Changer d'édition

Le projet «Gravity» impacté par une erreur de calcul
Luxembourg 4 14.01.2021

Le projet «Gravity» impacté par une erreur de calcul

Le futur complexe doit rassembler des logements, mais aussi des commerces de proximité et des bureaux. Le tout, face à la gare de Differdange.

Le projet «Gravity» impacté par une erreur de calcul

Le futur complexe doit rassembler des logements, mais aussi des commerces de proximité et des bureaux. Le tout, face à la gare de Differdange.
Crédit: BPI Real Estate
Luxembourg 4 14.01.2021

Le projet «Gravity» impacté par une erreur de calcul

Alors que la première pierre du futur ensemble qui doit offrir des logements abordables au centre de Differdange a été posée en septembre dernier, une partie de la procédure d'appel d'offres doit être relancée. En cause, une surévaluation des prix à la location.

(Jmh avec Luc Ewen) - Lancé en septembre 2020, en même temps que la pose de la première pierre, l'appel à candidature pour occuper 24 des 80 appartements du futur complexe devra être relancé. Évoquée mercredi en conseil communal par Christiane Brassel-Rausch (Déi Gréng), l'annonce trouverait son origine dans «une erreur de calcul» des prix, ces derniers incluant la valeur du terrain.


La tour d'habitations «Gravity» sort de terre
Aux côtés de la bourgmestre de Differdange, le ministre du Logement a officiellement posé la première pierre de l'immeuble de 20 étages qui accueillera, d'ici trois ans, 80 logements. Une partie sera proposée à prix abordable, avec un objectif: participer à la maîtrise des coûts de l'immobilier.

Or, les appartements proposés à la location resteront propriété de la troisième ville du pays. Ce qui a pour conséquence directe l'annulation pure et simple de la procédure engagée et la mise en place prochaine d'un nouvel appel d'offres. «La bonne nouvelle, c'est que les prix seront substantiellement revus à la baisse», indique la bourgmestre, auprès de nos confrères du Luxemburger Wort.

Pour mémoire, le futur ensemble «Gravity» se construit sur le site de l'ancienne tour Hadir, à proximité immédiate de l'école internationale et du centre commercial Opkorn. Un projet financé par la commune à hauteur de 40 millions d'euros qui doit faire sortir de terre un complexe de cinq bâtiments, destinés à accueillir des bureaux, des commerces de proximité et des logements. Notamment dans deux tours, dont la plus haute atteindra 20 étages, soit l'équivalent de 60 mètres. A noter que parmi les 80 logements prévus, 26 sont réservés à des personnes âgées de plus de 50 ans.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La tour d'habitations «Gravity» sort de terre
Aux côtés de la bourgmestre de Differdange, le ministre du Logement a officiellement posé la première pierre de l'immeuble de 20 étages qui accueillera, d'ici trois ans, 80 logements. Une partie sera proposée à prix abordable, avec un objectif: participer à la maîtrise des coûts de l'immobilier.
Differdange fait main basse sur les tours Gravity
Pour freiner la flambée des prix, la commune a décidé d'acheter l'ensemble des appartements d'un projet de 80 logements, pour 40 millions d'euros. 32 biens seront commercialisés à la rentrée, les autres seront loués.
Gravity Towers
Le «Muse» ouvre ses portes: un pari risqué
Encore un centre commercial. Ce mercredi 22 novembre, un tout nouveau complexe ouvre ses portes dans le quartier gare de la ville de Metz. Ce projet baptisé «Muse» est situé en face du Centre Pompidou, et était en construction depuis l'automne 2014. Un pari risqué pour la ville de Metz.
21.11. WO fr. / Metz / Presentation Centre Commcercial Muse / Quartier de la Gare ,Metz /  foto:Guy Jallay