Changer d'édition

Le Railway Express Chengdu-Luxembourg vient d'arriver
Luxembourg 12 3 min. 02.11.2019

Le Railway Express Chengdu-Luxembourg vient d'arriver

Sitôt arrivés à Bettembourg, les premiers containers chinois ont été déchargés.

Le Railway Express Chengdu-Luxembourg vient d'arriver

Sitôt arrivés à Bettembourg, les premiers containers chinois ont été déchargés.
Photo: CFL Multimodal
Luxembourg 12 3 min. 02.11.2019

Le Railway Express Chengdu-Luxembourg vient d'arriver

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le train-test entre la Chine et le Grand-Duché a bien atteint le Centre multimodal de Bettembourg, ce samedi 2 novembre vers midi au terme d'un voyage de deux semaines. A quand maintenant le retour vers la province du Sichuan?

Jeudi encore, le Railway Express Chengdu-Luxembourg entrait en Pologne. Le sachant en gare de Małaszewicze, les équipes CFL Multimodal pouvaient souffler : le convoi approchait bien de Bettembourg, terme prévu pour son périple de 10.000 kilomètres. Parti le 19 octobre dernier de la capitale de la province du Sichuan, le train aura finalement atteint son but ce samedi 2 novembre à la mi-journée. Terminus après avoir traversé Chine, Kazakhstan, Russie, Biélorussie, Pologne et Allemagne. 

Mais contrairement à son démarrage de Chine, pas d'officiels pour accueillir la locomotive et les wagons remplis de composants automobiles, textiles, biens de consommation et autres éléments électroniques. Pourtant, le Railway Express va peut-être entrer dans l'histoire des relations commerciales du Grand-Duché. C'est en tout cas dans ce but que le ministre de la Mobilité et vice-Premier ministre François Bausch (Déi Gréng) avait fait le déplacement vers Chengdu à la mi-octobre. Marquant ainsi l'importance qu'avait cette liaison aux yeux du gouvernement luxembourgeois.

Car ce convoi traîne derrière lui bien des espoirs économiques. Si la Chine convient que le Grand-Duché est bien le hub logistique indispensable pour ses marchandises avant dispatching en Europe de l'Ouest ou du Sud, c'est bingo. Bettembourg verrait alors se multiplier les allers et retours vers les grandes cités sous l'autorité de Pékin.

Du Vieux Continent vers l'Empire du Milieu

Déjà en avril dernier, au terme de plusieurs années de tractations, un premier train-test avait fait le voyage vers l'Orient. Il aura fallu attendre six mois pour que de nouveaux containers empruntent la même voie ferrée, mais d'Est en Ouest cette fois. Et en cet automne 2019, François Bausch ne cachait pas l'ambition de voir les relations passer d'occasionnelles à «une fois par mois, voire tous les deux semaines». A voir car, officieusement, nulle date n'est envisagée pour faire transiter des marchandises du Vieux Continent vers l'Empire du Milieu, au départ de Bettembourg. 

Comme les «nouvelles Routes de la Soie» commerciales ne sauraient être qu'en sens unique, il faudra bien que le Luxembourg et ses acteurs économiques trouvent de quoi expédier par rail vers le Sichuan. Le temps dira s'il faut moins d'un semestre pour organiser le convoi retour donc. Mais il est certain que les politiques et les opérateurs en logistique du pays font leur le proverbe chinois, plein d'espoir, qui dit :  «Avec du temps et de la patience, les feuilles de mûrier se transforment en robe de soie». Et les trains en bonnes affaires.

Toujours est-il que CFL Multimodal peut déjà savourer le plaisir d'avoir accueilli, dans ses installations de Bettembourg, le Railway Express. En effet, en août 2018, juste de l'autre côté de la frontière du côté d'Europort Illange en Moselle, pareil convoi était également attendu. Pas un seul wagon n'est arrivé...


Sur le même sujet

Le Luxembourg s'arrime encore un peu plus à la Chine
Six mois après le succès du premier train reliant le centre multimodal de Bettembourg-Dudelange à Chengdu, un convoi de marchandises est parti samedi de Chine à destination du Grand-Duché. Une étape cruciale dans l'optique de la mise en place d'une liaison hebdomadaire entre les deux pays.
L'économie sur la bonne voie entre Chine et Luxembourg
Jeux militaires, liaisons ferroviaires et échanges financiers sont au centre de la visite du ministre de la Défense et de la Mobilité en Chine. François Bausch (Déi Gréng) a quatre jours pour vanter les atouts majeurs du Grand-Duché, et convaincre des investisseurs.
Le train direct pour le Luxembourg doit partir samedi après-midi du dépôt de fret de la mégalopole chinoise de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan.
Pékin montre les muscles face aux opposants
La Chine s'est livrée mardi à une démonstration de force avec un défilé militaire record à l'occasion du 70e anniversaire du régime communiste. Une façon de défier les manifestants pro-démocratie de Hong Kong qui ont promis de gâcher la fête.
La parade militaire a permis à Pékin de rappeler sa puissance au monde et à Hong Kong en particulier.