Changer d'édition

Le podium des produits alimentaires dont les prix ont bondi
Luxembourg 28.04.2022 Cet article est archivé
Poissons, viandes et pâtes

Le podium des produits alimentaires dont les prix ont bondi

Faire ses courses alimentaires coûte de plus en plus cher.
Poissons, viandes et pâtes

Le podium des produits alimentaires dont les prix ont bondi

Faire ses courses alimentaires coûte de plus en plus cher.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 28.04.2022 Cet article est archivé
Poissons, viandes et pâtes

Le podium des produits alimentaires dont les prix ont bondi

Dominique NAUROY
Dominique NAUROY
Il y a la crise énergétique, avec les augmentations très concrètes des prix du gaz ou du diesel. Mais l’inflation se nourrit également de la hausse des prix des produits alimentaires. En un an, certains d’entre eux se sont envolés, jusqu’à 20%.

Au mois de mars, le STATEC établissait leur progression mensuelle à 1,22%, supérieure à l’évolution de l’indice général (+1%). Cette tendance est très marquée depuis le début 2022, particulièrement si on la compare aux deux dernières années. 

En mars, parmi les produits qui ont le plus pesé sur la tendance, on trouve les pizzas (+3%), la viande (+2,1%), les pâtes et couscous (+4,5%), le fromage (+1,3%) ou encore le poisson frais (+3,6%).

À l’inverse, certains produits accusent une baisse, au premier rang desquels les légumes frais (-3%) ou encore les vins.

Sur un an, cette hausse des prix des produits alimentaires frôle les 4%, inférieure toutefois à l’évolution de l’indice général (+6,1%), dopé par l’explosion des coûts du gaz (+87,4%), du mazout de chauffage (+80,9%) ou encore du diesel (+48,8%).

Pour les produits alimentaires, l’année qui s’est écoulée de mars 2021 à mars 2022 s’avère sévère pour le poisson frais (+20,6%), la viande et même les pâtes, les œufs ou les pommes de terre : tous ces produits ont subi une hausse égale ou supérieure à 7%.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet