Changer d'édition

Le premier infecté par le coronavirus «n'a plus de symptômes»
Luxembourg 2 min. 02.03.2020 Cet article est archivé

Le premier infecté par le coronavirus «n'a plus de symptômes»

La cellule de crise «Pandémie» ne recommande pas, pour l'instant, d'annuler des événements ou des manifestations au Luxembourg.

Le premier infecté par le coronavirus «n'a plus de symptômes»

La cellule de crise «Pandémie» ne recommande pas, pour l'instant, d'annuler des événements ou des manifestations au Luxembourg.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 02.03.2020 Cet article est archivé

Le premier infecté par le coronavirus «n'a plus de symptômes»

Maurice FICK
Maurice FICK
Depuis dimanche soir, le Luxembourg figure officiellement sur la liste des pays ayant sur son sol une personne infectée par le coronavirus. Le patient, hospitalisé en isolement au CHL, «ne présente plus de symptômes et se porte bien». Une hotline sera activée ce lundi à 14 heures.

Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé, avait prévenu mercredi dernier: «le Luxembourg n'est pas une île, la probabilité qu'un cas soit détecté est forte». Moins de quatre jours pleins plus tard, la nouvelle redoutée, est tombée. Samedi, la ministre a annoncé qu'un homme d'une quarantaine d'années, de retour d'Italie du Nord, était le premier cas de coronavirus connu au Luxembourg.


Premier cas de coronavirus recensé au Luxembourg
Un homme d'une quarantaine d'années se trouve hospitalisé au CHL après avoir séjourné dans le nord de l'Italie et être revenu au Grand-Duché via l'aéroport de Charleroi, a indiqué samedi soir Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, en précisant que le patient «se porte bien».

Un premier test a bien confirmé l'infection au coronavirus. «Ce test a été confirmé entre-temps par un laboratoire à Rotterdam», ont attesté dimanche, en fin de journée le ministère de la Santé, le Haut Commissariat à la protection nationale et Service de la communication de crise suite à l'activation de la cellule de crise «Pandémie». Le Luxembourg faisant désormais partie de la quarantaine de pays touchés par le virus.

Les personnes de l'entourage non infectées

Le patient était en Italie avant de rentrer au Grand-Duché via l'aéroport de Charleroi. Il s'est lui-même présenté aux autorités sanitaires pour se soumettre à un test diagnostic. Après avoir développé des symptômes du coronavirus COVID-19, dans un premier temps, «il ne présente plus de symptômes et se porte bien», a expliqué la ministre. Mais il reste à l'isolement au CHL pour l'heure.


10.03.2020, Großbritannien, Cardiff: Ein Laborant behandelt Proben im Specialist Virology Centre der Universitätsklinik von Wales, um einen diagnostischen Test auf das neuartige Coronavirus durchzuführen. Foto: Ben Birchall/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le coronavirus se propage
Signalé pour la première fois par l'OMS le 31 décembre 2019, le virus 2019-nCoV s'est propagé à l'ensemble du globe en quelques semaines. La Chine, centre de l'épidémie, est particulièrement touchée.

Des mesures de quarantaine sont prises à l'égard des personnes ayant eu un contact direct avec le patient. Mais «à ce stade, aucune de ces personnes ne présente de symptômes et les premiers tests se sont avérés négatifs», assure le ministère. Même si le risque pour la population «est faible à ce stade», la cellule de crise note qu'«il reste possible que d'autres cas se déclarent au Luxembourg». 

La cellule de crise ne recommande pas, pour le moment, d'annuler des événements ou des manifestations, sauf ceux qui seraient susceptibles de rassembler un nombre élevé de personnes venant des régions à risque. En cas de doute, les organisateurs sont priés de contacter la Direction de la Santé, qui évaluera la situation selon les recommandations du Robert-Koch-Institut.

> Pour de plus amples renseignements sur le coronavirus, les comportements à respecter et les gestes barrière, cliquez sur le site officiel du ministère de la Santé.


Sur le même sujet

La nette augmentation des infections et les neuf décès déplorés depuis début octobre ne surprennent pas Paulette Lenert. La ministre de la Santé devra tout de même expliquer les causes de cette reprise du covid, mercredi, devant une commission parlementaire réunie dans l'urgence.
A Nurse gets ready  to enter a room where a patient suffering from covid 19 is hospitalized at the emergency unit of La Timone hospital in Marseille, southeastern France, on September 11, 2020. (Photo by Christophe SIMON / AFP)
Un homme d'une quarantaine d'années se trouve hospitalisé au CHL après avoir séjourné dans le nord de l'Italie et être revenu au Grand-Duché via l'aéroport de Charleroi, a indiqué samedi soir Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, en précisant que le patient «se porte bien».
Les mesures drastiques se multiplient dans le monde pour combattre la propagation du nouveau coronavirus qui fait plonger les Bourses. Le Japon décide de fermer ses écoles et l'Arabie saoudite d'arrêter d'accueillir les pèlerins à La Mecque. L'Italie est devenue un nouveau foyer de diffusion.
Mask-clad commuters make their way to work during morning rush hour at the Shinagawa train station in Tokyo on February 28, 2020. - Tokyo's key Nikkei index plunged nearly three percent at the open on February 28 after US and European sell-offs with investors worried about the economic impact of the coronavirus outbreak. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Alors que 16 personnes sont en quarantaine à domicile, la ministre de la Santé appelle la population à garder la tête froide. Elle n'exclut toutefois pas qu'un cas soit bientôt déclaré au Luxembourg.
22.11.2017 Luxembourg, Kirchberg, Hôpital Kirchberg, Hôpitaux Schuman Group, Spital, Krankenhaus, Krankenkasse, Krankenscheine, krank, OP, opération, Ärztekammer, ADDM, Eingriff, Krankenwesen, desinfektion der Instrumente, Instrumentenaufbereitung, service d' Urgence, policlinique, Polyclinique    photo Anouk Antony
Signalé pour la première fois par l'OMS le 31 décembre 2019, le virus 2019-nCoV s'est propagé à l'ensemble du globe en quelques semaines. La Chine, centre de l'épidémie, est particulièrement touchée.
10.03.2020, Großbritannien, Cardiff: Ein Laborant behandelt Proben im Specialist Virology Centre der Universitätsklinik von Wales, um einen diagnostischen Test auf das neuartige Coronavirus durchzuführen. Foto: Ben Birchall/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le ministère des Affaires étrangères a annoncé qu'un premier citoyen du Grand-Duché, ayant séjourné dans la province source de l'épidémie de coronavirus, allait revenir au pays ce dimanche 9 février. Il sera aussitôt placé en quarantaine.
Pour l'heure, nul remède n'a encore été trouvé pour enrayer les ravages de l'infection respiratoire.ity building in Hong Kong on February 7, 2020, calling for the government to close its border with mainland China to contain the new coronavirus epidemic. - Hong Kong on February 7 said it will deploy an army of volunteers to bolster plans to forcibly quarantine all arrivals from mainland China, warning that anyone caught breaching the new rules faces up to six months prison. (Photo by Philip FONG / AFP)