Changer d'édition

Le pays touché par une «petite épidémie de rougeole»
Luxembourg 2 min. 29.03.2019

Le pays touché par une «petite épidémie de rougeole»

Le pays touché par une «petite épidémie de rougeole»

Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 29.03.2019

Le pays touché par une «petite épidémie de rougeole»

Maurice FICK
Maurice FICK
Le ministre de la santé, Etienne Schneider fait état de 12 cas confirmés de rougeole au Luxembourg. Un élève luxembourgeois a été contaminé lors d'une classe de neige à Val Thorens. Le vaccin devient gratuit pour tous les enfants et adultes.

Alors que cinq cas de rougeole étaient connus le 23 mars 2019, six jours plus tard le ministère de la santé fait état de 12 cas confirmés en date du 28 mars. «Le Luxembourg est effectivement touché par une petite épidémie de rougeole en ce moment», répond Etienne Schneider (LSAP) à la question parlementaire posée le 25 mars par la députée Nancy Arendt (CSV).


Cinq cas de rougeole au Luxembourg
Un foyer épidémique de rougeole a été identifié dans le pays, selon un communiqué du ministère de la Santé qui invite la population à contrôler son statut vaccinal.

Pour l'essentiel des contaminés, il s'agit «d'enfants et d'adolescents qui n'ont pas ou n'ont pas été correctement vaccinés», précise la Direction de la santé. Rappelant au passage que pour atteindre une immunité complète, deux injections vaccinales sont nécessaires. Dans trois des cas toutefois, il reste à clarifier la chronologie vaccinale des enfants.

Vu la situation, la Direction de la Santé a décidé de rendre gratuit le vaccin contre la rougeole pour tous les adultes et enfants.

Un élève contaminé à Val Thorens

Le «foyer» a été repéré. C'est un élève luxembourgeois parti en classe de neige à Val Thorens qui a été contaminé en premier. Il est revenu malade de son séjour au ski. Les autres 11 personnes contaminées sont ce qu'on appelle des «cas secondaires». Ils ont attrapé la rougeole en entrant en contact avec le premier contaminé.


Le Luxembourg n'envisage pas d'imposer la vaccination
Selon la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, le taux de vaccination au Luxembourg, notamment contre la rougeole, est «satisfaisant». Dans ce contexte, le ministère n'envisage pas d'imposer la vaccination, comme cela est le cas chez certains voisins européens comme la France.

Un foyer épidémique de rougeole avait été identifié à Val Thorens, une station de ski particulièrement appréciée des Luxembourgeois. Et la Direction de la santé avait dès le 6 mars 2019 lancé un appel à la population, de veiller à la mise à jour de la vaccination contre la rougeole.

L'ennui est que l'information selon laquelle «un foyer épidémique de rougeole a été identifié à Val Thorens située sur la commune des Belleville» avait été rendu public sur le portail Santé publique France dès le 13 février 2019. Donc trois semaines plus tôt que la mise en garde luxembourgeoise.

Pour éviter que l'épidémie ne se répande et tenter de contrôler la situation, la direction de la Santé est en train de contacter toutes les personnes qui sont entrées en contact avec les enfants contaminés et vérifie leur couverture vaccinale. Leur recommandant, le cas échéant, de se faire vacciner quant c'est nécessaire.

Il est loin le temps où le Luxembourg avait été officiellement reconnu par l'OMS comme un pays ayant éliminé cette maladie. C'était en 2017.


Sur le même sujet

Cinq cas de rougeole au Luxembourg
Un foyer épidémique de rougeole a été identifié dans le pays, selon un communiqué du ministère de la Santé qui invite la population à contrôler son statut vaccinal.
Mise en garde du ministère contre la rougeole à Val Thorens
Un foyer épidémique de rougeole a été identifié à Val Thorens, une station de ski particulièrement appréciée des Luxembourgeois. La Direction de la santé lance un appel à la population, de veiller à ce que la vaccination contre la rougeole soit à jour.
Deux résidents belges ont contracté la rougeole à leur retour de Méribel et Val Thorens.
Le Luxembourg n'envisage pas d'imposer la vaccination
Selon la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, le taux de vaccination au Luxembourg, notamment contre la rougeole, est «satisfaisant». Dans ce contexte, le ministère n'envisage pas d'imposer la vaccination, comme cela est le cas chez certains voisins européens comme la France.