Changer d'édition

Le paysage de la capitale ne cesse d'évoluer

  • La Gare retrouve ses platanes
  • Sprint final et royal dans la Ville Haute
  • La Gare retrouve ses platanes 1/2
  • Sprint final et royal dans la Ville Haute 2/2

Le paysage de la capitale ne cesse d'évoluer

Le paysage de la capitale ne cesse d'évoluer

Le paysage de la capitale ne cesse d'évoluer


03.06.2020

Image inédite: des voies de tramway devant la verrière de la gare centrale.Photo: Guy Jallay

Si l'économie luxembourgeoise a été mise à mal par la crise sanitaire, les modifications du tissu urbain témoignent des efforts consentis depuis la première phase du déconfinement par le secteur du bâtiment.

(DH avec Diane Lecorsais) - Etapes par étapes, le Luxembourg sort de la  léthargie où l'avait entraîné la pandémie de covid-19. En éclaireurs, les ouvriers du bâtiment ont redonné vie à des chantiers au point mort. Depuis désormais un mois, les grues sont en action et le secteur de la construction met les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu. Au point que certains badauds, confinés depuis mars à leur domicile, se frottent les yeux en découvrant les changements opérés dans la capitale.

1

La Gare retrouve ses platanes
Copier le lien

A commencer par le quartier de la Gare qui a retrouvé le charme de ses platanes, le long d'une ligne de tramway qui, elle, a gagné du terrain entre le pont Adolphe et la place de Paris.

Il ne reste plus aux commerçants, qui ont longtemps pesté contre ces travaux, à retrouver une clientèle qui leur redonnera le sourire.

 L'avenue de la Liberté.
L'avenue de la Liberté.
Photo: Guy Jallay

Pour autant, l'achèvement des travaux reste programmé à deux ou trois ans, le temps pour le parvis de la Gare d'échapper à son allure de champ de bataille ou à la rue de Hollerich, défigurée par les tranchées, de remplacer des réseaux d'égouts, de gaz et d'électricité obsolètes. 

Mais les changements les plus radicaux n'apparaissent pas au niveau du bitume. Pour s'en persuader, il suffit de lever les yeux au ciel. Les nouveaux bâtiments ont pris forme, notamment la future cité de la Sécurité sociale au sein du triangle formé par les rues de Hollerich, du Fort Wedell et du Commerce.

2

Sprint final et royal dans la Ville Haute
Copier le lien

Foto: Guy Jallay

 Dans le centre-ville, plus précisément boulevard Royal, la lumière est au bout du tunnel. Alors que les travaux de la partie supérieure qui abrite le Royal-Hamilius - les Galeries Lafayette et la FNAC - avaient déjà été achevés à la fin de l'année dernière, ceux concernant les bureaux et appartements prennent bonne tournure. 

Et si la dernière section des voies du tramway reste encore en suspens au niveau du Royal-Hamilius, les voies sur la courbe vers l'avenue Emile Reuter sont en place. Tout comme celles entre l'avenue Monterey et le boulevard Roosevelt 


Verkehrssituation Luxemburg Bahnhof - Gare - Verkéier, Stau, Chaos - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le quartier de la Gare construit son avenir
C’est quasiment une révolution que vit actuellement un des plus vieux quartiers de la capitale. Les travaux en cours vont modifier en profondeur les offres de transports, de logement et de services. Tour d’horizon.

Les espaces de bureaux ne sont pas en reste, comme en témoignent l'entrée du Kirchberg et le ban de Gasperich. Dans le quartier de la finance, le bâtiment multifonctionnel, au pôle d’échange près du rond-point Serra, s’est paré d’une façade chatoyante alors que le parking entourant la gare routière sera opérationnel à la fin de l'année, selon le Fonds du Kirchberg.

Le Pôle d'échange Luxexpo.
Le Pôle d'échange Luxexpo.
Photo: Guy Jallay

Plus au Sud, la Cloche d'Or a poursuivi sa mue, elle aussi. En face du bâtiment Deloitte, à l'intersection du boulevard Kockelscheuer et du boulevard Raiffeisen, le nouveau siège de la banque italienne Intesa Sanpaolo a considérablement pris de la hauteur, de même que les deux tours résidentielles qui jouxtent le centre commercial qui vient de fêter son premier anniversaire la semaine dernière.

Une vue du boulevard Kockelscheuer.
Une vue du boulevard Kockelscheuer.
Photo: Guy Jallay

Juste en face, le quai de bus, provisoire dans un premier temps, est resté en l’état. Une bonne nouvelle toutefois pour les piétons, le passage sécurisé pour les piétons, qui relie la Cloche d'Or et Howald, devrait être achevé ce mois-ci.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une ville fantôme vue du ciel
Depuis trois semaines, l'activité du Luxembourg et de sa capitale a été réduite à sa plus simple expression afin de lutter contre la pandémie de covid-19. Un phénomène d'autant plus frappant avec des images prises avec un drone...
Coronavirus - Leere Plätze - Luxemburg - Lost City - Drone  - bvd Royal -  Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Bientôt un chemin bien balisé à la Cloche d'Or
Le nouveau passage piétonnier du ban de Gasperich commence à prendre forme. A la fin du mois de mai, il assurera la sécurité des piétons et des cyclistes qui rallient le P+R de Howald à la zone commerciale.
Neue Brücke PR Cloche D`Or - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Deux territoires, un même enjeu économique
Comment accompagner le poumon économique luxembourgeois et construire une croissance concertée, à l’échelle de la Grande Région ? En France, les idées en la matière affluent pour créer les conditions d’un codéveloppement transfrontalier.