Changer d'édition

Le prix du diesel en forte baisse à partir de ce jeudi
Luxembourg 11.05.2022
Une baisse généralisée des prix

Le prix du diesel en forte baisse à partir de ce jeudi

Si le diesel va connaître une baisse importante d'environ 5 centimes, la baisse du prix de l'essence sera moins marquée.
Une baisse généralisée des prix

Le prix du diesel en forte baisse à partir de ce jeudi

Si le diesel va connaître une baisse importante d'environ 5 centimes, la baisse du prix de l'essence sera moins marquée.
Photo: D.R.
Luxembourg 11.05.2022
Une baisse généralisée des prix

Le prix du diesel en forte baisse à partir de ce jeudi

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
L'ensemble des produits pétroliers vont connaître une baisse importante des prix à la pompe dès ce jeudi.

Bonne nouvelle pour les automobilistes luxembourgeois et frontaliers, l'ensemble des carburants vont connaître une baisse des prix à la pompe à partir de ce jeudi. Si le diesel va connaître une baisse importante d'environ 5 centimes, la baisse du prix de l'essence sera moins marquée.


Le podium des produits alimentaires dont les prix ont bondi
En un an, les prix des produits alimentaires se sont envolés, jusqu’à 20% pour certains d'entre eux.

Concrètement, pour un litre de Super 95, comptez à partir de ce jeudi 1,782 euro par litre (-0,008 centimes). La Super 98 passe quant à elle à 1,873 euro/litre (soit une baisse de 0,009 centime). D'un autre côté, comme expliqué ci-dessus, le prix du diesel/gasoil routier va enregistrer une baisse pour désormais s'établir à 1,763 euro le litre (-0,055€/l). Le gasoil de chauffage connaîtra également une baisse similaire pour s'établir à 1,248€/l. (-0,057€/l pour le 50ppm).  

Notons que le mois de mars a été marqué par une hausse des prix des produits pétroliers de l'ordre de 8,2%. Une évolution qui a déclenché à partir du 1er avril, une indexation des salaires et des pensions de 2,5%.

Si les prix des carburants et du gasoil de chauffage continuent de progresser, la tendance est cependant moins marquée qu'au mois de mars, où les prix du diesel et de l'essence avaient bondi de 8,2%Cette hausse se limite à 1,1% pour le mois d'avril. Avec des différences toutefois selon le type de carburant. Tandis que l'essence est restée stable, le diesel a connu une légère augmentation (1,2%) tandis que le mazout de chauffage a grimpé de 5,5%.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le premier trimestre 2022 s'est positivement déroulé du point de vue de la situation financière de l'Etat. Yuriko Backes, la ministre des Finances, a fait le point ce lundi.