Changer d'édition

Le scandale Orpea inquiète plusieurs députés
Luxembourg 2 min. 28.01.2022
Une convocation en urgence

Le scandale Orpea inquiète plusieurs députés

Le groupe Orpea est devenu l'un des principaux acteurs mondiaux de la prise en charge de la dépendance.
Une convocation en urgence

Le scandale Orpea inquiète plusieurs députés

Le groupe Orpea est devenu l'un des principaux acteurs mondiaux de la prise en charge de la dépendance.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 28.01.2022
Une convocation en urgence

Le scandale Orpea inquiète plusieurs députés

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
Trois députés CSV ont réclamé une réunion en urgence de la Commission de la Famille et de l'Intégration à propos du scandale Orpea. Le groupe prévoit d'ouvrir des établissements au Luxembourg.

Difficile d'être passé à côté du scandale Orpea qui secoue la scène médiatique française depuis quelques jours. Rappelons que le spécialiste français des cliniques privées et des maisons de retraite dont les pratiques sont dénoncées dans un livre publié mercredi, s'est développé dans l'Hexagone et en Europe depuis plus de 30 ans. Le groupe Orpea est ainsi devenu l'un des principaux acteurs mondiaux de la prise en charge de la dépendance. Présent dans 23 pays, y compris en Belgique, il possède un réseau de 1.156 établissements qui comptent au total quelque 116.000 lits.


Lokales, Interview mit Jozes Reijners, Cipa, Niderkorn, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La quatrième vague épargnerait les maisons de retraite
Omicron et Delta feraient moins de "dégâts" dans les homes accueillant des seniors. La ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP), assure même qu'«aucun résident de maison de soins ou de CIPA n’est hospitalisé pour une infection covid».

Seulement voilà, les pratiques alarmantes du groupe sont dénoncées dans un livre, «Les Fossoyeurs», du journaliste Victor Castanet. Il y décrit un système où les soins d'hygiène, la prise en charge médicale, voire les repas des résidents sont «rationnés» pour améliorer la rentabilité de l'entreprise. Et ce alors que les séjours sont facturés au prix fort. L'ouvrage évoque également des personnes âgées abandonnées dans leurs excréments ou laissées sans le moindre soin.

Si Orpea conteste formellement ces accusations, que le groupe juge «mensongères, outrageantes et préjudiciables», les révélations de l'ouvrage ont provoqué une chute de son titre à la Bourse de Paris. À 43,66 euros à la clôture mercredi, l'action d'Orpea a perdu près de la moitié de sa valeur depuis lundi, date de la publication d'extraits du livre dans le journal Le Monde.

Une demande urgente de réunion

Ce scandale est remonté jusqu'aux oreilles de la classe politique luxembourgeoise. C'est ainsi que trois députés CSV ont réclamé en urgence une réunion de la Commission de la Famille et de l'Intégration en présence de la ministre de la Famille Corinne Cahen (DP). Une réunion qui doit porter sur ces révélations. 

Le sujet est important, et pour cause: Orpea prévoir d'ouvrir sa première maison de soins au Luxembourg en mars prochain, à Merl. «Une deuxième résidence serait d'ores et déjà annoncée à Strassen», s'inquiètent les trois députés CSV à l'origine de cette convocation d'urgence. «Dans ce contexte, nous insistons de voir convoquer une réunion de la Commission de la Famille et de l'Intégration pour que Madame la ministre puisse nous fournir des informations supplémentaires sur ce dossier.» Nul doute que l'affaire sera également prise au sérieux au Luxembourg.


Sur le même sujet

Au cœur d'un scandale l'accusant de maltraitances dans ses structures en France, le groupe Orpea envisage de s'implanter prochainement au Luxembourg. Mais pour l'heure, aucune autorisation n'a été signée, rappelle Corinne Cahen.
(FILES)In this file photo taken on July 5, 2018 an elderly resident sits in her bedroom in an establishment of accommodation for dependent elderly (EHPAD) in Paris. - Orpea's chief executive Yves Le Masne has been dismissed from his position on January 30, 2022, the group announced in a statement. The group had been in turmoil since days after the revelations of a book evoking dysfunctions in private Ehpad. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
La situation dans les maisons de retraite et de soins est sous contrôle estime ce jeudi Corinne Cahen (DP). La ministre de la Famille et de l'Intégration a toutefois révélé que 99 cas de covid-19 étaient recensés dans ces établissements.
A French first aid worker from the Protection Civile Paris Seine, wearing personal protection equipment (PPE) puts an oxygen mask on the face of a man suspected of being infected with the novel coronavirus at his home in Paris on April 8, 2020 on the twenty-third day of a lockdown in France to stop the spread of the COVID-19. - France has been on lockdown since March 17 in a bid to limit the contagion caused by the novel coronavirus. (Photo by Lucas BARIOULET / AFP)