Changer d'édition

Le sac bleu donne une nouvelle vie à vos déchets
Luxembourg 8 2 min. 12.11.2019

Le sac bleu donne une nouvelle vie à vos déchets

L'année dernière, 9.209 tonnes de déchets d'emballages ont été collectées au Luxembourg via les sacs bleus.

Le sac bleu donne une nouvelle vie à vos déchets

L'année dernière, 9.209 tonnes de déchets d'emballages ont été collectées au Luxembourg via les sacs bleus.
Photo: Alain Piron
Luxembourg 8 2 min. 12.11.2019

Le sac bleu donne une nouvelle vie à vos déchets

Pour permettre un meilleur tri, le «Blo Tut» de Valorlux accueille désormais une gamme élargie de produits recyclables. Mais qu’advient-il de ces déchets à Bech-Kleinmacher? Suivez le guide.

(DH avec Diane Lecorsais) - Dans le contexte de la chasse au plastique, lancée un peu partout dans le monde, la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) avait présenté sa stratégie nationale «zéro déchet», au mois de mai.  La ministre avait alors indiqué que, sur une année, cela représente l’équivalent d’un peu plus de quatre tours Eiffel de déchets plastiques, dont seulement un tiers est recyclé convenablement.

En effet, chaque année, ce sont 9.209 tonnes d'emballage, soit 15,8 kg par habitant, qui sont collectées dans les sacs bleus Valorlux. Tous ces produits en plastique, métalliques ou en carton, collectés dans les «Blo Tut» vont toutefois trouver une nouvelle utilité une fois recyclés. 


Davantage de tri dans vos déchets
Le sac bleu de Valorlux élargit sa gamme de produits recyclables. 48 communes du pays vont désormais pouvoir jeter davantage de produits plastiques dans ce sac, pour permettre un meilleur tri.

Ramassés dans les communes, ces sacs bleus arrivent par camions poubelles à Bech-Kleinmacher. A raison d’une quinzaine par jour, chaque engin déverse ses 2,5 tonnes de déchets dans la seule installation spécialisée du pays, l’entreprise Hein située à Bech-Kleinmacher. 

Le site est équipé d’une installation dernier cri depuis le début de l’année pour optimiser le tri. Les sacs bleus sont d'abord déchirés et leur contenu traverse ensuite l’usine sur des bandes porteuses. Les déchets sont alors sélectionnés selon la taille, le poids et la matière. «Un tri manuel est aussi parfois nécessaire», indique Tobias Wilhelm, le directeur de l’usine.

En bout de chaîne, de grands cubes colorés, constitués de matériaux comprimés selon les types d’emballages, apparaissent, prêts à être vendus et transportés pour être recyclés. Et à chacun sa destination pour une dernière transformation. L’Allemagne, la France, l’Autriche et les Pays-Bas se chargent des matières plastiques. Les métaux, quant à eux, prennent la direction de la Belgique ou encore de l'Hexagone.

Tobias Wilhelm, le directeur de l'usine de Bech-Kleinmacher surveille le processus de tri.
Tobias Wilhelm, le directeur de l'usine de Bech-Kleinmacher surveille le processus de tri.
Photo: Alain Piron

Jetés par erreur dans les sacs bleus, les matériaux dits «complexes», qui ne peuvent pas être recyclés, sont éliminés par filtration. Selon Valorlux, cette année, ils représentent 9% de la quantité totale des déchets collectés. C'est l'entreprise Lamesch qui se charge de les transformer en combustible de substitution, dénommé le fluff. Ce dernier est, par exemple, utilisé à la cimenterie Cimalux de Rumelange.  


Objectif «zéro déchet»
Alors que la chasse au plastique prend de l'ampleur dans le monde, le Luxembourg lance ce lundi une nouvelle stratégie. La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, invite ainsi la population à proposer ses idées, concrètes, pour lutter contre ce fléau.

Claude Turping, le directeur de Valorlux, certifie que tous les emballages sont traités par des entreprises labélisées. «Le plastique trié n'est pas envoyé en Asie pour être recyclé ou incinéré», insiste-t-il en écho à certains scandales qui ont émaillé l'actualité. «Cela n'aurait tout simplement aucun sens étant donné la faible valeur des matériaux et le volume important qui rendrait le transport très coûteux.»



Sur le même sujet

Davantage de tri dans vos déchets
Le sac bleu de Valorlux élargit sa gamme de produits recyclables. 48 communes du pays vont désormais pouvoir jeter davantage de produits plastiques dans ce sac, pour permettre un meilleur tri.
Vive les vacances zéro déchet
Pour cette rentrée, Jonas et Tobias ont plein de souvenirs à partager. A deux et quatre ans, ils viennent de passer des vacances écoresponsables avec leurs parents. Loin de Dudelange, la famille a tenté l'expérience en Italie. Récit.
Fini les plastiques à usage unique en 2021
Cotons-tiges, pailles, touillettes à café: ces produits en plastique à usage unique, qui envahissent les océans, seront interdits dans l'Union européenne, vraisemblablement dès 2021, selon les termes d'un accord négocié à Bruxelles.