Changer d'édition

Le plus grand parc de Luxembourg fleurira en 2022
Luxembourg 2 min. 22.01.2020

Le plus grand parc de Luxembourg fleurira en 2022

Parmi les nouveautés attendues dans le parc : un étang de 7.000 m2

Le plus grand parc de Luxembourg fleurira en 2022

Parmi les nouveautés attendues dans le parc : un étang de 7.000 m2
Luxembourg 2 min. 22.01.2020

Le plus grand parc de Luxembourg fleurira en 2022

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Après avoir longtemps attendu le feu vert du ministère de l'Environnement, la Ville de Luxembourg peut enfin démarrer les travaux du parc de Gasperich. Seize hectares de nature qui nécessiteront deux ans de chantier.

Les bons jardiniers le savent: il faut être patient avec la nature. Dans le cas du futur parc de Gasperich, c'est avec l'administration nationale que les élus de la capitale ont dû faire preuve d'indulgence. Et plus précisément avec le ministère de l'Environnement qui, face à ce projet d'ampleur (il est question ici de 16 ha d'espaces verts) a pris de longs mois à estimer l'impact environnemental de cette création d'une zone. Initialement attendue pour 2019, celle-ci devrait être ouverte au public d'ici deux ans.

L'annonce en a été faite par l'échevin Serge Wilmes (CSV): «Les premiers engins interviendront à partir de février et les travaux dureront jusqu'à l'été 2022». Désormais, c'est donc avec impatience que les élus attendent de couper le ruban de ce qui sera alors le plus grand parc de la Ville, et de loin. Liaison naturelle entre habitations et immeubles de bureaux du quartier de Gasperich, le projet devrait coûter près de 16 millions d'euros aux finances communales.

Pour cette somme, la capitale a vu grand. Et les paysagistes du cabinet Marco Mersch ont pu multiplier les espaces et les ambiances. Un refuge pour animaux par ici, un city-stade par là, un nouvel étang de 7.000 m2 un peu plus loin, un terrain de pétanque, une aire dédiée au pique-nique, une brasserie: les plans font déjà rêver. L'endroit devrait d'ailleurs vite trouver son «public» parmi notamment les 60.000 habitants et employés attendus sur le Ban de Gasperich.


Pourquoi le parc de Gasperich a pris tant de retard
Le ministère de l'Environnement vient enfin de donner à la Ville de Luxembourg son accord pour créer le plus grand espace vert de la capitale. Soit 13 ha de nature au cœur d'un nouveau quartier.

Il faudra aussi compter avec de multiples plantations d'arbres bien sûr, des zones humides, des murs en pierres sèches mais aussi des haies et de vastes pelouses fleuries aptes à satisfaire promeneurs, oiseaux et insectes. «Pour favoriser la biodiversité, certaines parcelles seront d'ailleurs tondues moins souvent», assure l'élu. 

En 2022, l'entrée principale du parc s'effectuera depuis le boulevard de Kockelscheuer.
En 2022, l'entrée principale du parc s'effectuera depuis le boulevard de Kockelscheuer.
Photo : Pierre Matgé

Une attention toute particulière sera aussi portée sur le cours du Drosbach. Le petit ruisseau sera renaturé sur près de 810 m. Son cours servant ensuite d'axe central dans l'aménagement des lieux. Le choix des essences (très largement des végétaux indigènes) est revenu aux agents du Service des parcs de la Ville. De quoi remplir quelques lignes de plus dans le cadastre des arbres des parcs et rues de Luxembourg qui compte déjà 20.200 troncs référencés.


Sur le même sujet

La nature va reprendre ses droits à la Pétrusse
Les conseillers communaux de Luxembourg ont accepté lundi soir le vaste projet de renaturation écologique de la vallée qui traverse la capitale. Elle sera achevée partiellement pour l'exposition horticole de 2023.
Renaturierung Petruss