Changer d'édition

«Le plus grand défi c'est le toit du vélodrome»
Selon une estimation, le vélodrome avec son toit rond et le complexe immobilier incluant une piscine couverte et une salle de sport coûteront 65 millions d'euros.

«Le plus grand défi c'est le toit du vélodrome»

Graphique: Metaform architects
Selon une estimation, le vélodrome avec son toit rond et le complexe immobilier incluant une piscine couverte et une salle de sport coûteront 65 millions d'euros.
Luxembourg 5 min. 23.05.2019

«Le plus grand défi c'est le toit du vélodrome»

D'un coût de 65 millions d'euros, la future enceinte sportive de Mondorf-les-Bains sera le plus grand bâtiment couvert du pays pouvant accueillir jusqu'à 2.500 personnes. Mais sa charpente ovale donne du fil à retordre aux ingénieurs.

Par Anne-Aymone Schmitz et Maurice Fick – Pour l'heure, tout est encore calme sur le site «op Gréimelter» de 6,2 hectares qui jouxte l'autoroute de la Sarre. C'est là, à la sortie de Mondorf-les-Bains en direction d'Ellange que sortiront de terre un campus scolaire, et ses voisins dédiés au sport: le vélodrome, un complexe multisports et une piscine couverte.

Plan: Métaform Architects

La procédure d'approbation du Plan d'aménagement particulier (PAP) du «Nouveau quartier Gréimelter» n'est pas achevée. Les citoyens ont encore sept jours, jusqu'au 30 mai 2019, pour soumettre leurs remarques par écrit à la commune.


Vélodrome de Mondorf: une boîte à camembert au toit végétal
Après des décennies de discussions, le vélodrome national de Mondorf est maintenant sur de bons rails: vendredi, le jury a présenté le gagnant du concours d'architectes.

«L'avant-projet sommaire pour les bâtiments est en cours d'achèvement. Si tous les préparatifs sont finis à temps, l'avant-projet définitif pour le vélodrome et le complexe comprenant la salle de sport et la piscine devrait être prêt en décembre. Si ça fonctionne, je pourrai délivrer le permis de construire d'ici la fin de l'année», explique Steve Reckel, bourgmestre de Mondorf-les-Bains.

Le vélodrome et le complexe sportif verront le jour dans la parcelle brune B de 6,2 hectares. Le campus scolaire sera implanté sur la parcelle grise C et le stade John Grün est reconnaissable sur la parcelle verte D.
Le vélodrome et le complexe sportif verront le jour dans la parcelle brune B de 6,2 hectares. Le campus scolaire sera implanté sur la parcelle grise C et le stade John Grün est reconnaissable sur la parcelle verte D.
Plan: VANDRIESSCHE URBANISTES ET ARCHITECTES/ECAU

Avant que les pelles mécaniques ne se mettent en action au printemps 2020 pour les travaux de terrassement, il y a encore du pain sur la planche. «Le plus grand défi de tout ce projet est sans aucun doute le toit du vélodrome. A l'heure actuelle, les ingénieurs statiques continuent de faire leurs calculs. La construction du toit engloutira une grande partie du coût du projet», sait déjà Steve Reckel sans préciser.

Pourquoi c'est si complexe?


61 millions d'euros pour le complexe sportif et le vélodrome de Mondorf
Le vélodrome et le nouveau complexe sportif municipal seront construits à Mondorf en 2020. Quatre bureaux d'architectes établiront des plans à cet effet d'ici septembre 2018.

«Le vélodrome sera le plus grand bâtiment couvert accueillant du public au Luxembourg de par sa taille et non du point de vue effectif puisqu'il pourra recevoir 2.500 personnes. Il y aura 1.000 places assises dans les gradins et 500 places debout. Au centre dans l'Infield, où seront aménagées des salles de sports, on pourra aussi mettre 1.000 personnes debout», explique le chef du projet chez Metaform Architects à Luxembourg. Le bureau qui avait remporté le concours en travaillant de concert avec le bureau néerlandais Mecanoo en septembre 2018.

Vue 3D: Metaform Architects

«La complexité du projet de toiture est liée à sa taille exceptionnelle puisque le toiture aura une largeur de 80 m et une longueur de 115 mètres», pose l'architecte. Outre la taille «il y a d'autres contraintes dont les ingénieurs doivent tenir compte comme la neige ou le vent par exemple. Il faut une charpente très particulière. Pour l'instant il est prévu qu'elle soit en bois mais nous allons devoir inclure plus de métal», glisse le chef de projet.

Le complexe sera construit sur un seul niveau. Seule une partie du bâtiment sera dotée d'un étage, qui abritera un restaurant pour 150 couverts. Deux restaurateurs mondorfois sont en discussion avec la commune.

Une piscine couverte attrayante

Le complexe abritera également un gymnase, trois courts de tennis et les bureaux de la Fédération du sport cycliste luxembourgeois (FSCL). «La planification de l'aménagement intérieur des bâtiments est également en cours. Nous définirons quels clubs sportifs locaux auront un foyer permanent dans le complexe sportif», pose Steve Reckel.

Vue 3D: Metaform Architects

Pour que le futur complexe multisports soit utilisé de manière optimale, la commune a déjà anticipé des pourparlers avec les communes voisines qui pourront utiliser trois bassins de 25 mètres, 12,5 mètres et 7,5 mètres de long pour leurs cours de natation . «Pour rendre la nouvelle piscine intérieure encore plus attrayante, on installera deux toboggans», révèle Steve Reckel.

Coût record pour Mondorf

Le campus scolaire et toutes les infrastructures sportives seront chauffés par un seul chauffage central. «Il n'est pas encore clair quel sera le combustible utilisé. Cette décision ne sera prise qu'après les vacances de Pentecôte. Il se pourrait bien que nous mettions en œuvre un projet pilote. Nous examinons avec le ministère de l'Environnement quelles technologies de chauffage sont permises et judicieuses sur ce site», dit Steve Reckel.


Lex Delles (DP), député-maire de Mondorf-les-Bains, la ville des frères Schleck, assure: «C'est enfin une certitude: le vélodrome national deviendra une réalité et sera construit, en même temps que le nouveau lycée» de Mondorf.
Sur le futur campus scolaire : «Le vélodrome sera construit à Mondorf-les-Bains»
Annoncé il y a des années à Luxembourg-Ville, puis Cessange, le projet de construction d'un vélodrome national aurait fini de tourner en rond.

La phase de construction du vaste projet devrait durer cinq ans. Le complexe sportif de 65 millions d'euros ne sera pas construit par la commune de Mondorf-les-Bains tandis que  les ministères de l'Éducation et des Sports contribueront. L'Etat , tout comme la FSCL loueront ensuite l'infrastructure à la commune.

«Il s'agit du projet de construction le plus coûteux de la commune de Mondorf-les-Bains à ce jour», avait souligné Lex Delles en avril 2018 lorsqu'il était encore bourgmestre de Mondorf.