Changer d'édition

Le purificateur d'air n'a pas sa place à l'école
Luxembourg 3 min. 12.10.2020

Le purificateur d'air n'a pas sa place à l'école

Paulette Lenert (ministre de la Santé) a répondu à Claude Meisch (Education) sur le caractère dispensable des purificateurs.

Le purificateur d'air n'a pas sa place à l'école

Paulette Lenert (ministre de la Santé) a répondu à Claude Meisch (Education) sur le caractère dispensable des purificateurs.
Photo : SIP
Luxembourg 3 min. 12.10.2020

Le purificateur d'air n'a pas sa place à l'école

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Faute de données fiables, le ministère de la Santé ne recommande pas la pose de ce type d'appareils pour éviter la propagation du covid dans les classes.

Le covid-19 ne s'arrête donc pas à la porte des écoles. Depuis les premiers clusters officialisés en juillet dernier, le virus circule toujours en milieu scolaire. 167 cas d'infection d'écoliers ou lycéens ont ainsi été annoncés trois semaines après la rentrée. Masques, circulation dans les couloirs, distance entre élèves, mesures d'hygiène, scénarios en cas de contamination : les nouvelles mesures tentent pourtant de limiter la diffusion de l'infection. Mais, pour l'heure, la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) préfère l'aération des salles de cours à l'installation de purificateurs d'air. 

Pourtant, une récente étude menée par l'Université allemande de Goethe vient de mettre en lumière l'efficacité de ce type d'équipements. En trente minutes, l'installation d'un purificateur d'air dans une classe permettrait ainsi de réduire de 90% les aérosols contenus dans l'air. Autrement dit : débarrasser la pièce des fines particules en suspension dans l'atmosphère qui peuvent participer à la circulation du virus.

Une information importante alors que, du côté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il est désormais reconnu que «la possibilité d'une transmission aérienne du Sars-Cov2 par voie aérienne ne peut être exclue».

Pour savoir quelle attitude tenir, le ministère de l'Education luxembourgeois s'est donc rapproché des services de l'Inspection sanitaire. Question : est-il nécessaire d'équiper de purificateurs écoles et lycées du pays. La réponse est négative, pour l'heure. «Faute de preuves scientifiquement prouvées disant que ces équipements soient en effet utiles afin d’éviter des infections», se défend la direction de la Santé.

Les quelque 105.000 élèves (public et privé), 10.800 enseignants et autres personnels resteront donc sans filtre à air fonctionnant durant les cours ou à l'heure des pauses. Mais le ministère de l'Education, par contre, encourage les établissements à bien aérer leurs locaux. «Toutes portes et fenêtres ouvertes» quand cela est possible (en soirée après le départ des élèves ou, le matin avant leur arrivée), avait insisté Claude Meisch avant la rentrée.


(FILES) In this file photo teachers, students and parents participate in an outdoor learning demonstration for NYC schools in front of the Patrick F. Daly public school (P.S. 15) on September 02, 2020 in the Brooklyn borough of New York City. - New York Mayor Bill de Blasio said October 4, 2020 he planned to put nine neighborhoods back under tight shutdowns as Covid-19 cases rise in the city, which had largely controlled the pandemic after a catastrophic outbreak.
"Today, unfortunately, is not a day for celebration," de Blasio said, announcing he would ask to close nonessential businesses and all schools in nine neighborhoods of Brooklyn and Queens. (Photo by Angela Weiss / AFP)
Déjà 167 cas de covid dans les écoles
Trois semaines après la rentrée, le coronavirus continue à circuler parmi les élèves du Luxembourg. Plusieurs classes entières ont déjà été placées en quarantaine, reconnaît le ministère de l'Education.

Une aération inhabituelle qui nécessite du personnel ou des reprogrammations de volets et fenêtres gérées électroniquement certes, mais dont l'utilité sanitaire est démontrée. D'ailleurs, même les chercheurs de l'Université de Goethe ont écrit, en conclusion de leur rapport sur les bienfaits des purificateurs dans la lutte anti-covid, «un filtre à air ne remplace pas l'ouverture de la fenêtre à intervalles réguliers, qui est importante pour diminuer la concentration de CO2 dans la pièce».

Un conseil de ventilation «à l'air libre» auquel chacun peut d'ailleurs se tenir, à la maison comme sur son lieu de travail. Le ministère de la Santé avait déjà fait savoir que, de façon préventive, il recommandait dans les bâtiments scolaires (notamment) équipés de systèmes de ventilation (VMC) plus anciens ne fonctionnant pas d’office avec 100% d’air frais, de changer la consigne pour passer à 100% d’air frais.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des chiffres rassurants dans les écoles belges
Si le nombre de contaminations dans les classes du royaume continue d'augmenter, cette hausse serait néanmoins moins forte que les semaines précédentes, assure l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE).
Students of the Russian University of Transport wearing face masks attend a lecture in Moscow on October 5, 2020, amid the ongoing coronavirus pandemic. - Russia confirmed 10,888 new Covid-19 cases on October 5, bringing the country�s official amount to 1,225,889 as the number of new infections across the country continues to rise. (Photo by Natalia KOLESNIKOVA / AFP)
Un cluster dépisté sur le campus de l'Uni
Nouveaux lieux principaux de contagion au covid-19, les campus universitaires font l'objet d'une attention toute particulière. Si le Luxembourg apparaît préservé, un foyer de contamination a été signalé sur le site de Belval où cinq personnes sont concernées.
Uni Luxembourg,Maison du Savoir. Esch/Belval. Foto:Gerry Huberty
Le «grand jour» pour plus de 90.000 écoliers
Cette fois, les vacances sont bel et bien finies. Dans des conditions inédites imposées par la crise sanitaire, des dizaines de milliers d'élèves de l'enseignement public âgés de 4 à 18 ans ont retrouvé ce mardi matin le chemin de l'école.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le Ban de Gasperich prend vie: Première rentrée au Campus francophone Vauban
C'est l'heure des tout derniers travaux et les enseignants y prennent déjà leurs marques depuis lundi. L'école primaire du tout nouveau Campus francophone Vauban accueille ce lundi 11 septembre ses 800 premiers élèves. Les 1.420 lycéens et collégiens arriveront au Ban de Gasperich au cours du premier trimestre 2018 seulement. Découverte du site en avant-première!
28.8.2017 Luxembourg, Cloche d'Or, ban de Gasperich photo Anouk Antony