Changer d'édition

Le PID: un nouveau parti politique créé «par et pour l'Homme de la rue»
Jean Colombera: "Le but c'est de trouver une alternative aux autres partis, de rassembler toutes les bonnes idées et de faire de la politique pour l'Homme de la rue".

Le PID: un nouveau parti politique créé «par et pour l'Homme de la rue»

Photo: Guy Jallay
Jean Colombera: "Le but c'est de trouver une alternative aux autres partis, de rassembler toutes les bonnes idées et de faire de la politique pour l'Homme de la rue".
Luxembourg 2 min. 20.06.2013

Le PID: un nouveau parti politique créé «par et pour l'Homme de la rue»

Un nouveau parti politique baptisé Partei fir Integral Demokratie (PID) sera officiellement lancé au Luxembourg jeudi 27 juin. Son initiateur, le député indépendant Jean Colombera, assure qu'au PID "des gens du peuple" veulent "rechercher les vraies causes" et "pas juste boucher les trous".

Le PID (Parti pour une démocratie intégrale) dispose déjà d'un site internet où le logo jaune du PID se crée sur fond noir sous vos yeux. Mais ce n'est qu'une vitrine pour l'heure.

Le programme du futur parti et ses objectifs seront "officiellement dévoilés lors d'une conférence de presse prévue le jeudi 27 juin à 10 h 30 dans une annexe de la Chambre des députés", assure son instigateur, le député indépendant Jean Colombera.

Après avoir clos sur le champ le chapitre ADR fin décembre et après avoir essuyé un refus d'intégrer Déi Gréng début février, le député indépendant s'est attelé à créer un nouveau parti politique.

Des "instituteurs, professeurs, infirmières, etc."

Ceci "sans personnalités politiques connues qui sont déjà dans un système donné". Mais, au contraire, avec "des gens du peuple qui veulent faire de la politique autrement". Le PID sera constitué d' "instituteurs, professeurs, infirmières, etc.", assure le député en prenant soin toutefois, de ne pas trop en révéler d'avance.

Le but du PID, "c'est de trouver une alternative aux autres partis, où il y a évidemment de bonnes idées, mais nous voulons les rassembler, les coordonner et faire de la politique pour l'Homme de la rue", résume Jean Colombera.

Avant d'expliquer: "La politique doit permettre à l'Homme d'être libre, de faire son choix, ce qui n'est pas garantie avec la politique d'aujourd'hui".

Au PID, "on veut aborder les problèmes sous un nouvel angle, un changement de système. Nous ne voulons pas d'une politique où on bouche les trous mais à travers laquelle on recherche la véritable cause du malaise. On veut faire cela dans tous les domaines de la politique: l'éducation, le social, l'économie, etc.", assure Jean Colombera.

Maurice Fick