Changer d'édition

Le réseau de bus RGTR gagne en volume
Luxembourg 2 min. 27.01.2020 Cet article est archivé

Le réseau de bus RGTR gagne en volume

Le ministère des Transports souhaite adapter le réseau RGTR aux besoins réels, via de nouvelles fréquences et types de bus.

Le réseau de bus RGTR gagne en volume

Le ministère des Transports souhaite adapter le réseau RGTR aux besoins réels, via de nouvelles fréquences et types de bus.
Photo : Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 27.01.2020 Cet article est archivé

Le réseau de bus RGTR gagne en volume

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
D'ici 2022, les lignes de transport régional circuleront sur plus de 65 millions de kilomètres/an. Le ministre François Bausch a annoncé une montée en puissance des lignes avec notamment un renforcement du service aux heures de pointe et le dimanche.

Mars 2020 approche et avec lui le passage à la gratuité de l'ensemble des transports publics. Mais à deux mois de l'échéance unique, assumée via un budget de 41 millions d'euros, c'est d'un autre chiffre que le ministre des Transports François Bausch (Déi Gréng) veut parler: les 179 lignes qui, à l'horizon septembre 2021, constitueront le réseau RGTR. «Un nombre qui est ressorti de toute la démarche citoyenne que nous venons de mener», indiquait, ce lundi, le vice-Premier ministre.

Déjà en 2016, François Bausch avait parcouru le pays pour appréhender les besoins. Sans oublier l'enquête Luxmobil qui avait permis de sonder 38.000 usagers. Ces derniers mois, c'est une vaste consultation publique qui a été menée auprès des communes comme des habitants. «Au final, 81 communes sur 102 ont répondu et 534 commentaires individuels ont permis de préparer notre plan.» Et visiblement l'écoute n'a pas été qu'un mot puisque le ministère a largement revu sa copie.


Près de 140 lignes scolaires sont aussi prises en charge via le réseau RGTR.
Le RGTR prendra un virage en 2020
Pour le 15 septembre, dix nouvelles lignes de bus feront leur apparition sur le réseau national, sans oublier l'adaptation des horaires et de certains circuits. Mais le grand bouleversement du transport par bus reste attendu pour l'an prochain, avec la restructuration complète du réseau.

Ainsi, par rapport au kilométrage actuellement couvert, le service RGTR version 2021-2022 devrait parcourir 31% de route en plus. Soit plus de 65 millions de kilomètres de liaisons assurées à l'avenir, contre 52 millions aujourd'hui. «Mais plus que la longueur, c'est surtout la cohérence du réseau qui gagnera.»

Et le ministre d'annoncer bien plus de transports bus régionaux assurés aux heures de pointe, matin et soir, «avec quelque 550 courses assurées aux pics et des bus circulant plus tard et plus nombreux. Façon de s'adapter aux horaires d'une main-d'œuvre toujours plus nombreuse.

+380% de bus régionaux le dimanche

Plus spectaculaire encore sera la révision de l'offre de service dominicale. Avec des bus circulant de 6h à 23h, chaque dimanche, via 160 courses assurées tout au long de la journée. Un service appréciable notamment dans les secteurs ruraux, jusque-là parents pauvres des services RGTR, qui sera sans doute assuré via des bus de plus petite capacité (type 9 places). 

Enfin, le réseau de transport par bus régional devrait gagner en efficacité via le démarrage de plusieurs liaisons directes. Entre Agglo Nord et Echternach, Bitbourg-Vianden, Wiltz-Troisvierges ou Redange-Arlon, notamment afin de mieux correspondre aux bassins de vie ou d'emploi. 


09.09.08 illustration mobilite luxembourg, photo. Marc Wilwert
Les bus RGTR circuleront jusqu'à 23h
C'est l'un des changements annoncés pour 2021 par le ministre de la Mobilité. A cette date, l'ensemble du réseau de transports publics par bus sera réorganisé avec des lignes plus en adéquation avec les besoins. Toutes les communes du pays devront donner leur avis avant fin novembre.

Maintenant que les tracés sont déterminés, le ministre ira en personne présenter le projet, jusqu'au 30 mars, dans dix communes. Un nouveau «roadshow» qui débutera le 6 février à Redange/Attert. Une tournée qui permettra à François Bausch de revenir également sur les changements d'ores et déjà attendus pour la rentrée 2020. Comme l'arrêt des lignes RGTR repoussé à 23h quand elles sont encore beaucoup à stopper vers 21h. 


Sur le même sujet

La liaison Steinsel-Kirchberg gagne des bus
La Ville de Luxembourg a tenu compte du nombre croissant d'usagers sur la ligne 26. Il est vrai que la population de Steinsel augmente, ainsi que la demande de clients pour rejoindre le quartier des affaires de la capitale depuis la périphérie nord.
12.02.2014 LUXEMBOURG, HOLLERICH, CFL, BUS, BUSSE, MULTIPLICITY PHOTO ANOUK ANTONY
Un P+R à Thionville à l'esprit transfrontalier
Avant la fin 2020, le parking relais de Metzange entrera en service. Un espace disposant de 750 places de stationnement auquel le Luxembourg aura participé pour moitié au financement. Soit 2,5 millions d'euros.
(FILES) This file photo taken on December 18, 2008 shows thousands of cars are stored on the runway at the disused Upper Heyford airbase near Bicester, Oxfordshire, on December 18, 2008.
Britain said on July 26, 2017 it will outlaw the sale of new diesel and petrol cars and vans from 2040 in a bid to cut air pollution but environmental groups said the proposals did not go far enough. Environment minister Michael Gove announced the move as part of the government's keenly-awaited £3 billion ($3.9 billion, 3.4 billion euro) air pollution plan, which will demand that councils propose measures by March next year to reduce nitrogen dioxide (NO2) levels.
 / AFP PHOTO / Adrian DENNIS
Les bus RGTR circuleront jusqu'à 23h
C'est l'un des changements annoncés pour 2021 par le ministre de la Mobilité. A cette date, l'ensemble du réseau de transports publics par bus sera réorganisé avec des lignes plus en adéquation avec les besoins. Toutes les communes du pays devront donner leur avis avant fin novembre.
09.09.08 illustration mobilite luxembourg, photo. Marc Wilwert
40% des ménages gagnants avec la gratuité du transport
Le Statec estime que la mesure qui entrera en vigueur le 1er mars 2020 fera économiser 100 euros à un foyer de résidents moyen. Reste à savoir si beaucoup de Luxembourgeois sont prêts à abandonner la voiture pour bus, train ou tram.
Actuellement, 56% des résidents n'ont jamais recours à un moyen de transport en commun pour leurs déplacements.