Changer d'édition

Le pont Büchler continue de grandir
Luxembourg 3 3 min. 01.08.2019 Cet article est archivé

Le pont Büchler continue de grandir

L'ouvrage doit gagner 19 mètres de largeur en 650 jours. Pas si simple.

Le pont Büchler continue de grandir

L'ouvrage doit gagner 19 mètres de largeur en 650 jours. Pas si simple.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 3 3 min. 01.08.2019 Cet article est archivé

Le pont Büchler continue de grandir

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le chantier, prévu sur 650 jours, a atteint son premier quart. Les travaux entrepris ont consisté à détruire une partie de l'ouvrage, repositionner des piles de soutien en vue du prochain élargissement du pont, à 42 mètres.

Comment faire passer un pont de 23 à 42 mètres de large? La solution se définit, jour après jour, pour le pont Büchler qui depuis le début de l'année est en travaux. A terme, au 2e semestre 2021, l'ouvrage existant aura non seulement été détruit, partie par partie, de nouveaux pieux implantés, une plateforme de circulation posée mais surtout sera sorti de terre un nouveau point de passage juste au-dessus des voies ferrées.

Car toute l'ambition de ce projet de 25,2 millions d'euros tient dans la volonté de créer à deux pas de la gare de Luxembourg un pont multimodal. Demain passeront sur cette construction la nouvelle ligne de tram vers la Cloche d'Or, deux voies de circulation pour bus, deux autres pour les voitures mais aussi des pistes dédiées aux piétons et à la mobilité douce. L'axe servant à rejoindre la future nationale 3.

La largeur des nouvelles piles installées entre les lignes de chemin de fer permettent d'imaginer le futur emplacement de la chaussée.
La largeur des nouvelles piles installées entre les lignes de chemin de fer permettent d'imaginer le futur emplacement de la chaussée.
Photo: Pierre Matgé

Pour l'heure, les Ponts & Chaussées soufflent: «La moitié de la première phase qui consiste en la démolition partielle de l'ouvrage et la construction du tablier Sud est achevée, dans les temps même». Et ce n'est pas chose aisée. Car si le chantier est titanesque, il doit avancer en perturbant a minima le flux routier et les allées et venues des trains au-dessous. 

«Avec les CFL, nous programmons donc des mois à l'avance chaque intervention pouvant perturber la circulation des convois», indique le chef de chantier. Simple sur le papier, stressant à chaque minute. «Quand vous devez casser le tablier du pont Büchler, détruire ses piles, transporter des engins juste au milieu des voies sans que cela n'entraîne de retard pour les trains, ça relève parfois du miracle.»

Deux piles au milieu des voies ferrées

Au total, 300 tonnes de structures métalliques et 1.800 m3 de béton vont ainsi disparaître du paysage. Par contre, il faudra apporter ou produire, puis mettre en place sur site près de 1.590 tonnes de nouvelles structures métalliques, 16.800 m3 de béton armé, 2.710 tonnes d'armatures en béton. Sans oublier les 1,2 km de pieux forés et 4,5 km de micro-pieux à rentrer dans le sol pour soutenir le nouveau pont qui remplacera l'ouvrage qui datait de 1994.

Deux piles nouvelles ont déjà été érigées, de la même hauteur que précédemment mais bien plus larges. Jusqu'à l'interruption du chantier en raison du congé collectif, des dizaines de poutrelles ont aussi été sciées, des fondations ont été démolies, la rue d'Alsace a été «retravaillée» pour être plus large, la culée côté place de la gare a été remodelée. 

En plein cœur du quartier Gare, le Pont Büchler sera dédié à toutes les formes de mobilité, du tram aux piétons en passant par les autos, les bus et les vélos.
En plein cœur du quartier Gare, le Pont Büchler sera dédié à toutes les formes de mobilité, du tram aux piétons en passant par les autos, les bus et les vélos.
Photo: Pierre Matgé

«Un des temps forts du chantier va intervenir en octobre», préviennent les Ponts & Chaussées. L'ensemble de la future construction métallique sera alors posée sur ses appuis définitifs. De quoi nécessiter l'emploi d'une grue géante et, cette fois, une interruption de circulation pour l'ensemble du trafic des CFL.


Brücken in Luxemburg Stadt - Brücke zwischen Gasperich  und Kockelscheuer (über A6) -  Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Ces ponts en construction dans la capitale
Alors que le viaduc de Pulvermühle a été inauguré ce mardi, plusieurs autres ponts sont actuellement en cours de rénovation ou en construction dans Luxembourg. Petit tour des principaux à connaître.

Avant cela, en septembre 2019, la rocade de Bonnevoie - qui passe au pied du pont Büchler-  fera elle aussi l'objet d'un chantier plutôt inédit. «Durant un week-end, nous scierons une grosse dalle de soutènement posée juste au-dessus de la route d'accès à la capitale. Il faudra créer un tunnel sécurisé pour que les automobilistes puissent circuler sans crainte.» 

• Suivez en direct le chantier en cliquant ici.

 

 

 


Sur le même sujet

Le pont Buchler attaqué par la face Nord
L'ouvrage qui doit passer de 25 à 42 mètres de large entre dans une nouvelle phase de travaux. Fermé à la circulation à compter de ce soir (et pour chaque week-end d'ici au 3 octobre), la moitié de sa structure va être démontée.
Arbeiten Bucheler Brücke, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Un tram passera toutes les 3 minutes devant la gare
En décembre 2020, le tram circulera de Luxexpo jusqu'à la gare centrale à raison d'une rame toutes les 3 minutes. C'est deux fois plus qu'aujourd'hui. Le 13 mai débuteront les travaux sur la partie étroite de l'avenue de la Liberté.
En tram à Bonnevoie en septembre 2021
C'est un segment compliqué sur le parcours du tram, qui relie la place de la Gare à Bonnevoie (Dernier Sol) et enjambe les voies ferrées. Mardi, les travaux de rénovation de ce grand pont rouge, le pont Buchler, ont commencé.
Der Pont Buchler nach seiner Erneuerung im Jahr 2021: Zwei Spuren für die Tram, zwei Spuren für Autos und Busse Richtung Bahnhof und vier Spuren Richtung Bonneweg. Zudem ein Fahrradweg und mehr Platz für Fußgänger.