Changer d'édition

Le «procès SREL» aura finalement lieu en novembre
Luxembourg 18.03.2019

Le «procès SREL» aura finalement lieu en novembre

Le «procès SREL» aura finalement lieu en novembre

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 18.03.2019

Le «procès SREL» aura finalement lieu en novembre

Les audiences pour écoute illégale des services secrets doivent débuter le 19 novembre, selon les informations publiées lundi par le parquet. Pour prendre fin le 6 décembre.

(Jmh) Prévu initialement pour le début 2017 mais repoussé à plusieurs reprises, le «procès SREL»se tiendra en fin d'année, annonce lundi le parquet. Onze audiences sont prévues pour déterminer les responsabilités dans la tenue d'écoutes électroniques illégales  par des employés des services secrets luxembourgeois. Sept au cours du mois de novembre - entre le 19 et 29 novembre - et quatre en décembre - entre le 3 et le 6 décembre -.


Le Parquet confirme: Ecoutes illégales du SREL: ouverture d'une information judiciaire
Le Parquet de Luxembourg annonce ce jeudi qu'une information judiciaire a été ouverte le 21 mars sur base de détails parus dans la presse au sujet d'écoutes illégales.

Trois anciens agents du SREL seront sur le banc des accusés: Marco Mille, André Kemmer et Frank Schneider. Tous sont accusés d'avoir violé les lois sur la protection des données par une mesure d'interception illégale et d'avoir violé les droits personnels d'un ancien informateur du renseignement et homme d'affaires.

A noter que ce procès ne portera pas sur  l'enregistrement via une montre d'une conversation avec le Premier ministre de l'époque, Jean-Claude Juncker. Cette procédure étant officiellement prescrite. 


Sur le même sujet

Le «procès SREL» à l'affiche de l'année judiciaire
Les salles d’audience, qui ont sonné le creux pendant deux mois, vont s’animer. Ce lundi marque en effet le coup d’envoi d’une rentrée judiciaire qui s’annonce palpitante avec notamment les audiences pour écoute illégale des services secrets.
Nouveau rebondissement dans l'affaire du SREL
Quatre mois avant les élections législatives s'ouvre un nouveau chapitre dans ladite affaire du SREL. L'ancien numéro 2 des services secrets, Frank Schneider a officiellement demandé audience à la conférence des présidents. Il souhaite que le rapport d'enquête qui le met en cause dans cette affaire soit suspendu.
Frank Schneider a fait plusieurs déclarations au cours de l'enquête des écoutes du SREL. Il souhaite revenir sur certaines d'entre elles.
Ecoutes du SREL: Mille, Kemmer et Schneider en correctionnelle
La Cour d’appel a confirmé qu'il existe des charges suffisantes de culpabilité pour ordonner le renvoi des trois anciens collaborateurs du SREL Marco Mille, André Kemmer et Frank Schneider devant une chambre correctionnelle du tribunal d’arrondissement de Luxembourg.