Changer d'édition

Bars et restaurants passent en mode «2G+»
Luxembourg 2 min. 22.12.2021
Nouvelles mesures sanitaires

Bars et restaurants passent en mode «2G+»

Sans troisième dose anti-covid, il faudra se faire tester pour se rendre au restaurant.
Nouvelles mesures sanitaires

Bars et restaurants passent en mode «2G+»

Sans troisième dose anti-covid, il faudra se faire tester pour se rendre au restaurant.
Photo : DPA
Luxembourg 2 min. 22.12.2021
Nouvelles mesures sanitaires

Bars et restaurants passent en mode «2G+»

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
Avec les annonces ce mercredi du gouvernement, la restauration reçoit un nouveau coup de massue. L'ensemble du secteur devra fermer ses portes à partir de 23h. En plus, les clients n'ayant pas reçu de troisième dose devront s’acquitter d’un test rapide.

Porte close avant minuit pour les bars et restaurants. C’est l’annonce-phare du gouvernement communiquée ce mercredi matin lors d'une conférence de presse. Cette fois-ci, les patrons d’hôtels, de restaurants, de cafés ou encore de discothèques devront fermer leurs établissements à 23h.


ANKARA, TURKEY - 2021/07/03: People eat at an open restaurant after midnight.
President of the Republic of Turkey, Recep Tayyip Erdogan, announced his decision to normalize after the cabinet meeting he held on June 21. As of July 1, while the weekend curfew was lifted in Turkey, many restrictions were lifted due to the decrease in COVID-19 cases, and then normal life was returned. (Photo by Tunahan Turhan/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)
Le secteur Horeca devra fermer ses portes à 23h
Face à la menace d'Omicron, Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) s'expriment pour annoncer de nouvelles restrictions. Le secteur Horeca devra notamment fermer ses portes à 23h.

Une mesure forte mais nécessaire au regard des derniers chiffres selon le gouvernement qui compte apporter de nouvelles modifications à la loi covid, adoptée jeudi dernier. Le texte doit être voté ce vendredi à la Chambre des députés pour une mise en application dès ce samedi.

Mais ce n’est pas tout puisque le système « 2G+ » sera également d’application dans tout le secteur horeca. Concrètement, chaque client, qui ne dispose pas de sa troisième dose de vaccin (aussi appelée «booster») devra également se soumettre à un test rapide, afin de pouvoir pénétrer dans l'établissement. Il y a fort à parier que l’instauration de ce nouveau régime provoquera bon nombre d’embarras au sein des restaurants. 

Toutefois, cette mesure doit servir à mettre une nouvelle pression aux personnes non vaccinées. C'est d'ailleurs ce que la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), expliquait il y a quelques jours. «Il est un fait que les non-vaccinés sont exposés à un risque bien plus important de contracter le covid. Si le virus se met à circuler massivement dans cette population assez importante, une surcharge des hôpitaux sera inévitable», lançait-elle.

Afin de soutenir les entreprises qui seront impactées par ces mesures, Xavier Bettel (DP) a toutefois affirmé que le gouvernement soutiendra l'économie luxembourgeoise. Ainsi, les charges d'exploitation seront couvertes à 100% par l'Etat, contre les 75% actuellement en vigueur. Les aides de relance seront également adaptées, le montant mensuel passera de 100 à 1.200 euros. Cette mesure sera en vigueur jusqu'en février prochain.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Il est désormais acté que l'on se dirige enfin vers un retour à la normalité. Retour sur les annonces tant attendues et confirmées par Xavier Bettel et Paulette Lenert.
Politik, PK Paulette Lenert, Xavier Bettel, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les plus jeunes pourront recevoir à partir de ce mercredi leur piqûre contre le covid à partir de ce mercredi en France. Le coup d'envoi de cette nouvelle campagne vaccinale a été officialisé par le ministre de la Santé français Olivier Véran.
Elle est en pratique dans le domaine des loisirs depuis vendredi. La version 2G du CovidCheck assortie d'un contrôle d'identité peine cependant à se mettre en place uniformément dans les établissements luxembourgeois.
A waiter checks a customer's Covid-19 health pass in a bar of the Spanish Basque city of San Sebastian on December 15, 2021, as it becomes mandatory in the Basque Country in restaurants, bars, sports centres, hospitals, gyms, nursing homes and at indoor cultural events. (Photo by ANDER GILLENEA / AFP)
Comme un air de déjà-vu à l'approche des fêtes de fin d'année, les pays européens annoncent les uns après les autres de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la montée du variant Omicron.