rachète à des propriétaires privés des terrains susceptibles d'être constructibles mais sans plus-value pour le cédant. Utopie? Pas à en croire Henri Kox : «Nous avons déjà eu 20 offres en ce sens, et trois ventes ont pu être menées à bien». Toujours ça de pris.

Maintenant que le Fonds spécial de soutien au développement du logement est opérationnel, ses aides vont irriguer nombre de (gros) projets. Rien de neuf sous le soleil immobilier d'ailleurs puisque l'argent disponible sera orienté vers des opérations connues comme «Neischmelz» à Dudelange (reconquête de friches industrielles) ou «Wunnen mat des Wooltz» à Wiltz. Au final, ça fait tout de même maigre comme annonces nouvelles au terme d'une intervention dont l'intitulé (La crise du corona et le défi du logement abordable) laissait imaginer d'autres initiatives...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Vers une réglementation plus souple de la colocation
Pour faire face à l'inflation constante des prix du logement, de plus en plus de jeunes ont recours à cette solution d'hébergement. Une pratique qui tend à se développer et qui devrait pousser Henri Kox (Déi Gréng) et le gouvernement à revoir la législation.
La réussite d?une colocation réside en général en la mise en place d?un règlement intérieur accepté par tous. Celui-ci fixe les modalités de la vie du groupe, les droits et devoirs de chacun. (Photo: Shutterstock)
La subvention de loyer revue à la hausse
Pour répondre aux conséquences de la crise du covid-19, le ministère du Logement indique jeudi non seulement que les procédures d'expulsion ont été suspendues pour la durée de l'état de crise, mais aussi que l'aide accordée aux ménages à faibles revenus a été revalorisée.
Logement - Photo : Pierre Matgé
Le marché du logement figé par le coronavirus
Quel est l'impact de la crise sur le marché de l'immobilier ? Les pouvoirs publics devront-ils construire davantage de logements à prix abordables ? Le ministre du Logement (Déi Gréng), Henri Kox répond alors que tout le secteur est en proie à l'immobilisme.
Henri Kox will den Ausbau des erschwinglichen Wohnraums mit mehreren Maßnahmen forcieren.
Le Fonds spécial du Logement doté de 137 millions
Voulue par Henri Kox, cette enveloppe pluriannuelle doit permettre au ministère du Logement d'acquérir plus de surfaces à bâtir mais aussi à des améliorations de l'habitat, la création d'espaces verts ou l'assainissement de terrains.
Arbeiter
Le Fonds du Logement croule sous les demandes
L'institution publique est de plus en plus sollicitée par les ménages en quête d'une habitation à revenu modéré. Dans un contexte rendu difficile par la pression immobilière, son président Jacques Vandivinit veut mettre en avant le rôle social du promoteur public.
Fonds du Logement, Nonnewisen Esch Alzette, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le Pacte logement en pleine construction
Le ministre du Logement a exposé sa vision sur l'avenir à donner au développement de logements abordables au Luxembourg. Mais la majorité peine à trouver un accord sur les moyens de lutter contre la spéculation immobilière.
Illustration, cloche d'Or, Deloitte, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort