Changer d'édition

Le second viaduc Pulvermühle, un pont nommé désir
Luxembourg 2 min. 11.06.2019

Le second viaduc Pulvermühle, un pont nommé désir

Le chantier du nouveau viaduc Pulvermühle inauguré ce mardi.

Le second viaduc Pulvermühle, un pont nommé désir

Le chantier du nouveau viaduc Pulvermühle inauguré ce mardi.
Photo: CFL
Luxembourg 2 min. 11.06.2019

Le second viaduc Pulvermühle, un pont nommé désir

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
L'ouvrage ferroviaire bis enjambant l'Alzette enfin ouvert au trafic, dix ans après les débuts du chantier, raccordera les lignes Nord et Est à la gare centrale de Luxembourg et mettra fin à des décennies de congestion dans le pays.

Lancé en 2009, il devait être opérationnel en 2015, selon les plans des CFL. Retardé de quatre ans, suite à des complications sur le chantier, il devait alors ouvrir en avril dernier. Le voilà enfin inauguré. Ce mardi, le second viaduc Pulvermühle sera présenté à la presse par Marc Wengler, le directeur général de l'opérateur des chemins de fer luxembourgeois, en compagnie de François Bausch, le ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

Long de 242 mètres, le nouveau pont ferroviaire enjambant l'Alzette raccordera les lignes Nord et Est à la gare centrale de Luxembourg, mettant ainsi fin à des décennies de congestion. Chaque jour, quelque 1.000 trains convergent en effet vers la capitale. En cause, le réseau ferré en forme d'étoile qui génère d'inévitables goulets d'étranglement aux abords de la ville. «Nous sommes aussi bien surchargés de passagers que de marchandises», déclarait à wort.lu Alessandra Nonnweiler, l'attachée de presse aux CFL. 

L'ancien viaduc Pulvermühle
L'ancien viaduc Pulvermühle
Photo: CFL

Dès ce mardi, donc, les trains circulant au-dessus du Pulvermühle pourront enfin se croiser sans se partager les mêmes rails. Concrètement, les deux voies de l’actuel viaduc seront réservées à la ligne Luxembourg-Troisvierges-Liège. Tandis que celles du nouveau pont ferroviaire seront affectées à la circulation des trains vers Oetrange-Wasserbillig et Trèves. Le tout sera soutenu par le doublement de la ligne vers Sandweiler-Contern, un autre chantier également inauguré ce mardi.  

Travaux de doublement de la ligne Luxembourg-Sandweiler-Contern.
Travaux de doublement de la ligne Luxembourg-Sandweiler-Contern.
Photo: CFL

Le bout du tunnel en 2024

Ce double projet fait partie intégrante du concept «Mobil 2020» initié par le gouvernement à l'horizon 2020, pour promouvoir l’utilisation des transports publics. Le programme de grands travaux inclut notamment la mise en service de deux nouveaux quais, et donc quatre nouvelles voies, en gare de Luxembourg-Ville, «l'objectif étant que toutes les lignes de toutes les directions aient leur propre voie», résumait Alessandra Nonnweiler. 


Deux nouveaux quais à la gare pour accueillir plus de voyageurs
La gare centrale est régulièrement surchargée à Luxembourg mais une solution est en vue. La mise en service de la première des quatre nouvelles voies est prévue pour fin 2019.

Autre chantier ferroviaire majeur, la finalisation du pôle d'échange d'Howald en 2024, qui s'inscrit dans une stratégie de déplacements multimodaux, avec comme fin permettre aux voyageurs de passer du train au bus et au tramway, entre la Cloche d'Or et Héienhaff. La même année, la nouvelle ligne ferroviaire de Bettembourg sera inaugurée, avec comme objectif d'augmenter considérablement les capacités de transports des voyageurs frontaliers notamment.

La nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg longera l'A3 jusqu'à hauteur de l'Aire de Berchem avant de bifurquer vers Bettembourg.
La nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg longera l'A3 jusqu'à hauteur de l'Aire de Berchem avant de bifurquer vers Bettembourg.
Photo: Pierre Matgé

D'ici là, le réseau ferroviaire devrait donc être sensiblement allégé et absorber un nombre de passagers qui croît chaque année: en l'an 2000, pas moins de 14,9 millions de passagers avaient été recensés. En 2017, ils étaient déjà 22,9 millions.  

 


Sur le même sujet

Sur la trace de la future ligne Luxembourg-Bettembourg
Lancés depuis 2015, les travaux de construction de la nouvelle ligne ferroviaire Luxembourg-Bettembourg vont bon train. Plusieurs «jalons» sont déjà posés. Des ponts routiers sont parachevés ou en cours de l'être. Le «saut-de-mouton» où se croiseront l'actuelle et la future ligne sera opérationnel après l'été. C'est parti pour la visite du chantier de 7 km de long.
La nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg longera l'A3 jusqu'à hauteur de l'Aire de Berchem avant de bifurquer vers Bettembourg.
Tram, trains, funiculaire et bus chamboulent Luxembourg
«Good Morning Mobilitéit» et bienvenue dans la nouvelle réalité des transports urbains! Le dimanche 10 décembre, la Ville de Luxembourg inaugurera deux nouvelles gares, son tram, le premier funiculaire du pays, une vraie piste cyclable et deux pôles d'échange au Kirchberg. Zoom sur les grands changements à venir et leurs conséquences pour les voyageurs.