Changer d'édition

Le rond-point Gluck va changer de physionomie
Luxembourg 2 min. 09.09.2014 Cet article est archivé
A l'horizon 2020

Le rond-point Gluck va changer de physionomie

A l'horizon 2020

Le rond-point Gluck va changer de physionomie

Foto: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 09.09.2014 Cet article est archivé
A l'horizon 2020

Le rond-point Gluck va changer de physionomie

Après l'accident mortel du week-end, la question de la sécurité à l'endroit de ce giratoire se pose à nouveau. Le ministre des Infrastructures, François Bausch, explique qu'il devra faire place à un carrefour remodelé avec feux rouges.

(DL) - Après l'accident mortel du week-end, la question de la sécurité à l'endroit de ce giratoire se pose à nouveau. Le ministre des Infrastructures, François Bausch, explique qu'il devra faire place à un carrefour remodelé avec feux rouges.

Le rond-point Gluck a été à de nombreuses reprises le théâtre de graves accidents. Dimanche, un Français de 28 ans y a perdu la vie, alors qu'il roulait probablement trop vite. Son véhicule a fait plusieurs tonneaux pour finir sa course contre le mur des arches, au centre du rond-point.

En 2007, un camion avait percuté ce même mur et le conducteur ainsi que son passager n'avaient pas survécu à l'accident.

Cela fait depuis 1998 sinon plus que l'on discute de ce mur au centre du rond-point. De plus en plus de voix se sont élevées pour le retirer.

François Bausch a rappelé dans une interview au Luxemburger Wort les mesures prises au cours des dernières années pour renforcer la sécurité autour du rond-point (ralentisseurs, meilleure signalisation), soulignant que l'accident survenu dans la nuit de samedi à dimanche était certainement dû à une vitesse excessive.

Grafik: Ministère des Infrastructures

Le ministre a par ailleurs précisé que le secteur devrait totalement changer d'aspect d'ici 2020, dans le cadre des travaux en cours sur le Ban de Gasperich, dont le nouveau boulevard de Kockelscheuer. Le rond-point devra céder la place à un carrefour alternant la circulation à l'aide de feux rouges et disposant en sa périphérie de voies de contournement. Passages piétons et pistes cyclables sont également prévus, afin de faciliter la «mobilité douce».

M. Bausch n'a pas avancé de date annonçant le retrait du mur mais, en tout état de cause, les travaux doivent démarrer à brève échéance pour le nouveau carrefour.

Le président de la Sécurité routière, Paul Hammelman, estime que le problème est moins le mur lui-même que l'image d'un Luxembourg comme d'un « pays sans limite de vitesse ». « Les gens savent qu'au Luxembourg leur vitesse est moins contrôlée », dit-il, accueillant favorablement l'initiative du ministre visant à installer des radars au Grand-Duché.


Sur le même sujet

Alors que la circulation a diminué au Luxembourg en raison du confinement et du télétravail, le nombre de morts a quant à lui augmenté de 18% sur les douze derniers mois. Pourtant, la mortalité routière est à la baisse depuis le début des années 2010.
Des feux tricolores régulent, depuis le début de la semaine, le trafic au lieu-dit «Schlammesté» où se croisent la N3 et le CR132 . Ils sont provisoires mais annoncent l'installation imminente de quatre feux tricolores à ce carrefour particulièrement dangereux.
Les travaux d'installation des gaines pour relier les futurs feux tricolores entre eux ont démarré au carrefour du «Schlammesté».