Changer d'édition

Le secteur de la construction peine à recruter
Luxembourg 29.11.2019

Le secteur de la construction peine à recruter

Les bras manquent, malgré la demande particulièrement forte dans le domaine du logement.

Le secteur de la construction peine à recruter

Les bras manquent, malgré la demande particulièrement forte dans le domaine du logement.
Photo : Guy Wolff
Luxembourg 29.11.2019

Le secteur de la construction peine à recruter

Après une année faste en 2018, les entreprises du bâtiment toussotent, selon les chiffres du Statec. Une décélération causée par la pénurie de main-d'oeuvre mais qui ne fait pas encore douter les acteurs économiques.

(aa) - Les chantiers poussent comme des champignons mais les ouvriers deviennent une denrée rare. C'est ce manque chronique de bras qui crée l'inquiétude chez les entreprises, comme le montrent les dernières données du Statec. Pour autant, la conjoncture nationale et européenne reste porteuse pour la branche.


300 logements à venir à la Cloche d'Or?
Le promoteur immobilier du site envisage d'investir encore davantage dans ce quartier en pleine expansion, pour contrer la pénurie de logements qui touche actuellement le Luxembourg.

La proportion d'entrepreneurs qui citent le manque de main-d'oeuvre comme facteur limitant l'activité poursuit sa hausse, pour atteindre 20% des sondés. Preuve que ce manque de confiance qui touche plusieurs secteurs n'est pas nouveau, ce chiffre grimpe constamment depuis 2017, où il était moitié moins élevé. En conséquence, la hausse des effectifs freine sensiblement chez les constructeurs. 

Et qui dit moins d'employés, dit moins d'activité. Les chiffres montrent que la production du secteur a divisé sa croissance par trois par rapport à 2018. 

Ces signaux faibles ne sont pas préoccupants pour autant, souligne le Statec. Dans son analyse, l'institut de statistiques s'appuie notamment sur «la hausse de presque 10% sur un an au cours des derniers trimestres» des prix des logements. Une flambée du marché de l'immobilier qui ne se dément pas.

Le Royal-Hamilius est l'un des chantiers qui assure une croissance au secteur, malgré les aléas des embauches.
Le Royal-Hamilius est l'un des chantiers qui assure une croissance au secteur, malgré les aléas des embauches.
Photo : Sylvie Collignon-Mathieu

Autre bon signe pour le secteur : les chiffres robustes de la construction dans les autres pays de la zone euro. Une «accélération qui doit beaucoup à l'amélioration des résultats de l'Allemagne et de la France», précise le Statec.


Sur le même sujet

Le logement pèse sur le portefeuille des ménages
Près d'un quart des dépenses des Luxembourgeois sont passées dans le logement et les factures de chauffage ou d'électricité l'année dernière, d'après les derniers chiffres d'Eurostat. La crise du logement ne devrait pas améliorer les choses.
Les prix de l'immobilier grimpent, la part des dépenses des ménages aussi.
Un fonds aux «crédits illimités» pour le logement
Dans le cadre des discussions sur le budget 2020, Henri Kox (Déi Gréng), ministre du logement, a présenté jeudi en commission parlementaire un projet de loi visant à utiliser les crédits existants de manière plus efficace.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Finanzplatz,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty