Changer d'édition

Le pays craque toujours pour les produits équitables
Luxembourg 2 min. 10.08.2021
Consommation

Le pays craque toujours pour les produits équitables

Les produits en coton équitables ont connu une progression de 285% l'an passé au Grand-Duché.
Consommation

Le pays craque toujours pour les produits équitables

Les produits en coton équitables ont connu une progression de 285% l'an passé au Grand-Duché.
Photo : Steve Eastwood
Luxembourg 2 min. 10.08.2021
Consommation

Le pays craque toujours pour les produits équitables

Crise sanitaire ou non, les acheteurs luxembourgeois n'ont pas boudé l'alimentaire ou les vêtements certifiés équitables. Leur consacrant un budget moyen de 39 euros, en 2020.

(pj avec Thomas KLEIN) En moyenne, chaque consommateur luxembourgeois aura dépensé 39 euros en produits équitables en 2020. Une petite somme certes, mais un budget qui aurait tout de même progressé l'an passé. Ainsi, selon Fairtrade Lëtzebuerg, 24,38 millions d'euros de marchandises, alimentaires ou non, portant le label ''Fairtrade'' auraient ainsi été achetées au Grand-Duché l'an passé. «Soit une augmentation de 11,58% en comparaison avec 2019», analyse l'ONG.


Lokales,Interview zu 10 Jahren Fair Mëllech/Eindrücke von der Foire agricole. Warmerdam Frantz-Danielle.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Le prix du lait n'est toujours pas équitable»
Le Luxembourg produit plus de lait que de vin, mais pas sûr que ce soit les fermiers qui s'en sortent le mieux. En cause, un tarif d'achat toujours trop bas, même dix ans après le lancement de l'initiative Fair Mëllech.

Et le Luxembourg n'a pas à rougir en la matière. En effet, à comparer la part de dépenses des ménages du monde entier pour ces produits équitables, seuls cinq Etats se sont montrés plus généreux. A commencer par les Suisses qui auraient ainsi consacré 99€ à ce type d'achats. Par ailleurs, le nombre de produits labellisés accessibles au grand public a progressé de 9,50%, passant à 2.919 références présentes sur le marché national.

Pour les équipes en charge de développer le commerce équitable au Grand-Duché, le bilan 2020 est donc satisfaisant. En effet, avec les mesures sanitaires, la promotion de la démarche a été rendue plus difficile à mener, notamment auprès des scolaires. 

Par ailleurs, avec les fermetures ou limitations imposées dans les bars et restaurants, d'aucuns s'attendaient à une chute plus nette de certains produits. Au final, à de rares exceptions comme les jus de fruits (-25% sur an), les bananes (-10%), le riz (-6%) ou le sucre (-3%), le marché s'est plutôt bien comporté. Et si les roses issues de plantations Fairtrade restent le produit préféré des consommateurs luxembourgeois, les ventes de vêtements en coton labellisés ont, elles, bondi de 285%. Atteignant un record de 1,65 million d'euros de t-shirts, chemises et pantalons vendus sur l'année.

Contribuer à une société plus juste

Le marché du cacao Fairtrade a progressé de 12%. Mais pour les responsables de Fairtrade Lëtzebuerg, la marge de progression est encore grande. A ce jour, le cacao labellisé ne représentant que 4,34% du marché global. Le café équitable, lui, s'est aussi bien échangé. Avec 421 tonnes achetées, soit une part de marché de l'ordre de 10% sur l'ensemble du pays.

Pour Jean-Louis Zeien, il convient toujours d'insister sur l'impact social des achats équitables.
Pour Jean-Louis Zeien, il convient toujours d'insister sur l'impact social des achats équitables.
Photo: Gerry Huberty

A l'heure de présenter le rapport annuel de l'asbl luxembourgeoise, son président ne s'est pas contenté d'aligner des volumes et des recettes. Pour Jean-Louis Zeien, l'important était aussi de rappeler combien, par ses choix d'achat, chacun pouvait contribuer à une société plus juste. 

«Chaque produit du commerce équitable acheté ici au Luxembourg ouvre des opportunités de développement pour les gens du sud. En ce sens, le consommateur laisse une empreinte positive dans le sens du développement durable et du respect des droits de l'homme », a-t-il commenté.

Acheter équitable, c'est aussi conforter une production nationale, responsable, sans travail des enfants ou conditions salariales misérables et par rebond limiter des phénomènes migratoires aux effets parfois plus désastreux que la cause des départs. A méditer, avant de savourer sa confiture Fairtrade! 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Déjà en forte hausse, les cours du café ont connu une poussée de fièvre ces derniers jours notamment poussés par la météo et des troubles géopolitiques. Mais les consommateurs n'en subissent pas encore les conséquences.
(FILES) In this file photo taken on June 27, 2013 a person holds coffee beans during the exhibition "World of coffee", in Nice, southeastern France. - Coffee prices were catapulted last week to multi-year peaks, extending stellar gains so far this year after frosts damaged crops in the world's biggest producer Brazil. (Photo by Jean-Christophe MAGNENET / AFP)
Cette plateforme en ligne contrôle les fournisseurs au regard de normes écologiques et sociales très strictes. L'e-boutique basée à Beckerich se présente comme une sorte d'Oekofoire permanente, ou le pendant du géant Amazon pour le shopping équitable.
Si des différences de prix entre les commerces de la Grande Région existent bien, le Grand-Duché obtient de bons points. Même dans le domaine des produits bio pour certaines enseignes, indique la dernière étude de l'Observatoire de la formation des prix, publiée vendredi.
Lokales, Shopping  Center Belle Etoile, so macht Shoppen keinen Spass, Desinfektionsspender, Abstand, Sicherheitsbestimmungen, Mindestabstand, Höchstanzahl von Kunden,  der Corona-Krise, Lockerung,   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Avec quelque 20 millions d'euros dépensés dans les denrées issues des filières liées au commerce équitable en 2018, le Luxembourg se place à la sixième place au niveau mondial. Une tendance qui devrait se poursuivre à l'avenir.
Du fil métallique dans des barres de nougat
Les nougats Oxfam Fairtrade bio ne doivent pas être consommés. Un morceau de fil métallique a été découvert dans une barre: les consommateurs sont donc appelés à ne plus consommer ce produit.