Changer d'édition

Le plus grand parc de la capitale ouvrira au printemps 2023
Luxembourg 3 2 min. 15.05.2022
Ban de Gasperich

Le plus grand parc de la capitale ouvrira au printemps 2023

De gauche à droite, l'échevin Simone Beissel (DP), la bourgmestre Lydie Polfer (DP) et le premier échevin Serge Wilmes (CSV).
Ban de Gasperich

Le plus grand parc de la capitale ouvrira au printemps 2023

De gauche à droite, l'échevin Simone Beissel (DP), la bourgmestre Lydie Polfer (DP) et le premier échevin Serge Wilmes (CSV).
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 2 min. 15.05.2022
Ban de Gasperich

Le plus grand parc de la capitale ouvrira au printemps 2023

Jeff WILTZIUS
Jeff WILTZIUS
Le plus grand parc de la capitale est en train de voir le jour à Gasperich. Mais il ressemble encore plus à un chantier qu'à une oasis de verdure.

On ne le voit pas encore très bien à cause du chantier en cours, mais le plus grand parc de la commune est en train de voir le jour sur 16,6 hectares dans le quartier de Gasperich. Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient être terminés au printemps 2023. «Le parc doit plus tard offrir aux gens une oasis de calme et relier les deux parties Gasperich et le Ban de Gasperich», a déclaré le premier échevin Serge Wilmes (CSV) lors d'une visite du conseil échevinal sur place. 

Près de 10.000 personnes habitent dans ce quartier. «Grâce à la future connexion avec le tram, le parc sera également facilement accessible aux personnes venant d'autres quartiers». Entre-temps, d'autres haies et arbres ont été plantés, le gazon semé et des chemins aménagés. Les arbres fruitiers ont été plantés à la limite nord du parc - des fruits que les visiteurs peuvent également cueillir. 


Lokales, Anschaffen eines Hundes, Hunde und Züchter, Hund kommt ins Haus Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Un appel au civisme pour ramasser les déjections canines
Près de 60 tonnes de déjections canines n'ont pas été ramassées en 2021 estime la Ville de Luxembourg. Avec une campagne de sensibilisation, la Ville appelle au civisme et dénonce le danger de ces déjections pour les enfants.

Au total, près de 600 arbres offriront plus tard de l'ombre fraîche aux visiteurs en quête de repos. La petite rivière Drosbach a également été renaturée sur une longueur de 810 mètres afin de réduire le risque d'inondation. Le cours d'eau traverse le parc de part en part. Des petits poissons et d'autres animaux devraient pouvoir s'y installer plus tard. Un lac de près d'un hectare a été aménagé à l'extrémité ouest du parc. «L'eau provient d'une source propre», explique Flavio Morabito de l'administration des travaux hydrauliques. «Ainsi, celui-ci ne dépend pas du niveau d'eau du ruisseau. L'ensemble de la planification du tracé du ruisseau et du lac a duré plusieurs années». 

La source captée pour le lac n'aurait cependant aucune influence sur les réserves d'eau potable du quartier de Gasperich, selon l'ingénieur. 

De nombreux chemins, beaucoup de diversité 

Deux immenses prairies circulaires sont particulièrement visibles. Elles sont réparties à gauche et à droite du parc et sont reliées par d'innombrables chemins sur une longueur de 4.000 mètres. Ces deux cercles pourront plus tard être utilisés comme surfaces d'événements ; les infrastructures nécessaires à cet effet, comme l'électricité, sont disponibles. Les fondations en béton pour les pieux du chemin en bois de 630 mètres de long, qui traverse le ruisseau et le lac, sont également déjà posées. 


Le futur tunnel Rangwee sera installé entre le 1er et le 7 avril. Une opération compliquée «par le timing imposé», assurent les Ponts et Chaussées.
La circulation perturbée durant plusieurs mois à Howald
D'importants travaux de réaménagement de la rue des Scillas et du Rangwee vont être entrepris durant huit mois, en vue de l'extension du tram vers la Cloche d'Or. Ce chantier va entraîner de nombreuses perturbations. Voici ce qu'il faut savoir.

Les travaux de construction de la brasserie avec deux terrasses et 96 places assises dans la partie sud-ouest du parc devraient commencer en octobre 2022 et s'achever en juin 2024. En outre, une grande aire de jeux viendra également compléter l'offre. Le coût total du projet de construction s'élève à environ 30 millions d'euros. Le parc coûtera environ 16 millions, la brasserie cinq millions et les nouveaux ateliers pour le parc de services de la capitale ainsi que les nouveaux locaux pour le club de sport canin dix millions supplémentaires. Pour ces deux derniers, le début des travaux est prévu pour fin 2023. Les travaux devraient durer deux ans.   

Cet article a été publié pour la première fois sur www.wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Extension du CovidCheck à l'ensemble du monde du travail, augmentation de l'allocation vie chère ou encore télétravail des frontaliers, tour d'horizon sur les changements qui arrivent avec la nouvelle année au Luxembourg.