Changer d'édition

Le Planning Familial exige la TVA à 3% sur les tampons
Luxembourg 21.08.2018 Cet article est archivé

Le Planning Familial exige la TVA à 3% sur les tampons

Le Planning Familial interpelle les partis politiques dans une lettre ouverte et exige la fin de la "taxe tampon".

Le Planning Familial exige la TVA à 3% sur les tampons

Le Planning Familial interpelle les partis politiques dans une lettre ouverte et exige la fin de la "taxe tampon".
AFP
Luxembourg 21.08.2018 Cet article est archivé

Le Planning Familial exige la TVA à 3% sur les tampons

Le Planning Familial interpelle les partis politiques dans une lettre ouverte et exige la fin de la "taxe tampon".

Mobilisé depuis 2016 sur le sujet, le Planning Familial dit "voir encore et toujours rouge car malgré notre mobilisation: pétition électronique sur le site de la Chambre, prise de position répétée dans la presse, campagne vidéo à succès #NoTaxTampon sur Facebook, les protections hygiéniques féminines ne sont toujours pas considérées comme des produits de première nécessité au Luxembourg".

Les tampons, serviettes et autres coupes menstruelles sont taxés à 17%, le plus haut taux existant et le Planning voudrait que ces produits soient soumis à une TVA à 3%.

"Dites à une femme en âge reproductif que les tampons qu'elle utilise une fois par mois ne sont que des produits dont elle pourrait se passer, vous verrez bien ce qu'elle vous répondra. Avoir ses règles n'est pas une option, ce n'est pas un luxe, ce n'est pas une honte non plus", clame le Planning avant d'ajouter que le LSAP et déi gréng ont inscrit une baisse de la taxe tampon dans leur programme électoral.

Et d'interroger les autres partis sur leur position à quelques semaines des élections.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.